Eco-Transformation offre une seconde vie aux déchets de bois du Sud-Ouest de la France

Article paru dans le Bioénergie International n°79 de juin 2022

La plateforme de Saint-Lon-les-Mines, photo Eco-Transformation

Depuis un quart de siècle, la société Eco-Transformation collecte et transforme les déchets de bois en vue de leur revalorisation et de leur recyclage. Dotée d’un outil industriel situé dans le département des Landes, et d’un réseau de plateformes logistiques dans les régions Nouvelle-Aquitaine et Occitanie, elle offre une seconde vie aux bois usagés en les transformant en combustibles et en matières premières. 140 000 tonnes de bois, toutes qualités confondues, sont ainsi recyclées chaque année par l’entreprise qui compte 33 collaborateurs et qui a dégagé un chiffre d’affaires de plus de 6,9 M€ en 2021. Branche recyclage du groupe Seosse depuis sa création, cette même année, elle a pris son indépendance sous la direction de Pierre et Louis Mouyen.

Trémie d’alimentation de la ligne à tri optique chez Eco-Transformation, photo Frédéric Douard

1,7 million de tonnes de déchets de bois valorisées

La collecte des déchets de bois, c’est bien sûr d’abord un service rendu aux entreprises et aux collectivités productrices. Eco-Transformation collecte, trie et valorise les déchets de bois de métropoles comme Agen, Bordeaux ou Toulouse, mais aussi ceux des entreprises régionales. Elle collabore également dans ces régions avec de grands opérateurs comme Suez et Véolia pour valoriser leurs déchets de bois.

Camion de collecte poly-bennes, photo Eco-Transformation

Depuis sa création en 1997 par Bernard Seosse, entrepreneur régional en logistique et transport, Eco-Transformation a investi régulièrement dans son outil industriel. D’une collecte de 500 tonnes en 1997, l’entreprise est passée à 60 000 tonnes en 2004, puis a progressivement dépassé les 100 000 tonnes par an.

Broyage de palettes avec un Tyron de chez Noremat, photo Eco-Transformation

Pour la transformation des déchets en matières premières, l’entreprise dispose d’un parc varié d’équipements mobiles (quatre broyeurs, deux cribles à étoiles à trois fractions, des chargeuses, des pelles mécaniques) et à poste fixe (un broyeur, un crible vibrant, une trémie d’alimentation à fond mouvant) mais surtout une ligne fixe de transformation et de recyclage intégrant un tri optique sur sa plateforme principale de Saint-Lon-les-Mines dans le département des Landes. Le tri optique sert notamment à séparer le bois A du bois B pour le valoriser selon la procédure de Sortie du Statut de Déchet. Cet outil, rarement utilisé pour le tri des déchets de bois, est basé sur l’utilisation d’un spectromètre à infra-rouge avec scanner qui permet de récupérer 25 % des volumes de bois en fin de vie mélangés et de les requalifier en bois A. Sans cet outil, la totalité des bois mélangés resterait qualifiée en bois B, alors que les débouchés en France restent rares pour le B, hormis quelques chaufferies industrielles et les usines de panneaux de particules.

Crible à étoiles à trois fractions Neuenhauser à Saint-Lon-les-Mines, photo Eco-Transformation

Déchets de bois issus des collectivités, de l’industrie, de la construction ou de la démolition, ces quinze dernières années, l’entreprise a ainsi valorisé 1,7 million de tonnes de déchets de bois en énergie et en matière. Cette revalorisation passe par une logistique organisée sur sept plateformes : deux dans les Landes à Saint-Lon-les-Mines, également siège de l’entreprise, et à Uchacq-et-Parentis ; une à Boé dans le Lot-et-Garonne ; une à Bruguières en Haute-Garonne ; une à Tonnay-Charente en Charente-Maritime ; et deux en Gironde à Bassens et Mérignac.

