BI-VERT choisit SOMTP Environnement pour mobiliser encore plus de bois-énergie

Article publié dans le Bioénergie International n°35 de janvier-février 2015

Plateforme de Villeneuve-les-Sablons, photo Frédéric Douard

Plateforme de Villeneuve-les-Sablons, photo Frédéric Douard

En 1998, Grégory Blot, agriculteur à Villeneuve-les-Sablons dans l’Oise, a repris la société Valorisol pour produire du compost à vocation agricole. En 2003, il créé une seconde société, Eco Bois, qui transforme et valorise le bois déchet. Puis en 2010, suite au lancement du Fonds chaleur renouvelable par le gouvernement, et à l’engouement qui s’en suivit pour les chaufferies biomasse, deux associés le rejoignent, Antoine Charlet et Xavier Faure, pour développer une troisième société dédiée à la production de bois-énergie, à la prestation de services et à l’approvisionnement de chaufferies biomasse, BI-VERT (Biomasse Energie Verte).

La valorisation de la partie ligneuse des déchets verts assure 50% des ressources en bois-énergie de Bi-Vert, photo Frédéric Douard

La valorisation de la partie ligneuse des déchets verts assure 50% du bois-énergie de Bi-Vert, photo FD

Cette dernière société, implantée sur la commune voisine d’Ivry-le Temple, va ainsi partir à la conquête de contrats d’approvisionnement de chaufferies, de partenaires pour l’approvisionnement et proposer une offre de prestations de services pour atteindre les 100 000 tonnes en 2014 (dont prestations), avec plus de 3 millions € de chiffre d’affaires, 8 salariés dédiés et ceci en quatre ans seulement. Le taux de croissance a été de 100% par an durant cette courte période. BI-VERT a repris en 2014 une partie des actifs de la SCIC Picardie Energie Bois en cours de redressement, et tous ses équipements dont un caisson souffleur de plaquettes Transmanut. La zone de chalandise de l’entreprise implantée à mi-distance entre Beauvais et Cergy-Pontoise couvre aujourd’hui toute l’Ile-de-France, la Picardie le Centre, la Champagne-Ardenne et les départements limitrophes. Notons parmi les clients, la CRAM à Beauvais, COFELY à Saint-Quentin mais aussi ONF Energie pour la prestation de services.

Mais le succès a ses obligations : il faut trouver la ressource. L’entreprise commence ainsi à produire de la plaquette forestière avec des déchiqueteuses classiques à couteaux à l’image de trois Jenz-Noremat couplées à deux Xerion 5000 et un Xerion 3800, mais le bois forestier a ses limites, en tout cas plus à des distances raisonnables pour une rentabilité correcte. Nos trois associés vont alors se mettre en quête de tous les gisements de bois suceptibles d’une valorisation énergétique. Or la région est également riche de population et donc de déchets verts, de bois d’élagages et de souches. Ces produits, qui jusque là ne trouvaient que très difficilement une valorisation, vont ainsi trouver leur place dans le mix de l’offre BI-VERT à hauteur de la moitié.

Mais avant d’en arriver là, il fallut trouver les solutions pour transformer des produits difformes, humides et riches en terre et cailloux, en un combustible répondant aux cahiers des charges des chaufferies, aussi importantes en taille et gourmandes soient-elles. L’entreprise déjà équipé de deux broyeurs lents Hammel à deux rotors axiaux pour les souches, puis devant le volume de bois à trouver et à trier, elle fit appel à la société SOMTP Environnement, filiale de SOMTP, spécialiste depuis 40 ans des équipements de travaux publics, bâtiment et carrière.

Retour de transfert pour la coupeuse hybride Neuson Ecotec CH 1266 de Bi-Vert, photo Frédéric Douard

Retour de transfert pour la coupeuse hybride Neuson Ecotec CH 1266 de Bi-Vert, photo F. Douard

SOMTP Environnement, implanté avec sa maison mère à Saint-Pryvé Saint-Mesmin dans le Loiret, est spécialisée dans la fourniture et l’entretien de matériel de recyclage et de traitement des déchets. Elle importe pour cela en France, les machines des constructeurs suivants : Neuson Ecotec, Neuenhauser et Forus.

Déjà équipé d’un broyeur rapide Neuson SD 1600 et d’un crible trois fractions Neuenhauser les associés étaient convaincus par les solutions proposées par SOMTP environnement. Ils ont ainsi passé commande d’une machine routière supplémentaire de grande capacité : la déchiqueteuse hybride Neuson CH 12 66.

Le broyeur rapide à marteaux Neuson Ecotec SD 1600, photo SOMTP Environnement

Le broyeur rapide à marteaux Neuson Ecotec SD 1600, photo SOMTP Environnement

Le broyeur rapide NEUSON ECOTEC SD 1600 broie les déchets verts et les bois déchets à l’aide de fléaux. Sa capacité maximum est de 250 m³/h avec une motorisation de 600 CV. La machine dispose naturellement de plusieurs grilles de calibrage direct. Leur ouverture hydraulique permet de les inter-changer facilement. Afin d’assurer son entretien quotidien, la partie broyeur peut être levée hydrauliquement de son châssis. La machine est équipée en standard d’une radiocommande, d’un avancement hydraulique, d’un radiateur réversible automatiquement et d’un tapis de 7 m de long.
Un tapis magnétique est installé au-dessus du convoyeur arrière. La version route est homologuée à 70-80 km/h avec freinage pneumatique et ABS.

