Une chaudière Compte R. de 7,7 MW sur le réseau de chaleur de la Gauthière à Clermont-Ferrand

Informations clés – Réseau de chaleur basse pression en délégation de service public – Combustibles : 12 000 tonnes de bois déchiqueté – Chaudière bois COMPTE R de 7,7 MW – Besoins : 4000 équivalents-logements en 38 points de livraison – Taux de couverture par le bois : 80% – Investissement : 7 M€ – Mise en service en 2012 – Délégataire : Dalkia
La chaudière COMPTE R et son filtre à particules

La chaudière COMPTE R et son filtre à particules

Mise en service courant novembre 2012, la nouvelle chaufferie bois de 7,7 MW couvre près de 80 % des besoins du réseau de chaleur et permet d’alimenter en chauffage et en eau chaude sanitaire plus de 4 000 équivalents logements. Le recours au bois énergie permet non seulement d’éviter le rejet à l’atmosphère de 7 000 tonnes de CO2 par an, mais également la maîtrise des coûts de chauffage avec un tarif indépendant des fluctuations des prix du pétrole et la lutte contre la précarité énergétique.

L’approvisionnement bois est assuré par Dalkia et provient des forêts voisines. Il est composé de 80 % de ressources forestières et de 20 % de bois de récupération et connexes de scierie, soit 12 000 tonnes de biomasse par an préparées à partir de la plate-forme d’Aubiat située à 27 km de la chaufferie.

La Ville de Clermont-Ferrand s’engage depuis de nombreuses années dans la lutte contre le changement climatique et le respect de l’environnement au travers notamment d’une politique volontariste de maîtrise des consommations d’énergies et de développement des énergies renouvelables sur son propre patrimoine et sur son territoire. Le développement de deux réseaux de chaleur au bois (à la Gauthière et à Croix Neyrat/Champratel/Les Vergnes) s’inscrit dans une volonté partagée de réduction des émissions de gaz à effet de serre, de maîtrise des prix de l’énergie et de soutien à l’activité économique locale notamment. Le bois est une ressource renouvelable disponible localement qui garantit une combustion neutre dans le bilan des émissions des gaz à effet de serre qui permet ainsi à la Ville de limiter sa dépendance aux énergies fossiles, de contribuer à la création d’une filière régionale génératrice d’emplois et de réduire son empreinte carbone. Ce nouveau service public va de pair avec les importants travaux d’aménagement et de renouvellement urbain que la Ville de Clermont-Ferrand mène dans tout le quartier de la Gauthière.

Le silo à grappin, photo Clervia

En 2010, la Ville de Clermont-Ferrand a confié à Dalkia pour 24 ans la Délégation de Service public de production et distribution de chaleur du réseau urbain de la Gauthière. Dalkia a conçu et réalisé le nouvel équipement et assure son financement avec le soutien de l’ADEME (1 247 945 €), de l’Union européenne – Feder (1 000 000 €), du Conseil Général du Puy-de-Dôme (215 925 €) et du Conseil Régional d’Auvergne (215 925 €). Clervia est une filiale à 100 % de Dalkia dédiée à l’exploitation du réseau.

Créé en 1965, le réseau de chaleur de la Gauthière s’est modernisé et a connu de multiples transformations. En 1998, le gaz remplace le fioul lourd avec la mise en service d’une installation de cogénération. La création de la chaufferie bois s’accompagne de l’extension du réseau vers de nouveaux clients : l’ensemble immobilier les Trioux, le collège-lycée de la Charme, le gymnase de la Charme, la résidence Saint-Exupéry, le futur Hôtel de région, le musée d’art Roger Quilliot, la résidence les Remparts, la cité scolaire Sainte-Thérèse et le groupe scolaire Ferdinand Buisson.

