La société des granulés de bois d’Arlanc en Auvergne

L'usine SGA derrière ses stocks de bois, photo Frédéric Douard

L’usine SGA derrière ses stocks de bois, photo Frédéric Douard

Le générateur de chaleur COMPTE R de 7,5 MW pour le séchage du bois a été construit sur la commune !

La Société de Granulés d’Arlanc, qui fonctionne depuis  octobre 2009, a été inaugurée le 17 septembre 2010 en présence de nombreux professionnels et personnalités régionales. Cette unité a été construite sur la commune d’Arlanc dans le département du Puy de Dôme, une petite ville déjà largement connue dans le monde du bois-énergie pour héberger, à quelques centaines de mètres de SGA, le constructeur de chaudières à biomasse Compte R., et qui a d’ailleurs fourni à SGA le générateur pour le séchage de la matière première.

L’unité de Arlanc à été dimensionnée pour produire 32 000 t de granulés par an, ce qui peut paraitre peu lorsque l’on connait les quantités de matières premières présentes dans la région. La philosophie qui a conduit à ce dimensionnement a été le souhait de pouvoir compter sur un approvisionnement fiable dans un rayon de moins de 40 kilomètres. Deux raisons principales à cela : la volonté d’une maitrise forte des coûts d’acheminement des matières dans le présent et surtout dans le futur lors que les coûts des carburants grimperont, mais aussi la volonté de réduite au maximum l’empreinte écologique de l’entreprise en limitant au maximum le recours aux énergie fossiles et en l’occurrence les carburants de transport.

Les deux silos de stockage de granulés PHENIX ROUSIES à Arlanc, photo Frédéric Douard

Les deux silos de stockage de granulés PHENIX ROUSIES à Arlanc, photo Frédéric Douard

Le Président de SGA rappelait d’ailleurs à Patrick Stefanini, Préfet de la Région Auvergne, à l’occasion des allocutions de l’inauguration, qu’il avait souhaité dès le début du projet pouvoir utiliser la voie de chemin de fer qui passe à Arlanc pour réduire encore plus cette empreinte écologique, une opportunité qui n’est malheureusement plus possible pour l’instant. Cette opportunité permettrait en effet à SGA d’expédier sa production plus écologiquement à l’extérieur, et a ajouté Stanislas de Broqueville, cet atout serait même de nature à  revoir la dimension et la nature du projet. Monsieur Le préfet a promis d’étudier la question !

Atelier de préparation de la matière première VECOPLAN, photo Frédéric Douard

Atelier de préparation de la matière première VECOPLAN, photo Frédéric Douard

Crible vibrant VECOPLAN, photo Frédéric Douard

Crible vibrant VECOPLAN, photo Frédéric Douard

La volonté de la SGA était également de maintenir le plus possible la plus-value de l’activité sur le territoire local, un argument qui a pesé fortement comme l’ont illustré les interventions  des élus locaux lors de l’inauguration. C’est dans cet esprit d’écologie et d’économie locale que le projet  a été fort bien accueilli par les arlancois. SGA a en effet créé 12 emplois directs sur place, fait travailler plusieurs entreprises locales de services et permet de valoriser 65 000 t de sous-produits des scieries résineuses du bassin de Arlanc-Ambert (Matière première : 25 000 t de sciures et 25 000 t de plaquettes de résineux; combustible : 15 000 t d’écorces).

Pont bascule Challenger à la SGA, photo Frédéric Douard

Pont bascule Challenger à la SGA, photo Frédéric Douard

L’histoire de SGA a commencé en 2007, lorsque les responsables de  Diwood (société belge fondée en 1999, partenaire de la société Système Europe fondée à Bruxelles en 1974 et active dans les domaines de l’Énergie et de l’Électricité) cherchaient une implantation pour un projet de production d’énergie hydraulique. Le site d’Arlanc étant ressorti comme potentiellement intéressant, des contacts ont été pris avec les élus locaux. Des rencontres, des visites sur place, des échanges approfondis, une étude du tissu industriel local ont vite convaincu les responsables de Diwood, dont la vocation première est le développement d’activité dans le secteur de la filière bois-énergie, que ce site serait parfaitement adapté pour l’implantation d’une unité de granulation de bois.

