SOMTP équipe Paprec Agro pour renforcer sa production de bois-énergie

Article paru dans le Bioénergie International n°62 de l’été 2019

Vue de la plateforme de Saint-Paul-la-Roche, photo Paprec Agro

Sébastien Limpens, directeur des centres Paprec Agro, devant le SuperSreener 3F, photo F. Douard

Paprec Agro, anciennement Action Environnement Services, est une entreprise spécialisée dans la préparation de biomasse-énergie, le compostage de déchets organiques et la fabrication d’amendements fertilisants. ​​​ Créée en 1999, elle a rejoint le groupe Paprec en 2011. Elle réalise un chiffre d’affaires de 8 M€ et emploie une cinquantaine de salariés sur les sites de Saint-Christophe-de-Double près de Libourne en Gironde et à Saint-Paul-La-Roche près de Thiviers en Dordogne. Paprec Agro intervient également pour la collecte et le transport de déchets, le curage de lagunes, la réhabilitation et l’exploitation d’installations de stockage de déchets, la préparation et la valorisation de cendres et mâchefers, le broyage de déchets verts et la déshydratation de boues et effluents liquides.

En tant qu’Installation Classée pour la Protection de l’Environnement, l’entreprise est soumise à une réglementation stricte en termes de traitement des émissions de poussières, de maîtrise des émissions sonores et de prévention de la pollution de l’air et de l’eau. ​Pour cela, En 2012 et 2013, l’entreprise a réalisé d’importants travaux de rénovation et de modernisation de son site de Saint-Paul-la-Roche. Elle est aujourd’hui certifiée ISO 14 001 et valorise près de 100 000 tonnes de déchets par an.

L’unité de production de biomasse-énergie

Le site de Saint-Paul-la-Roche comprend un hangar de 14 000 m² dédié au compostage, ainsi qu’une plateforme de broyage de 3 ha pour accueillir toutes les activités de traitement, de recyclage et de valorisation du bois. C’est sur cette aire entièrement étanche qu’est préparée la biomasse destinée aux chaufferies bois ainsi que le broyât utilisé dans la fabrication de panneaux de particules.

Ligne de broyage au TARGO, affinage au broyeur rapide et crible à trois fractions Super Screener 3F, photo Paprec Agro

Paprec Agro a mis en place depuis des années des contrôles afin d’assurer la traçabilité des produits entrants et sortants. Pour la biomasse-énergie, il s’agit notamment d’analyses de granulométrie et d’humidité.

Les produits à vocation énergétique

Les bois de classe A se partagent entre produits connexes des industries du bois et bois d’emballage recyclés avec agrément Ecobois, une certification de sortie du statut de déchet (SSD). Ils représentent 25 000 tonnes par an, en totalité à destination des chaufferies. Ces produits sont en grande partie broyés en dimension P63 et criblés en totalité avec une maille de 10 mm, les fines partant au compostage.

Les différentes qualités de bois-énergie préparée à Saint-Paul-la-Roche, photo Paprec Agro

La plaquette forestière est produite sur demande à partir de bois ronds apportés sur la plateforme. Elle est également souvent préparée en P63 et n’est criblée que sur demande. Elle est vendue pure ou en mélange avec d’autres produits moins nobles comme la fraction ligneuse des déchets verts ou plus secs comme les bois d’emballage. L’entreprise est également certifiée PEFC pour la fabrication de bois-énergie plaquettes forestières.

Les bois de classe B transitent à hauteur de 20 000 tonnes par an sur les deux sites, et sont transformés en matière première recyclée pour la fabrication de nouveaux panneaux de particules.

Les déchets verts sont collectés à 80 km autour des deux sites, principalement dans les déchetteries. Ils représentent 45 000 tonnes par an et servent majoritairement, en mélange avec des boues issues principalement de stations d’épuration, à être transformés en un amendement organique. Paprec Agro commercialise deux composts normés : le compost traditionnel NFU 44 095, particulièrement adapté aux grandes cultures céréalières, et le compost vert NFU 44 051, compatible en agriculture biologique et dédié à l’arboriculture, viticulture et au maraîchage. Une partie de la fraction ligneuse de ces déchets verts est extraite pour le bois énergie. Elle est commercialisée en mélange avec du bois de classe A ou avec de la plaquette forestière, voire les trois ensemble comme c’est le cas pour la chaudière à lit fluidisé de Smurfit à Biganos. D’autres chaudières à biomasse peuvent consommer ce produit, même pur et sans souci particulier : voir nos reportages à la chaufferie DES dans ce Bioénergie International n°62, en pages 16 à 19, et à la centrale 2Valorise d’Amel dans le Bioénergie International n°57.