La Ville de Clermont-Ferrand a autorisé Clervia à exporter de la chaleur bois vers l’usine Michelin de la Combaude située à proximité de la chaufferie pour ses besoins de chauffage. Cette exportation optimise le fonctionnement des installations et génère des gains de productivité qui permettent une baisse des coûts de l’énergie pour l’ensemble des abonnés.

Le réseau de chaleur

Travaux de mise en place du réseau de chalaur, photo Wannitube

  • Consommation prévisionnelle (abonnés et usine Michelin) : 41 GWh/an.
  • Bouquet énergétique : 82 % biomasse & 18 % gaz
  • Fournisseur : Wannitube
  • Conditions de service : Eau chaude : 110 – 70° C – 6 Bar maxi.
  • Fourniture : WANNIPIPE – 842 ML – DN 80 à 200 – en longueur de 12 m.
  • Caloporteur : Tube acier noir soudé long. EN 10217, nuance acier P235.
  • Isolation : Mousse polyuréthane – Lambda < à 0.027 W/(m x K).
  • Gaine  : Polyéthylène haute densité

Les clients du réseau

4 000 équivalents logements, 38 sous-stations

  • Les groupes scolaires Jean de la Fontaine, Charles Perrault et Ferdinand Buisson,
  • la cité scolaire Sainte-Thérèse,
  • le collège Gérard Philipe,
  • le collège-lycée de la Charme,
  • le gymnase de la Charme,
  • les bâtiments de Logidôme et Auvergne Habitat ,
  • l’EHPAD les Jardin de la Charme,
  • l’Hôtel de la région Auvergne,
  • le musée d’art Roger Quilliot,
  • les ateliers municipaux,
  • l’ensemble immobilier des Trioux, les résidences les Trioux, les Remparts, Kennedy et les Tilleuls
  • et l’ensemble des bâtiments du site Michelin de la Combaude.

La chaufferie de La Gauthière, photo Clervia

La chaufferie bois

  • 1 chaudière de 7,7 MW Compte R. fabriquée à Arlanc dans le Puy-de-Dôme.
  • 12 000 tonnes de bois consommées par an.
  • Un silo de 980 m3 utiles, 4 jours d’autonomie.
  • Filtre multi-cyclonique et filtre à manches pour traiter au mieux les rejets atmosphériques  Évacuation des cendres grossières sous foyer et filtre multi-cyclonique par voie humide par un système de convoyage. Les cendres sont évacuées en centrale de traitement des déchets en classe 2.
  • Evacuation des cendres fines sous filtre à manches en « big bag » vers une unité de traitement des déchets en classe 1.

L’approvisionnement en bois

  • Combustible : 80 % de plaquette forestière et 20% de plaquette issue de bois de récupération.
  • Plateforme de préparation d’Aubiat située à 27 km de la chaufferie.
  • Fournisseur : BERAM Bois Energie Rhône-Alpes Méditerranée, filiale Dalkia en partenariat avec Sud Abies, exploitant forestier.
  • Livraison par des camions de 90 m3

Le financements

Travaux autour de la cheminée biomasse à la Gauthière, photo Clervia

Investissement : 7 034 480 € dont subventions :

  • ADEME : 1 247 945 €
  • Union Européenne : 1 000 000 €
  • Région Auvergne : 215 925 €
  • Conseil Général du Puy-de-Dôme : 215 925 €

Partenaires

  • Architecte : Ilot Architecture
  • Maîtrise d’oeuvre : Kheops bâtisseurs SA
  • Etudes lots techniques : Ingérop Conseil & Ingénierie
  • Bureau de contrôle et SPS : Apave
  • Terrassement et VRD : Eiffage Travaux Publics
  • Fondations spéciales et génie civil : Avernoise Construction
  • Réseau de chaleur : Wannitube
  • Chaudière bois et traitement des fumées : Groupe Compte.R.
  • Pont roulant silo : DAC 42
  • Grappin bos : Mennesson
  • Cheminée : Beirens
  • Hydraulique chaufferie : Pizon
  • Electricité : Chosson Tec
  • Benne à cendres humides : Ambert Bennes

