Le réseau de chaleur au bois de la ville de Mayenne va chauffer 40 bâtiments de plus

Le réseau de chaleur au bois de la ville de Mayenne va chauffer 40 bâtiments de plus

7,5 km de canalisations enterrées et isolées supplémentaires seront posées à l’est et à l’ouest de la rivière Mayenne, photo Ville de Mayenne

Le 21 novembre 2023, Jean-Pierre Le Scornet, maire de la Ville de Mayenne, et Damien Térouanne, directeur général délégué d’ENGIE Solutions, ont officiellement signé un contrat de délégation de service public pour la conduite et l’extension du réseau de chaleur de la Ville de Mayenne pour une durée de 24 ans. La Ville concrétise ainsi son souhait de poursuivre sa transition énergétique en étendant le réseau actuel qui déssert le Centre Hospitalier de Nord Mayenne, lui-même déjà alimenté par une chaudière à bois Compte.R de 3,5 MW. 7,5 km de canalisations enterrées supplémentaires seront ainsi posées à l’est et à l’ouest de la rivière Mayenne et une société dédiée à la gestion du réseau de chaleur a été créée : Mayenne Biomasse.

Signature du contrat d’extension du réseau de chaleur de Mayenne le 21 novembre 2023, photo ENGIE Solutions

Le chauffage urbain permet de mutualiser les besoins en se substituant aux systèmes de chauffage individuels pour pouvoir basculer très rapidement et efficacement vers les énergies renouvelables. C’est pourquoi la Ville de Mayenne a retenu ce choix d’une solution technique basée sur un mode de chauffage vertueux et évolutif.

Favoriser l’accès du plus grand nombre à une énergie durable et plus économique

Près de 40 bâtiments publics et collectifs, en plus du Centre Hospitalier Nord Mayenne, bénéficieront de chauffage et d’eau chaude sanitaire produits à 90 % par du bois, une ressource renouvelable et locale. Et 20% de cette ressource proviendra des haies bocagères du territoire sous le Label Haie.

L’hôpital Nord Mayenne avec sa chaufferie en fond, photo Mayenne Communauté

Ce projet permettra de garantir aux bénéficiaires une chaleur à un prix compétitif, décorrélé des fluctuations des marchés des énergies fossiles, d’éviter l’émission de 3500 tonnes de CO2 par an et d’assurer un retour des cendres sur les sols agricoles du territoire.

Le silo de la chaufferie biomasse de l’hôpital de Mayenne, photo AMSA Ouest

La Ville de Mayenne poursuit l’ambition de créer un service public de la chaleur « vivant » sur son territoire. Le potentiel de développement apparaît notamment lié l’habitat individuel et la Ville prévoit d’ouvrir ce mode de chauffage à au moins 45 maisons individuelles.

Une seconde chaudière bois mise en service fin 2024

La chaudière biomasse de 3,5 MW Compte.R à l’hôpital de Mayenne, photo Exoceth

Une nouvelle chaudière bois de 1,6 MW sera installée à côté de celle déjà existante de 3,5 MW et mise en service en 2013. Les travaux de réalisation de la chaufferie et du réseau de chaleur se dérouleront sur l’année 2024 en étroite collaboration avec les services de la ville. L’opération représente un investissement total de 15 M€ portés par Mayenne Biomasse, filiale dédiée d’ENGIE Solutions et bénéficie du soutien de l’ADEME.

« Je suis très fier de ce projet qui est au cœur de la transition écologique de la Ville de Mayenne. Nous décarbonons, nous créons un débouché qui renforcera le bocage du territoire, tout en développant une nouvelle solution énergétique pour notre ville. C’est un réseau vivant qui a pour ambition de bénéficier au plus grand nombre. » a précisé Jean-Pierre Le Scornet, maire de Mayenne.

Frédéric Douard

Informations de contact de Compte.R

Compte.R est cité aussi dans ces articles :
  • Bio’Nrgy du Jura, producteur de bois-énergie et de chaleur renouvelable
  • Bientôt cinq réseaux de chaleur durable pour décarboner le territoire de Limoges Métropole
  • Le réseau de chaleur de Corbie, une référence bois-énergie réussie de plus pour Viria
  • La liste et la carte de plus de 800 chaufferies biomasse Compte.R en service en France
  • Les Hauts-de-Flandre valorisent les anas de lin en énergie de chauffage
  • Le réseau de chaleur bois de la ville de L’Aigle fait faire de grosses économies à ses utilisateurs
  • A Evron en Mayenne, le groupe Bel a mis en place sa troisième chaufferie biomasse
  • Les entreprises Chaleur Bois Qualité Plus capables de fournir près de trois millions de tonnes de bois-énergie par an
  • Compte.R. recherche des talents pour répondre à la forte demande en chaufferies biomasse
  • L’association Chaleur Bois Qualité Plus tenait son assemblée générale 2022 à Arlanc
  • Tous les articles mentionnant Compte.R