Beta Energie, la production de bois-énergie en économie sociale et solidaire

Article paru dans le Bioénergie International n°81 de novembre 2022

La chaufferie d’Anzat-le-Luguet, photo BETA Energie

Permettre aux communes rurales d’Auvergne et à leurs habitants de sortir des énergies fossiles et de gagner en autonomie énergétique grâce à des chaudières à bois et à des petits réseaux de chaleur alimentés à partir des forêts locales, c’est l’objectif de Bois Énergie des Territoires d’Auvergne, alias BETA Énergie. Basée à Vieille Brioude en Haute-Loire et limite Puy-de-Dôme, la Sas a été créée fin 2014 par un groupe d’entreprises locales qui se sont associées pour proposer une offre de vente de chaleur bois. Sa particularité est d’être labellisée Entreprise Solidaire d’Utilité Sociale (ESUS), un label qui caractérise les entreprises qui fonctionnent selon un mode démocratique et qui utilisent majoritairement leurs bénéfices pour le maintien ou le développement de leur activité, plutôt que d’enrichir leurs actionnaires.

De la chaleur vertueuse

L’objectif de BETA Énergie est d’accélérer la transition des petites communes rurales et forestières d’Auvergne en développant une filière du bois-énergie en circuit court, où la valeur générée par la vente de chaleur est partagée équitablement avec les acteurs et entreprises de la filière forestière.

Livraison de plaquettes par soufflage à Courpières, photo BETA Energie

BETA Énergie met ainsi à disposition des communes à faibles moyens financiers une solution économiquement accessible pour substituer leurs modes de chauffage électrique ou à combustible fossile par une chaufferie bois généralement modulaire. Ce service permet d’améliorer significativement le confort énergétique des habitants, en les soulageant de nouveaux investissements, en réduisant leurs coûts d’exploitation, avec un service d’entretien « clé en main » et ce dans un souci d’équité, en raccordant le plus de monde possible gratuitement au réseau de chaleur.

Le groupement d’entreprises BETA Énergie

La SAS BETA Énergie regroupe des entreprises locales à même de fournir tous les métiers de la chaîne de la chaleur renouvelable, de l’arbre au radiateur : un exploitant forestier certifié CBQ+ (TFZ Énergie), un chauffagiste, un bureau d’études (Forêt Énergie Ressources), deux fabricants de chaudière bois (KWB et Hargassner) et un constructeur de chaufferies modulaires (TIGR), des collectivités, ainsi que des partenaires investisseurs (y compris forestiers)… et d’autres associés à venir, BETA Énergie s’étant dotée de statuts permettant l’ouverture à d’autres intervenants techniques ou équipementiers mais aussi aux territoires et collectivités.

Chantier de déchiquetage des Ets Zaplotny en Auvergne avec machine Pezzolato, photo TFZ

Portrait des sociétaires cofondateurs

Forêt Énergie Ressources, cabinet d’ingénierie, est spécialisé dans le développement du bois-énergie depuis 2005. Basé à Vieille Brioude, il intervient dans de nombreuses régions françaises pour le compte de collectivités, d’entreprises et des pouvoirs publics. Son Gérant Rémi Grovel a rédigé de nombreuses publications sur le bois-énergie, notamment pour l’ADEME. Membre et ancien administrateur du Comité Interprofessionnel du Bois Énergie (CIBE), il est le président fondateur de BETA Énergie.

ICS, Société d’Installation de Chauffage, basée dans le Brivadois, a investi dans le développement des énergies renouvelables pendant plusieurs années et a assuré le suivi et l’entretien des chaufferies bois. Aujourd’hui suite à des difficultés de main d’œuvre, elle laisse la place à un autre chauffagiste du Puy-de-Dôme.

Rémi Grovel entouré de Philippe Zaplotny à gauche et de son fils Michaël Zaplotny à droite, photo Frédéric Douard

TFZ Énergie, exploitant forestier localisé dans le Puy-de-Dôme, est producteur de bois déchiqueté pour chaufferies depuis de nombreuses années. Dirigée par Philippe Zaplotny, l’entreprise dispose de tout l’équipement nécessaire à l’ensemble des opérations de conditionnement, calibrage, séchage et livraison du combustible pour petites, moyennes et grosses chaufferies.