Pour en savoir plus :

Frédéric Douard

Informations de contact de Beirens

logo Beirens
Zi Val de l'Indre F-36500 Buzançais +33 (0)2 54 38 25 52
@ www.beirens.fr infos@beirens.fr
Beirens est cité aussi dans ces articles :
  • Deux électrofiltres APF à la chaufferie biomasse Gare d’Embrun
  • Une chaudière Herz de 1,5 MW équipe le troisième réseau de chaleur au bois d’Embrun
  • Briançon, ville la plus haute de France, chauffée par deux chaudières bois à hautes performances
  • Une chaufferie paille et un nouveau sécheur pour les granulés Durepaire
  • Grammont, la plus ancienne chaufferie bois de la métropole rouennaise
  • Ugine équipe son réseau de chaleur d’une chaudière bois Weiss de 3,5 MW
  • Gros plan sur la maîtrise des émissions à la chaufferie bois de Chalon Est
  • Celticoat, producteur de granulés de bois social, solidaire et ultra-moderne
  • Avec le bois-énergie, un grand coup de vert pour le réseau de chaleur de Nevers
  • Biolandes extrait ses essences végétales avec une chaufferie à bois
  • Tous les articles mentionnant Beirens
  • Informations de contact de Compte

    Compte est cité aussi dans ces articles :
  • Depuis 2014, Châteaudun se chauffe renouvelable avec le bois et la rafle de maïs
  • Le réseau de chaleur au bois de la commune du Blanc donne toute satisfaction
  • Après dix ans d’utilisation, SKF toujours satisfait de sa chaudière à bois !
  • La chaufferie bois Compte R. à silos-conteneurs de l’Université de Gand
  • Le réseau de chaleur de la commune de Barby en Savoie est alimenté à 95% par le bois
  • Articles et reportages sur les chaudières à biomasse Compte R.
  • Le bois pour maîtriser les coûts de chauffage des serres des Jardins de Camargue
  • Gennevilliers investit dans une chaufferie biomasse pleine de bonnes idées
  • Compte.R innove avec son récupérateur horizontal des cendres volantes
  • Dijon, 21 MW de chaudières bois Compte R. à la chaufferie des Valendons
  • Tous les articles mentionnant Compte

  • DAC pour figurer ici avec votre logo et vos coordonnées, c'est tout simple, contactez fbornschein+annuaire@bioenergie-promotion.fr

    DAC est cité aussi dans ces articles :
  • Encore plus d’efficacité pour le chauffage urbain à bois de Vaulx-en-Velin
  • Le réseau de chaleur de Chambéry opère sa transition énergétique avec le bois
  • Tous les articles mentionnant DAC

  • Mennesson pour figurer ici avec votre logo et vos coordonnées, c'est tout simple, contactez fbornschein+annuaire@bioenergie-promotion.fr

    Mennesson est cité aussi dans ces articles :
  • Une troisième chaudière bois WEISS de 6 MW pour le réseau de Vénissieux
  • Le bois-énergie pour Bonilait Protéines à Saint-Flour, un choix bien réfléchi !
  • Tous les articles mentionnant Mennesson

  • Wannitube pour figurer ici avec votre logo et vos coordonnées, c'est tout simple, contactez fbornschein+annuaire@bioenergie-promotion.fr

    Wannitube est cité aussi dans ces articles :
  • Boulogne-sur-Mer en ordre de bataille pour le climat avec sa chaufferie biomasse
  • Ecoliane, trois énergies renouvelables pour chauffer Boulogne-sur-Mer
  • Une chaufferie à bois Weiss pour les chasseurs alpins de Roc Noir
  • Les déchets assureront 85% du chauffage urbain de Bourgoin-Jallieu dès 2016
  • A Boulogne-sur-Mer, le réseau de chaleur a été passé sous le fleuve
  • Tous les articles mentionnant Wannitube