Convoyeur à sciure sèche VECOPLAN, photo Frédéric Douard

Convoyeur à sciure sèche VECOPLAN, photo F Douard

De cette idée initiale à la production du premier granulé il n’a fallu que trois années. L’année 2007 a été consacrée à Arlanc rechercher des terrains adaptés et à composer une équipe locale sur laquelle s’appuyer pour conduire le projet (expert comptable et juridique, notaire, consultants…). Pendant ce temps à Bruxelles les équipes techniques étudiaient les aspects techniques du projet, cherchaient des fournisseurs potentiels et mobilisaient des devis et étudiaient la faisabilité économique du projet. L’année 2008 a été essentiellement consacrée au montage du plan de financement de l’ensemble du projet, aux différents dossiers administratifs afférents à une telle réalisation d’usine nouvelle et aux contacts avec les fournisseurs des différents matériels. 2009 a été l’année des travaux de construction de l’usine et les premiers granulés ont été produits le 8 octobre 2009.

La réalisation de ce projet a nécessité un investissement total de 7 millions € et a bénéficié des concours publics de l’Europe (FEDER), du Conseil Régional Auvergne, du Conseil Général du Puy de Dôme et de l’Etat Français.

Plus d’information sur www.sgarlanc.fr

Frédéric Douard, en reportage à Arlanc


Bühler pour figurer ici avec votre logo et vos coordonnées, c'est tout simple, contactez fbornschein+annuaire@bioenergie-promotion.fr

Informations de contact de Compte

Compte est cité aussi dans ces articles :
  • Compte R. équipe la nouvelle chaufferie biomasse des Aubiers‐Le Lac à Bordeaux
  • Une chaufferie biomasse de 5 MW entrera en service en 2022 à Sarrebourg
  • Dans le département du Gard, promouvoir le bois-énergie pour soutenir la filière forestière
  • Depuis 2014, Châteaudun se chauffe renouvelable avec le bois et la rafle de maïs
  • Le réseau de chaleur au bois de la commune du Blanc donne toute satisfaction
  • Après dix ans d’utilisation, SKF toujours satisfait de sa chaudière à bois !
  • Briançon, ville la plus haute de France, chauffée par deux chaudières bois à hautes performances
  • La chaufferie bois Compte R. à silos-conteneurs de l’Université de Gand
  • Le réseau de chaleur de la commune de Barby en Savoie est alimenté à 95% par le bois
  • Articles et reportages sur les chaudières à biomasse Compte R.
  • Tous les articles mentionnant Compte

  • Denis pour figurer ici avec votre logo et vos coordonnées, c'est tout simple, contactez fbornschein+annuaire@bioenergie-promotion.fr

    Denis est cité aussi dans ces articles :
  • Ets Guillemeau, distributeur de bois-énergie à haut pouvoir calorifique
  • Chez Recybois, cogénération et granulés Badger Pellets à 100% durables
  • KWatt Bois, producteur de granulés de bois dans les Pyrénées françaises
  • Tous les articles mentionnant Denis
  • Informations de contact de Phénix-rousies

    logo silos Phénix Rousies
    Rue de Maubeuge
    F-59131 Rousies
    +33 327 69 42 42
    @ www.silos-phenix.com contact@silos-phenix.com
    Phénix-rousies est cité aussi dans ces articles :
  • Brenil Pellets, filiale de JRS, produit 50 000 tonnes par an dans le Morvan
  • Découverte de BC 48, à Mende, la ville du granulé de bois
  • CPE Bardout ouvre la maison du Pellet à Epernay
  • L’unité de granulation de bois de Mariembourg en Wallonie
  • Découverte de la centrale de cogénération bois de la scierie Siat-Braun en vidéo
  • La centrale biomasse Siat-Braun avec production de granulés de bois
  • La chaufferie bois du réseau de chaleur de Cergy
  • Tous les articles mentionnant Phénix-rousies
  • Informations de contact de TBM-vecoplan

    logo Tbm-Vecoplan
    Z.A. Tiergarten
    28, rue des Celtes F-68510 Sierentz
    +33 3.89.28.50.80
    @ www.tbm.fr patrickmeyer@tbm.fr
    TBM-vecoplan est cité aussi dans ces articles :
  • La centrale biomasse de Novillars relance la papeterie Gemdoubs
  • Vecoplan, spécialiste de la préparation des matières résiduelles à revaloriser
  • Haffner Energy – Soten met en service la centrale bois Cogelan à Guipavas
  • Kronospan Luxembourg choisit BertschEnergy pour sa centrale à bois
  • Kogeban et CBEM, les centrales biomasse picardes d’Akuo Energy
  • TBM-Vecoplan équipe la plateforme biomasse Akuo Energy de Nesle
  • La centrale de cogénération Biomasse d’Estrées-Mons dans les Hauts-de-France
  • Kogeban, la centrale de trigénération à biomasse de Nesle dans la Somme
  • La centrale biomasse CBEM fournit de la vapeur à l’usine Bonduelle d’Estrées-Mons
  • AET construit la centrale biomasse de Novillars dans le Doubs – 63 MW
  • Tous les articles mentionnant TBM-vecoplan