Nouvelles références pour Décoval Servipack sur le marché de la méthanisation

Article paru dans le Bioénergie International n°53 de janvier-février 2018

Trémie d’incorporation d’une unité en méthanisation agricole, photo Havelberger

Depuis 1991, DECOVAL SERVIPACK conçoit des équipements industriels pour réduire et valoriser les déchets et matières recyclables. Elle a acquis une grande expertise dans ces domaines en maîtrisant notamment parfaitement les technologies et la maintenance des broyeurs, presses, convoyeurs et autres trémies d’alimentation pour des produits aussi variés qu’encombrants, pneus, déchets électriques, bois, plastiques, métaux, CSR et ordures ménagères. Ses prestations, qui s’étendent sur toute la France et le Benelux, vont de l’étude à la fabrication l’assemblage, l’installation, la mise en service, la formation des opérateurs jusqu’au service après-vente. Depuis quelques années, l’entreprise met également son expérience en mécanique des déchets au service de la filière méthanisation.

De nouveaux moyens dans de nouveaux ateliers

En septembre 2016, Decoval Servipack a quitté son implantation d’origine à Houplines près d’Armentières pour s’installer à Wattignies dans un bâtiment de 4 400 m² dont 200 m² de bureaux, une nouvelle implantation qui permet à Decoval Servipack de poursuivre sa croissance notamment vers les équipements de gros volume. Ces deux grands ateliers de 2 200 m² sont donc dédiés à la fabrication, la maintenance, la peinture, l’hydraulique, l’électricité, l’automatisme et le stockage des pièces détachées.

Les deux halls des nouveaux ateliers Décoval à Wattignies, photo Frédéric Douard

L’équipe de trente personnes est composée, d’un bureau d’études, de personnels administratifs, de techniciens d’ateliers et d’un service montage et après-vente d’une dizaine de techniciens qui accompagnent un réseau d’intervenants partenaires.

Un rapprochement avec le constructeur Havelberger

Pour le secteur de la méthanisation, Décoval Servipack s’est associé au constructeur allemand Havelberger, un spécialiste des trémies doseuses dans de nombreux domaines industriels comme l’alimentation animale, le compostage, le traitement de résidus, le séchage, le recyclage, les déchets végétaux, le bois déchiqueté et bien sur la production de biogaz.

Trémie d’incorporation d’une unité de méthanisation agricole, photo Havelberger

La trémie doseuse Havelberger est un convoyeur-racleur de grand volume avec une tête de fraisage intégrée. Différentes tailles de largeurs, longueurs et hauteurs sont disponibles et permettent de proposer des volumes étanches de 5 à 200 m³ en standard et plus sur demande.

Fond racleur à chaines Havelberger

Le chargement de la trémie se fait soit par déchargement de véhicule sur les côtés et sur l’arrière, soit par chargeur à godet, soit par un convoyeur d’alimentation et égaliseur. La quantité de matière éjectée est bien sûr réglable en continu via la vitesse de la chaîne racleur.

L’entraînement du convoyeur-racleur se fait prioritairement par l’arbre de tête via un motoréducteur plat ou planétaire avec variateur de fréquence. L’alvéole de stockage est fabriquée en tôles d’acier, soudées en continu. Les fonds supérieurs et inférieurs sont étanches. Selon les exigences du client, d’autres épaisseurs et qualité d’acier, par exemple Hardox ou INOX, peuvent être utilisées.

Tambours de fraisage Havelberger

Le produit amené par le convoyeur-racleur est écrêté par des tambours de fraisage superposés et inclinés. En cas de blocage, le système de contrôle coupe l’entraînement. Selon le produit, les tambours de fraisage sont équipés de différentes dents ou de vis hélicoïdales. Les tambours assurent l’écrêtage du produit et sa bonne répartition sur le convoyeur de sortie. Ils assurent également une aération et un émiettage de la matière. Ce point a été fortement travaillé par Decoval Servipack pour adapter la machine allemande au marché français, notamment pour les fumiers. Grâce à cela, les tambours de fraisage permettent de décompacter la matière et de récupérer une très grosse partie des ficelles présentes dans les pailles ou les fumiers. Il est également possible d’ajouter d’autres produits dans la trémie pour les mélanger au produit de base.

L’un des halls des nouveaux ateliers de Décoval à Wattignies, photo Frédéric Douard

En 2017, Décoval Servipack a mis en service deux équipements de ce type dans le département du Maine et Loire, dans deux unités de méthanisation agricole, l’une chez Méthalys à Montillers et l’autre chez Bioénergie Vihiers à Lys-Haut-Layon, et dont nous parlerons prochainement dans Bioénergie International.

Trémie de dosage de Montillers, photo Décoval

Contact : François Salmon – +33 320 77 62 49 – contact@decoval.fr – www.decoval.fr

Frédéric Douard, en reportage à Wattignies

Le magazine Bioénergie International est disponible :

Informations de contact de Decoval
logo Decoval
5 rue Augustin Lhermitte
F-59139 WATTIGNIES
+33 3 20 77 62 49
@ www.decoval.fr contact@decoval.fr
Decoval est cité aussi dans ces articles :
  • Méthalys, 35 exploitations agricoles produisent du biogaz en autonomie totale
  • Bioénergie Vihiers, 45 exploitations agricoles réunies pour produire du biogaz
  • Les collectifs de méthanisation Bioénergie Vihiers et Méthalys en vidéos
  • CertiMétha®, plateforme d’innovation de la filière biogaz française, attendue en 2019
  • Décoval, spécialiste des trémies-doseuses pour méthaniseurs, du broyage et briquetage de bois
  • Tous les articles mentionnant Decoval