Stock de bois-énergie chez TFZ, photo BETA Energie

TIGR est fabricant concepteur de chaufferies et modules hydrauliques basée dans le Limousin (Creuse). Depuis 15 ans, la société réalise des chaufferies préfabriquées en cellules fermées coupe-feu deux heures.

KWB France est un fabricant autrichien de chaudières performantes à bois déchiqueté et à granulé, de 20 kW à 300 kW. Sa filiale KWB France a développé un réseau de diffusion et d’accompagnement dans plusieurs régions françaises dont Auvergne-Rhône-Alpes. KWB France a été le partenaire privilégié de la société TIGR pour le lancement de ses chaufferies modulaires à bois.

Une offre et des engagements

BETA Énergie propose une offre de chaleur bois qui intègre tous les coûts d’étude, de conception, d’investissement, de réalisation et d’exploitation-entretien pour tout type de projet collectif public ou privé en territoire rural visant la substitution au bois.

Pour cela, la société BETA Énergie finance, préfabrique, installe, exploite et entretient des chaufferies modulaires dont elle demeure propriétaire. Le client n’a qu’un seul interlocuteur là où traditionnellement il en faut plusieurs ; ce dernier ne s’occupe de rien et ne paye que la chaleur qu’il consomme ! BETA Énergie accompagne aussi la réalisation des réseaux de chaleur financés par les communes. Ensuite, via un contrat de fourniture de chaleur d’une durée de 10 à 20 ans selon l’importance du projet, BETA Énergie vend l’énergie bois à une régie communale qui rassemble la municipalité et les habitants desservis.

La chaufferie du Vernet-la-Varenne avec son ballon d’accumulation, photo Frédéric Douard

Le modèle économique de cette offre est basé tout d‘abord sur la maîtrise de la fourniture en combustible, avec des itinéraires de production en circuit court, un combustible séché à haute valeur énergétique et sur le partenariat entre des entreprises locales. Mais il dépend aussi de la souplesse et de la standardisation de la solution technologique proposée avec une forte efficacité énergétique et des coûts d’entretien anticipés et optimisés. Le dimensionnement des générateurs se fait avec 100 % de plaquettes forestières issues des territoires forestiers de proximité, sur la base d’une cascade de chaudières dont la production est tamponnée par de l’hydro-accumulation.

Les conteneurs de séchage Lauber à la chaufferie de Saint-Germain-l’Herm, photo BETA Energie

Séchage de plaquettes à Saint-Germain-l’Herm dans les conteneurs Lauber, photo BETA Energie

Ce modèle économique repose sur un combustible parfaitement calibré pour éviter les pannes et bien sec pour apporter le maximum de son capital énergétique. Pour ce qui est de la granulométrie, c’est TFZ qui la garantit notamment par la mise en place d’une certification ISO 9001 sur la qualité de service obtenue dans le cadre de l’association nationale Chaleur Bois Qualité Plus. Et pour bénéficier du meilleur taux d’humidité possible, et donc du maximum de l’énergie contenue dans le bois, BETA Énergie a investi en 2017 dans un site de séchage réalisé à partir d’énergie bois produite par la chaufferie communale à bois de Saint-Germain l’Herm. BETA Énergie achète la chaleur nécessaire au séchage des plaquettes à la régie communale qui améliore ainsi son équilibre économique. L’opération est réalisée dans un local attenant à la chaufferie et qui abrite une centrale à air chaud et deux conteneurs à double fond du constructeur Lauber.

Enfin, contrairement aux projets de chaufferies bois menés en zone urbaine ou industrielle, les projets ruraux de fourniture de chaleur bois réalisés par BETA Énergie intègrent les différents métiers qui interviennent ensemble avec un engagement de co-responsabilité et de solidarité entre les entreprises, afin que jamais le client n’ait à subir de match de ping-pong entre des prestataires en désaccord, et qu’il soit assuré que dans le cas d’une défaillance, cela ne sera pas à lui de trouver une solution.