La déchiqueteuse hybride NEUSON ECOTEC CH 1266, photo Bi-Vert

La déchiqueteuse hybride NEUSON ECOTEC CH 1266, photo Bi-Vert

La coupeuse hybride NEUSON ECOTEC CH 1266 choisie par BI-VERT est équipée du tambour à couteaux LogChipper. Montée sur une couronne d’orientation et remorque routière 3 essieux centraux, elle est alimentée en bois rond à la grue ou à la pelle mécanique jusque 800 mm de diamètre. En option, une grue peut être installée à l’arrière. L’entraînement est réalisé avec un moteur autonome de 660 CV. La granulométrie est définie par un panier de criblage interchangeable. Un tapis de convoyage pivotant évacue le produit sans poussière. Le rendement énergétique est élevé grâce à un entraînement direct à forte inertie. Les paniers de criblage de 30 à 125 mm peuvent être remplacés sans outil.
Mais cette déchiqueteuse peut se comporter tout autrement et consommer également de la souche brute. Un second de tambour interchangeable, le RootChipper, lui permet alors de fonctionner avec des matériaux qui, jusqu‘ici, ne pouvaient être transformés qu‘avec des broyeurs lents. Le changement de tambour se fait en quelques heures. La production de la machine peut aller jusque 300 m³/h en bois rond et 250 m³/h en souches. Cet investissement garantit l‘indépendance vis-à-vis de la disponibilité fluctuante de la ressource.

Le crible à trois fractions Neuenhauser de Bi-Vert, photo Frédéric Douard

Le crible à trois fractions Neuenhauser de Bi-Vert, photo Frédéric Douard

Le crible à étoiles NEUENHAUSER à 3 fractions permet le criblage de déchets verts, de bois brut ou de souches. Il est particulièrement adapté pour trier des granulométries précises à partir d’un broyat sale et irrégulier. La trémie grand volume permet d’alimenter le produit avec des engins de grande capacité. La matière est convoyée vers le banc d’étoiles par une bande transporteuse « très haute tenue » nécessitant peu d’entretien. Les étoiles viennent frapper les matériaux agglomérés les dissociant ainsi de leurs supports. L’inclinaison de 15° du banc de criblage augmente le temps de séjour de la matière et assure une meilleure séparation des produits.

Contacts :

  • www.bi-vert.com
  • SOMTP Environnement : Ludovic Arnoult – 06 07 34 44 06 – l.arnoult@somtp.fr

Frédéric Douard, en reportage à Ivry-le-Temple

Informations de contact de Neuenhauser

Distribué en France par SOMTP Environnement

Neuenhauser est cité aussi dans ces articles :

  • SOMTP équipe Paprec Agro pour renforcer sa production de bois-énergie
  • Le Targo 3000, broyeur monorotor de Neuenhauser, est arrivé en France
  • Compost Val d’Europe : le développement passe par le bois-énergie
  • Agriopale va sortir du bois-énergie de ses déchets verts
  • Tous les articles mentionnant Neuenhauser

  • Informations de contact de Neuson-ecotec

    Distribué en France par SOMTP Environnement

    Neuson-ecotec est cité aussi dans ces articles :

  • Une déchiqueteuse de bois mixte plaquette-broyat à rotor interchangeable
  • Tous les articles mentionnant Neuson-ecotec

  • Informations de contact de SOMTP

    logo SOMTP Environnement

    SOMTP Environnement
    BP3 - 287 route de Saint-Mesmin FR-45750 St-Pryvé-St-Mesmin
    +33 238 56 43 52
    www.somtp.fr/fr/ @ Nous contacter en ligne
    Ou nous contacter par email : environnement@somtp.fr
    SOMTP Environnement est un acteur majeur dans la vente et l'entretien du matériel de recyclage, concassage, criblage et broyage. SOMTP Environnement importe pour la France métropolitaine et les départements d'outre-mer, le matériel des constructeurs suivants : Forus, Neuson Ecotec, Neuenhauser, Europress, Keestrack, Drycake...

    SOMTP est cité aussi dans ces articles :

  • SOMTP distribue en France le Twister, déconditionneur et séparateur de biodéchets
  • Produire des plaquettes de bois avec les très robustes déchiqueteuses Wüst
  • Agrébois s’équipe du tout nouveau pré-broyeur bi-rotor Forus SE 250
  • Calibrer la biomasse avec le crible mobile à tambour Neuenhauser
  • Forexpo 2016 confirme la réalité nouvelle du bois-énergie en Aquitaine
  • SOMTP Environnement représente les déchiqueteuses Wüst en France
  • Agrébois tire le meilleur des déchets de bois de classes A et B
  • Bioénergie International n°35 – Janvier-février 2015
  • Le déchiquetage forestier à poste fixe par Wüst
  • Tous les articles mentionnant SOMTP