Le crible vibrant S&F à poste fixe d’Eco-Transformation, photo Frédéric Douard

Sur ses différentes plateformes, Eco-Transformation est labellisée SSD Bois par Ecobois, Eco-Mobilier et Valdelia. Chaque site dispose d’un arrêté d’installation classée pour la protection de l’environnement. L’entreprise délivre un bordereau de suivi de déchet à chaque camion afin d’assurer la traçabilité jusqu’à la valorisation de chaque tonne traitée. Les destinations de revalorisation sont :

Crible à étoiles à trois fractions Neuenhauser, photo Eco-Transformation

  • la valorisation énergétique du bois A pour les chaudières industrielles ou collectives,
  • la valorisation matière pour la fabrication de panneaux de particules,
  • la valorisation énergétique du bois B pour les chaudières équipées d’un traitement des fumées réglementaire, en France et en Europe,
  • la décoration paysagère comme couvre sol ou comme alternative aux désherbants ou paillages en plastique,
  • la réalisation de sols amortissants dans les aires de jeux ou les parcours sportifs,
  • la litière pour les animaux d’élevage ou de loisirs.

Le positionnement sur ces niches de marché permet à l’entreprise de valoriser tous les types de bois récupérés, et le potentiel reste grand puisque rien qu’en Nouvelle-Aquitaine, la production de déchets de bois est estimée à 600 000 millions de tonnes par an.

Eco-Transformation change de main

En mars 2021, Pierre Mouyen, employé depuis 24 ans au sein de l’entreprise, a saisi l’opportunité de racheter la société suite au départ à la retraite de son dirigeant Bernard Seosse. Il a ainsi repris les rênes de l’entreprise, épaulé par son fils, en étant soutenu par ses partenaires financiers. Ainsi, le business angel Pierre Chevalley, la Banque Populaire Aquitaine Centre Atlantique et la Banque Postale l’ont suivi dans cette aventure, lui ont permis d’acquérir l’entreprise, le foncier de Saint-Lon-les-Mines et celui d’Uchacq-et-Parentis, et lui permettent de cofinancer les projets d’avenir.

Pierre Mouyen et son fils et Louis, photo Eco-Transformation

Depuis plus d’un an, la nouvelle équipe dirigeante s’attelle à moderniser l’entreprise en investissant notamment dans sa transformation digitale via un logiciel métier pour une meilleure gestion de la logistique, de la production et des clients. L’ensemble des effectifs a été maintenu malgré la pandémie qui a ralenti l’activité depuis la reprise. Les repreneurs ont également fait l’acquisition de nouveaux équipements pour mieux se positionner sur la collecte et sur la transformation. Cette modernisation, entreprise entre mars et décembre 2021, a déjà permis d’améliorer la performance de la chaîne logistique de l’entreprise.

Broyeur lent DW 3060 Doppstadt, photo Eco-Transformation

Lancement d’une nouvelle ligne en 2023

Après ces premiers travaux réalisés, Pierre Mouyen a annoncé l’ouverture en 2023 d’une nouvelle ligne de production avec le soutien de la région Nouvelle-Aquitaine et le programme Usine du Futur. Suite à l’appel à projet “Usine du Futur” mené par la région Nouvelle Aquitaine via le Programme d’investissements d’avenir, la candidature d’Eco-Transformation a en effet été retenue pour cofinancer ses projets d’innovation, afin de favoriser sa croissance et sa compétitivité.

La ligne de tri optique et criblage d’Eco-Transformation, photo Frédéric Douard

Eco-Transformation lancera ainsi dès la fin 2022, la construction d’une nouvelle unité de transformation du bois « à la pointe de la performance économique, sociale et environnementale ». Cette chaîne de production innovante aura pour vocation de gagner en productivité, en rentabilité et remplacera progressivement la chaîne de production actuelle. Elle contiendra par exemple une ligne de séparation des métaux non-ferreux et une ligne de criblage lourd/léger par flottage dans l’eau, un outil qui sera alors unique en France.