Bois-énergie de granulométrie supérieure préparé au TARGO, photo Paprec Agro

Pour la commercialisation de ses produits, Paprec Group a opté depuis sa création pour la centralisation des ventes au niveau national. Et c’est une cellule dédiée, FCR, répartie en trois agences régionales (Paris, Nantes et Bayonne), qui est en charge chaque année de la commercialisation des 4,5 millions de tonnes produits recyclés par le groupe, dont 460 000 tonnes de bois.

Le parc d’équipements de Paprec Agro

Chargeuse, photo Paprec Agro

Pour préparer ou transformer les un peu plus de 40 000 tonnes de déchets de bois en combustibles chaque année, l’entreprise dispose d’un parc d’équipements mobiles qui sont mis en œuvre sur les deux plateformes, mais aussi sur les plateformes des clients. Nombre de ces équipements sont aussi utilisés pour l’activité de compostage.

Il s’agit de :

  • Dix chargeuses ;
  • Cinq tracteurs routiers avec semi-remorques à fond mouvant ;
  • Dix porte-conteneurs et un parc de 100 conteneurs ;
  • Deux porte-conteneurs avec grue et remorque ;
  • Trois porteurs avec chargeur télescopique et broyeur tracté ;
  • Trois broyeurs lents : deux Doppstadt DW 3060 et un Targo 3000 de chez Neuenhauser ;
  • Trois broyeurs rapides Doppstadt (2 AK 535 et 1 AK 435) ;
  • Trois cribles Doppstadt à tambour, utilisés principalement aujourd’hui pour affiner le compost ;
  • Un crible à étoiles trois fractions Neuenhauser pour calibrer le bois-énergie.

Le dernier broyeur venu de chez Neuenhauser

Pour augmenter les cadences de réduction de volume (prébroyage), que ce soit pour les bois de classes A et B, mais aussi pour les déchets verts, l’entreprise cherchait un équipement robuste, à gros débit et facile d’entretien : elle s’est tournée pour cela vers l’entreprise SOMTP Environnement qui proposait pour la première fois en France le TARGO 3000.

Le TARGO 3000 de Paprec Agro en train de passer des déchets verts, photo Frédéric Douard

Le TARGO 3000 est un broyeur lent équipé d’un rotor de trois mètres de long, de 600 mm de diamètre, qui dispose de 42 dents interchangeables à implantation hélicoïdale et qui tourne à 31 tours par minute.

Le rotor du TARGO 3000, photo Paprec Agro

Il est conçu pour la réduction de déchets verts, souches, bois de recyclage A et B, palettes, encombrants et DIB en particules de 0 à 250 mm. Il est disponible sur remorque à trois essieux 80 km/h (25 tonnes) ou sur chenilles (30 tonnes).

Il est mu par un moteur Volvo Penta diesel de 540 CV. La transmission se fait avec embrayage et coupleur hydraulique. Un régulateur intelligent maintient automatiquement son couple. Le système d’aspiration du moteur est situé à l’avant de la machine, opposé au sens d’éjection, le protégeant ainsi de la zone de broyage.

Le TARGO 3000 en train de passer du bois de classe A, photo Paprec Agro

La productivité du TARGO 3000 peut dépasser les 100 t/h en déchets vert pour une consommation de 35 litres/h maximum. Il atteint les 45 t/h avec de la palette pour une consommation de 18 litres/h.

Pour Sébastien Limpens, le directeur des deux sites Paprec Agro, « la faible consommation du Targo 3000 est un réel atout. Cela, associé à une très bonne ergonomie qui simplifie la maintenance et un très bon SAV assuré par SOMTP Environnement, c’est un choix que nous ne regrettons pas. »

Le Targo 3000 de Paprec Agro fut le premier livré en France, en décembre 2017.

Le dernier crible à trois fractions venu de chez Neuenhauser

Le crible à étoiles SuperScreener 3F Neuenhauser à trois fractions permet le criblage de déchets verts, de bois brut ou de souches. Il est particulièrement adapté pour trier des granulométries précises à partir d’un broyat sale et irrégulier. La trémie grand volume permet d’alimenter le produit avec des engins de grande capacité.

Le crible SuperScreener 3F de Paprec Agro, photo Frédéric Douard

La matière est convoyée vers le banc d’étoiles par une bande transporteuse « très haute tenue » nécessitant peu d’entretien. Les étoiles viennent frapper les matériaux agglomérés les dissociant ainsi de leurs supports. L’inclinaison de 15° du banc de criblage augmente le temps de séjour de la matière et assure une meilleure séparation des produits.