Quelques réalisations à l’actif de BETA Énergie

BETA Énergie totalise à ce jour à son actif une petite dizaine de chaufferies bois en service, toutes situées dans le Puy-de-Dôme. Citons parmi les plus récentes les chaufferies des gendarmeries de Saint-Amant-Roche-Savine et de Saint-Germain-l’Herm en 2016 (2 × 80 kW), celle des bâtiments communaux du Vernet-Chaméane en 2017 (120 kW), celle des bâtiments communaux de Fournols en 2018 (120 kW), celle des bâtiments communaux de Courpière en 2018 (240 kW).

La chaufferie d’Anzat-le-Luguet, photo BETA Energie

Sa réalisation emblématique est aujourd’hui la chaufferie et le réseau de chaleur mis en œuvre en 2019 dans la commune d’Anzat-le-Luguet dans le Puy-de-Dôme. BETA Énergie y a réalisé le premier réseau de chaleur bois rural d’Auvergne dans une commune de moins de 200 habitants.

La chaufferie du réseau de chaleur au bois d’Anzat-le-Luguet, photo Frédéric Douard

Chantier réalisé à l’occasion de travaux sur les réseaux d’assainissement du village, il a permis le raccordement de 100 % des bâtiments publics et de 80 % des maisons privées du bourg d’Anzat. Cette chaufferie aligne trois chaudières à bois déchiqueté de 120 kW en cascade et un ballon d’accumulation de 8000 litres. Un deuxième réseau de ce type sera mis en service d’ici la fin de l’année et devrait comporter en sus un équipement solaire thermique pour la production d’ECS l’été.

Un modèle économique vertueux qui a besoin de participations

Comme l’offre de BETA Énergie s’engage dans une longue liste de bonnes pratiques locales dont nous venons de parler, et qu’elle intervient sur des projets ruraux de faible intensité énergétique, et qui n’intéressent pas les opérateurs énergétiques classiques, la Sas doit composer avec un niveau de contraintes fortes et peu de chiffre d’affaires. Pour ce faire, elle a besoin de l’engagement solidaire de ses sociétaires dont le nombre est ouvert comme nous l’avons déjà dit.

La chaufferie bois du Vernet-la-Varenne, préfabriquée par TIGR, photo Frédéric Douard

Elle a aussi besoin de financements, pour couvrir notamment les investissements qu’elle propose. À ce titre, en 2020, l’ADEME a accordé à BETA Énergie une subvention de 1,4 million € destinée à cofinancer une série de dix projets à hauteur de 3 MW de puissance cumulée. Et pour appuyer la démarche, le mouvement de financement participatif Énergie Partagée a décidé d’investir dans la société à hauteur de 500 000 €. Pour Énergie Partagée, s’impliquer dans BETA Énergie, c’était renforcer l’engagement dans la filière bois-énergie en circuit-court qu’elle a amorcé il y a quelques années avec les chaufferies de Modul’R d’ERE 43 et de ForestEner en Rhône-Alpes.

Aujourd’hui pour continuer à développer son modèle, qui nous l’espérons aura du succès et fera école, BETA Énergie continue de rechercher des partenaires et des investisseurs pour bâtir un avenir énergétique plus solidaire ! Voir à ce propos l’offre de la plateforme de financement energie-partagee.org/projets/beta-energie/.

Contacts :

Frédéric Douard, en reportage en Haute-Loire et Puy-de-Dôme

Voir également ce petit reportage vidéo sur Béta Energie : 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


KWB pour figurer ici avec votre logo et vos coordonnées, c'est tout simple, contactez fbornschein+annuaire@bioenergie-promotion.fr

KWB est cité aussi dans ces articles :
  • Dimensionner les chaufferies collectives au bois en France pour une couverture 100 % renouvelable
  • En Auvergne, Beta Energie redonne vie aux territoires ruraux avec l’énergie bois
  • Retour d’expérience sur une chaufferie à granulé de bois, boulevard Suchet à Paris
  • Retour d’expérience sur une chaufferie à granulé de bois en logement collectif
  • 2 avril 2019, visite d’une chaufferie à granulé de bois à Marcoux dans la Loire
  • TIGR fournit une chaufferie bois préfabriquée sur mesure à l’Esat d’Auxerre
  • Le fabricant de chaudières à biomasse KWB fête ses 20 ans
  • Les chaudières à bois KWB s’implantent dans l’Ouest de la France
  • KWB s’installe dans la région lyonnaise
  • Chaudières individuelles à granulés KWB
  • Tous les articles mentionnant KWB
  • Informations de contact de Lauber