La ligne de tri optique d’Eco-Transformation avec à droite sa trémie d’alimentation à fond mouvant, photo Frédéric Douard

Eco-Transformation souhaite également diversifier ses filières de valorisation et miser notamment sur les carburants alternatifs. En effet, face à la dépendance aux importations d’énergies fossiles, l’ambition des nouveaux dirigeants est de participer à l’indépendance énergétique régionale. Un important industriel est d’ores et déjà intéressé par ce projet… mais nous en parlerons peut-être dans un futur article !

Crible à étoile Komptech, photo Frédéric Douard

Contacts :

Frédéric Douard, en reportage à Saint-Lon-les Mines


Informations de contact de Decoval

logo Decoval
5 rue Augustin Lhermitte
F-59139 WATTIGNIES
+33 3 20 77 62 49
@ www.decoval.fr contact@decoval.fr
Decoval est cité aussi dans ces articles :
  • Méthalys, 35 exploitations agricoles produisent du biogaz en autonomie totale
  • Bioénergie Vihiers, 45 exploitations agricoles réunies pour produire du biogaz
  • Nouvelles références pour Décoval Servipack sur le marché de la méthanisation
  • Les collectifs de méthanisation Bioénergie Vihiers et Méthalys en vidéos
  • CertiMétha®, plateforme d’innovation de la filière biogaz française, attendue en 2019
  • Décoval, spécialiste des trémies-doseuses pour méthaniseurs, du broyage et briquetage de bois
  • Tous les articles mentionnant Decoval
  • Informations de contact de Hantsch

    logo Hantsch Hantsch
    6 Rue de l'Europe FR-67521 Marlenheim
    +33 3 88 87 52 53
    @ Contactez-nous en ligne
    Ou contactez-nous par email : marketing@hantsch.fr
    Hantsch, distributeur en France de Komptech, Willibald, Greentec et Ahwi. Un parc de machines (broyeurs, cribleurs, separateurs) est également accessible à la location via notre filiale Recytal www.recytal.eu.
    Hantsch est cité aussi dans ces articles :
  • Valdéfis, le seul producteur de bois-énergie certifié CBQ+ en Vendée
  • Forestcorte choisit un broyeur universel Axtor 6210 pour produire toutes ses qualités de bois-énergie
  • Déchiquetage de palmiers et autres bois du sud de la France à l’AXTOR 6010 EC
  • La préparation de la biomasse et des déchets sur machines stationnaires
  • Reportages et articles sur les solutions de préparation de biomasse Hantsch
  • Hantsch présente Shark V, le dernier broyeur rapide de chez Willibald
  • L’Axtor 4510, le nouveau broyeur rapide et déchiqueteuse deux-en-un de Komptech
  • Willibald, des broyeurs rapides efficaces et économiques depuis trente ans !
  • RACINE, entreprise de valorisation de la biomasse, a 20 ans en 2020
  • En Vendée, les outils de Valdéfis pour produire du bois-énergie certifié CBQ+
  • Tous les articles mentionnant Hantsch
  • Informations de contact de Komptech

    Distribué en France par Hantsch
    Komptech est cité aussi dans ces articles :
  • Le centre de compostage et de bois-énergie de Vitry-en-Artois en vidéo
  • Des déchets verts urbains pour chauffer une ZAC à Brétigny-sur-Orge
  • Le nouveau CVO du Symevad réalisé par Hantsch valorise le bois-énergie
  • Recytal : les meilleures solutions pour traiter la biomasse en location
  • Metalfex sépare tous les métaux de la biomasse en un seul passage
  • ATZ investit dans un Axtor 6010 pour valoriser les déchets verts de la côte d’Azur
  • Les démonstrations bois-énergie & méthanisation Hantsch 2017 en vidéos
  • Le crible à étoiles Komptech Multistar One avec recyclage des surlongueurs
  • Les Ets CBQ+ Macagno garantissent la qualité et la quantité de leur bois-énergie
  • Hantsch livre un broyeur AXTOR pour traiter les palmiers malades de la côté d’Azur
  • Tous les articles mentionnant Komptech
  • Informations de contact de Neuenhauser