Fraction ligneuse de déchets verts broyés et extraite par le SuperScreener 3F chez Paprec Agro, photo Frédéric Douard

Le SuperScreener 3F est un crible à grande surface de travail et qui peut sortir jusque 80 tonnes de produit par heure. De plus, son utilisation et son entretien sont facilités par une accessibilité totale de tous les organes, des avantages décisifs qui, associés à la qualité du produit sorti, ont emporté la décision.

Gros plan sur la fraction ligneuse de déchets verts séparée par le SuperScreener 3F chez Paprec Agro, photo Frédéric Douard

Enfin, élément important pour le marché du bois-énergie, ce crible permet d’enlever quasiment 100 % des fines particules du combustible sans baisse de débit. Les cribles à étoiles sont les cribles les plus rapides ! Il a été livré chez Paprec Agro à la mi-2017.

Le crible SuperScreener à trois fractions en action derrière un broyeur rapide, photo Paprec Agro

La valorisation des cendres de biomasse

Avec la forte augmentation du nombre de grandes chaufferies à biomasse en France, plus de 1000 (la France est d’ailleurs le pays au monde qui a le plus grand nombre de chaufferies bois de plus de 1 MW – Source Bioenergy Europe), la valorisation des cendres de bois naturel comme fertilisant apparaît comme la solution la plus intelligente de valorisation de ce sous-produit de la combustion du bois. Des analyses poussées sur les métaux lourds et les composés traces organiques sont réalisées, afin de valider l’épandage agricole des cendres de chaufferie. Paprec Agro reprend les cendres de certaines chaufferies bois de classe A pour les cribler, les mélanger et enrichir son compost. En 2018, 300 tonnes de cendres saines ont ainsi été transformées en amendement organique, et valorisées en agriculture comme fertilisant de premier choix car particulièrement intéressant pour ses apports en potasse.

Paprec Agro propose également des prestations d’épandage agricole des cendres de biomasse dans la cadre de plans autorisés.

Contacts :

  • Paprec Agro : Sébastien Limpens
 / +33 553 553 570 – agro24@paprec.com​ –  www.paprec-agro.com
  • Neuenhauser en France :
 SOMTP Environnement – Ludovic Arnoult / +33 607 34 44 06 – l.arnoult@somtp.fr – www.neuenhauser-ut.de

Frédéric Douard, en reportage à Saint-Paul-La-Roche

Informations de contact de Neuenhauser

Distribué en France par SOMTP Environnement
Neuenhauser est cité aussi dans ces articles :
  • Le Targo 3000, broyeur monorotor de Neuenhauser, est arrivé en France
  • BI-VERT choisit SOMTP Environnement pour mobiliser encore plus de bois-énergie
  • Compost Val d’Europe : le développement passe par le bois-énergie
  • Agriopale va sortir du bois-énergie de ses déchets verts
  • Tous les articles mentionnant Neuenhauser
  • Informations de contact de SOMTP

    logo SOMTP Environnement

    SOMTP Environnement
    BP3 - 287 route de Saint-Mesmin FR-45750 St-Pryvé-St-Mesmin
    +33 238 56 43 52
    www.somtp.fr/fr/ @ Nous contacter en ligne
    Ou nous contacter par email : environnement@somtp.fr
    SOMTP Environnement est un acteur majeur dans la vente et l'entretien du matériel de recyclage, concassage, criblage et broyage. SOMTP Environnement importe pour la France métropolitaine et les départements d'outre-mer, le matériel des constructeurs suivants : Forus, Neuson Ecotec, Neuenhauser, Europress, Keestrack, Drycake...
    SOMTP est cité aussi dans ces articles :
  • SOMTP distribue en France le Twister, déconditionneur et séparateur de biodéchets
  • Produire des plaquettes de bois avec les très robustes déchiqueteuses Wüst
  • Agrébois s’équipe du tout nouveau pré-broyeur bi-rotor Forus SE 250
  • Calibrer la biomasse avec le crible mobile à tambour Neuenhauser
  • Forexpo 2016 confirme la réalité nouvelle du bois-énergie en Aquitaine
  • SOMTP Environnement représente les déchiqueteuses Wüst en France
  • Agrébois tire le meilleur des déchets de bois de classes A et B
  • Bioénergie International n°35 – Janvier-février 2015
  • Une déchiqueteuse de bois mixte plaquette-broyat à rotor interchangeable
  • Le déchiquetage forestier à poste fixe par Wüst
  • Tous les articles mentionnant SOMTP