    Distribué en France et en Suisse par ZM-technique pour bois SA
    Lauber est cité aussi dans ces articles :
  • Méthaseli, quatre projets de méthanisation mutualisés accompagnés par Fermes de Figeac
  • Le méthaniseur de la ferme bio de Pigerolles dynamise l’emploi montagnard
  • Méthanisation en voie sèche et moteur dual colza au Gaec Asdrubal
  • Méthanisation en voie sèche et séchage de bûches au Gaec des Hautes Marettes
  • Guyenne Papier passe au gaz de bois avec Cogebio pour son processus vapeur
  • La scierie de Miremont investit dans la production de bois-énergie de haute qualité
  • Vivre mieux de la production de bois-énergie avec le séchage artificiel
  • Tous les articles mentionnant Lauber
  • Informations de contact de Pezzolato

    logo Pezzolato
    Pezzolato Officine Costruzioni Meccaniche SpA
    Via Provinciale Revello, 89
    12030 Envie (CN)
    ITALIA
    Pezzolato France Sarl
    333 Cours du 3ème Millénaire
    69791 SAINT-PRIEST Cedex
    FRANCE
    +33 472 793 223
    @ www.pezzolato.fr/ contact@pezzolato.fr
    Pezzolato est cité aussi dans ces articles :
  • Ets Roussel, encore un producteur de bois-énergie certifié Chaleur Bois Qualité Plus
  • La scie-fendeuse de bûches TM 1200+TB 900 Pezzolato pour les bois de gros diamètre
  • La PTH 1400/1000 avec moteur de 1150 CV, l’une des plus grosses déchiqueteuses Pezzolato
  • Pezzolato livre un camion-déchiqueteuse de bois PTH 1000/1000 au Danemark
  • Déchiqueteuse Pezzolato PTH 1200/820 Hackertruck propulsée par le moteur du camion
  • La méthanisation, solution énergétique de plus pour la ferme bio des Charmes
  • Pezzolato, la plus vaste gamme de déchiqueteuses de bois à tambour
  • Avec CBQ+, Logistic Bois Energy garantit la qualité de ses plaquettes forestières
  • Une meilleure organisation de l’entreprise avec CBQ+ pour Nature Bois Énergie
  • Forte présence du bois-énergie et grande affluence à Euroforest 2018
  • Tous les articles mentionnant Pezzolato
  • Informations de contact de TIGR

    logo Tigr
    TIGR
    Parc d'Activités de la Croisière
    F-23300 St-Maurice-la-Souterraine
    +33 5 55 76 23 73
    @ www.tigr.fr contact@tigr.fr
    TIGR est cité aussi dans ces articles :
  • Heizomat réalise six chaufferies à bois dans des collèges de la Manche dont cinq préfabriquées
  • Une chaufferie préfabriquée à bois pour la commune des Grandes Ventes
  • TIGR, spécialiste de la chaufferie bois préfabriquée sur mesure
  • Tous les articles mentionnant TIGR
  • Informations de contact de ZM Techniques

    logo ZM Technik
    Berghöfli 8
    CH-4583 Mühledorf
    +41 32 661 03 73
    @ www.zmtechnik.ch info@zmtechnik.ch
    ZM Techniques est cité aussi dans ces articles :
  • Cogénération et production de granulés très bas-carbone chez Veyrière Bois Énergie
  • Valpellets produit des granulés de bois avec la chaleur et l’électricité des déchets de l’UTO
  • Le producteur de granulés LignAlpes met sa chaufferie bois aux normes
  • Celticoat, producteur de granulés de bois social, solidaire et ultra-moderne
  • Des biodéchets pour doper l’unité de méthanisation du Gaec Lamoureux
  • Servary, pionnier du granulé de bois dans les Landes de Gascogne
  • Le centre de valorisation organique de Faulquemont produit trois énergies vertes
  • Enerbois, pionnier du couplage cogénération & granulation bois
  • Le séchage artificiel des plaquettes forestières en conteneurs mobiles
  • Best Pellet forestier 100% renouvelable grâce au biogaz et au solaire
  • Tous les articles mentionnant ZM Techniques