    Distribué en France par SOMTP Environnement
    Neuenhauser est cité aussi dans ces articles :
  • SOMTP équipe Paprec Agro pour renforcer sa production de bois-énergie
  • Le Targo 3000, broyeur monorotor de Neuenhauser, est arrivé en France
  • BI-VERT choisit SOMTP Environnement pour mobiliser encore plus de bois-énergie
  • Compost Val d’Europe : le développement passe par le bois-énergie
  • Agriopale va sortir du bois-énergie de ses déchets verts
  • Tous les articles mentionnant Neuenhauser
  • Informations de contact de Noremat

    logo Noremat
    Dynapôle Ludres-Fléville
    166 rue Ampère - BP 60093
    F-54714 Ludres Cedex
    +33 383 25 69 60
    @ www.noremat.fr g.laurent@noremat.fr
    Noremat est cité aussi dans ces articles :
  • 60 tonnes de plaquettes forestières à l’heure avec le broyeur Noremat Valormax D841
  • Articles et reportages sur les solutions de traitement de biomasse Noremat
  • Le broyeur de bois-énergie à gros débit Valormax DMC 821 sur camion de Noremat
  • Chantier vertueux de bois-énergie avec déchiquetage et transport en péniche
  • La nouvelle déchiqueteuse Noremat D841 chez Nicolas Bonnaventure en Haute-Saône
  • Le Valormax DMC 922, broyeur de bois Noremat sur camion de 1300 chevaux !
  • Christophe Mazoyer présente le DMC 922, la déchiqueteuse Noremat la plus puissante
  • Noremat, équipementier de la récolte de biomasse en France, fête ses 40 ans
  • Un cinquième camion-déchiqueteuse de bois-énergie Noremat pour les Ets Chayriguès
  • Le nouveau broyeur rapide Valormax BA916 pour le bois-énergie et la méthanisation
  • Tous les articles mentionnant Noremat
  • Informations de contact de S&F

    logo S&F GmbH
    Gewerbestr. 11
    D-88287 Grünkraut-Gullen
    +49 751-7692436-0
    @ www.sf-gmbh.de/fr/ info@sf-gmbh.de
    S&F est cité aussi dans ces articles :
  • Cogénération et production de granulés très bas-carbone chez Veyrière Bois Énergie
  • Tous les articles mentionnant S&F
  • Informations de contact de SOMTP

    logo SOMTP Environnement

    SOMTP Environnement
    BP3 - 287 route de Saint-Mesmin FR-45750 St-Pryvé-St-Mesmin
    +33 238 56 43 52
    https://www.somtp-environnement.fr/ @ Nous contacter en ligne
    Ou nous contacter par email : environnement@somtp.fr
    SOMTP Environnement est un acteur majeur dans la vente et l'entretien du matériel de recyclage, concassage, criblage et broyage. SOMTP Environnement importe pour la France métropolitaine et les départements d'outre-mer, le matériel Neuenhauser.
    SOMTP est cité aussi dans ces articles :
  • Le Twister, déconditionneur et séparateur de biodéchets pour la méthanisation
  • Produire des plaquettes de bois avec les très robustes déchiqueteuses Wüst
  • Agrébois s’équipe du tout nouveau pré-broyeur bi-rotor Forus SE 250
  • Calibrer la biomasse avec le crible mobile à tambour Neuenhauser
  • Forexpo 2016 confirme la réalité nouvelle du bois-énergie en Aquitaine
  • SOMTP Environnement représente les déchiqueteuses Wüst en France
  • Agrébois tire le meilleur des déchets de bois de classes A et B
  • Bioénergie International n°35 – Janvier-février 2015
  • Une déchiqueteuse de bois mixte plaquette-broyat à rotor interchangeable
  • Le déchiquetage forestier à poste fixe par Wüst
  • Tous les articles mentionnant SOMTP