Smurfit-Kappa Biganos, la plus grande centrale de cogénération bois de France

Infos clés fiche de casIndustrie – Processus vapeur haute pression et cogénération – Combustibles : 500 000 tonnes de sous produits bois/an – Chaudière à lit fluidisé Metso de 140 MW ou 260 tonnes de vapeur – Externalisation Dalkia – Mise en route 2010

2010 à Biganos, en Gironde, l’usine Smurfit Kappa Cellulose du Pin (SKCP), vient de réaliser avec Dalkia le plus gros investissement pour la production de biomasse-énergie jamais réalisé en France. L’ usine papetière est spécialisée dans la production de papier kraft destiné au secteur de l’emballage.

Avec 40 mètres de haut pour une puissance de 140 MWth (260 tonnes de vapeur, cette chaudière à vapeur (installée par le finlandais Metso) fonctionne à une pression de 120 bars et une température de 580°C. Cette vapeur détendue dans 2 turboalternateurs produit 69 MWé qui sont vendus à EDF tandis que la vapeur basse pression produite permet de sécher le papier produit sur le site. Ce projet a fait partie des lauréats de l’appel d’offre « électricité biomasse de la CRE « 2 » lancé en 2008. L’installation consomme chaque année 500 000 tonnes de déchets de bois.

Ce partenariat résulte de la rencontre de deux stratégies convergentes, la volonté de développement de Dalkia dans les services à l’industrie d’une part et la politique énergétique de SKCP. Cette réalisation profite du “puits de chaleur” que représente l’usine de Facture pour une unité de cogénération, de la capacité de collecte de produits forestiers de SKCP (Souches, branches, écorces et fines) et de la disponibilité croissante de produits de recyclage et de déchets verts de Véolia Propreté.

L’alimentation de la chaudière nécessite annuellement 503 000 tonnes de biomasse. Les écorces et fines de classage, déjà utilisées dans la chaudière actuelle, représentent 219 000 tonnes. L’approvisionnement est complété par des branches et souches (200 000 tonnes) apportées par Smurfit Kappa Comptoir du Pin, ainsi que par des bois de récupération (84 000 tonnes) fournis par la filiale biomasse de Dalkia. Globalement, l’installation permet d’éviter l’émission de 200 000 tonnes de CO2 par an.

Chaine de broyage Saalasti et derrière le convoyeur et silo RBL-REI à Biganos, photo Smurfit Kappa

Quelques chiffres :

Investissements :

  • DALKIA : 130 M€
  • SKCP : 4,5 M€ (plateforme)
  • VÉOLIA : 3,5 M€ (plateforme)
  • ETF et transporteurs : 9,5 M€

Emplois :

  • 18 personnes sur le site,
  • 71 personnes pour l’approvisionnement.

Frédéric Douard, Bioénergie International

Informations de contact de RBL-REI

logo RBL-REI
15 rue du Moulin des Landes
CS 50159 – Saint Sylvain d'Anjou Cedex
F-49481 Verrières en Anjou
+33 241 21 19 40
@ www.rblrei-france.com/fr/ s.bouhours@rblrei-france.com

RBL-REI est cité aussi dans ces articles :

  • Galion2, la première centrale 100% bagasse-biomasse mise en service en Outre-mer français
  • Plongée dans les entrailles de la centrale biomasse de Gardanne
  • GreCon protège du feu la plateforme bois de la centrale de Gardanne
  • À Gardanne, RBL-REI a réalisé la plus importante plateforme biomasse de France
  • Le maxi-broyeur de bois Saalasti de la centrale biomasse de Gardanne
  • Visite en drone de la plateforme bois de la centrale de Gardanne
  • Vidéos de l’inauguration de la chaufferie bois de Cergy-Pontoise
  • La chaufferie bois du réseau de chaleur de Cergy
  • Tous les articles mentionnant RBL-REI

  • Informations de contact de Saalasti

    logo Saalasti
    Matti Tulkki, Fennofrance
    6 Rue Victor Herault
    F-37210 Vouvray
    +33 6 08 27 82 60
    @ www.fennofrance.com/saalasti.htm‎ info@fennofrance.fr

    Saalasti est cité aussi dans ces articles :

  • Saalasti, le poste fixe pour produire du bois déchiqueté moins cher
  • La plateforme bois-énergie de Moulin TP : 250 000 tonnes de capacité par an
  • Gardanne, la centrale biomasse qui réveille la forêt méditerranéenne
  • L’expérience pionnière de UPM et Saalasti pour le broyage de souches
  • La centrale de cogénération de Lens s’alimente en bois rond
  • Une déchiqueteuse Saalasti pour produire du granulé de bois chez Biosyl
  • Biosyl, l’avenir du granulé de bois français est feuillu
  • Saalasti équipe Smurffit Kappa Comptoir du Pin pour la préparation de souches-combustibles
  • Tous les articles mentionnant Saalasti

  • Valmet est cité aussi dans ces articles :

  • Scheuch rénove le traitement de fumées des deux centrales d’Amel à bois-déchet
  • La première usine mondiale de black pellets ouvrira en 2020 dans la Marne
  • Metso va livrer trois nouvelles centrales biomasse en Suède et en Finlande
  • Une chaudière à granulés de 33 MW sur le réseau de chaleur de la ville de Tampere
  • Une sixième centrale électrique à la biomasse aux Pays-Bas
  • L’installation de cogénérations biomasse bat son plein en Allemagne
  • La plus grande unité de biogazéification du monde sera finlandaise
  • Cogénération biomasse de 38 MW pour la ville de Porvoo
  • Un pilote de gazéification & méthanation de 20 MW à Göteborg en Suède
  • Une gazéification-cogénération de 140 MW pour les déchets de la ville de Lahti
  • Tous les articles mentionnant Valmet

  • 1 réponse

    1. BECHADE Guy dit :

      mon fils a acheté un bois : il a besoin de se débarasser de souches et de branches
      est ce que vous les prendriez pour votre usine / chaufferie ?

      Merci de votre réponse

      Salutations

      Guy Béchade (Habitant du Teich)