Saalasti, le poste fixe pour produire du bois déchiqueté moins cher

Article paru dans le Bioénergie International n°41 de janvier-février 2016

Ligne de broyage Saalasti chez UPM Caledonia à North Ayrshire en Ecosse, photo Saalasti

Ligne de broyage Saalasti chez UPM Caledonia à North Ayrshire en Ecosse, photo Saalasti

Le bois déchiqueté est la principale forme de biomasse combustible pour l’alimentation des installations industrielles et collectives. À partir de volumes mis en œuvre supérieurs à 50 000 tonnes par an, les producteurs et même les consommateurs eux-mêmes pourraient gagner de l’argent en utilisant des installations de broyage stationnaires au lieu d’utiliser des équipements mobiles. Cet article apporte des éléments de comparaison des coûts de déchiquetage pour chacune de ces solutions. Il montre en particulier que le coût d’investissement d’une déchiqueteuse fixe est plus élevé que celui d’un broyeur mobile, mais que ses coûts d’exploitation sont plus faibles.

Les chaînes d’approvisionnement en Finlande

Il existe trois organisations possibles de déchiquetage : en bord de route, sur plateforme de préparation ou sur le site utilisateur lui-même. Aujourd’hui ce sont globalement les équipements mobiles qui sont les plus répandus. Cependant, pour les centrales de cogénération, les industries et les grandes plateformes de production, ce sont les broyeurs stationnaires qui sont les plus utilisés.

Broyage de fagots en Finlande sur une ligne Saalasti, photo Saalasti

Broyage de fagots en Finlande sur une ligne Saalasti, photo Saalasti

La logistique d’une centrale à biomasse avec broyage intégré et stockage en bois rond sur place est une « chaîne d’approvisionnement à froid ». Inversement, la logistique par déchiquetage mobile est typiquement une « chaîne d’approvisionnement à chaud », en flux-tendu, avec des stockages externes. Une chaîne d’approvisionnement à froid est bien plus facile à gérer et s’adapte plus facilement à des flux automatisés et autocontrôlés. Le modèle d’approvisionnement à froid a commencé à être diffusé à travers l’Europe depuis quelques années par le constructeur finlandais Saalasti.

Voici quelques unes de ses références hors Finlande :

La consommation des centrales finlandaises est passée de 2 TWh de bois déchiqueté en 2000 à 16,4 TWh en 2014, soit 16,4 millions de MWh ou encore 7,5 millions de tonnes de bois frais, sachant que la Finlande compte moins de 5,5 millions d’habitants. La répartition par origine de biomasse est la suivante : 55% de bois sur pied, 34% de résidus de coupes et 11% de souches.

L’utilisation de bois rond comporte des avantages et des inconvénients. Son prix d’achat est plus élevé que les autres ressources mais sa fraction minérale (pierres et terre) est plus faible ; de plus son transport est le moins couteux de par la densité des produits. Cette matière permet donc le niveau de production le plus élevé et les coûts d’entretien les plus bas rapportés au MWh traité.

En 2014 en Finlande, la répartition des modes de déchiquetage se définissait ainsi : 57% en bord de route et flux tendu, 29% sur plateforme avec broyeurs mobiles et 14% avec broyeur à poste fixe. Pourtant, sur des volumes conséquents, le coût de déchiquetage des déchiqueteuses mobiles est plus élevé qu’avec des déchiqueteuses stationnaires. Et le coût de transport de la plaquette, plutôt que du bois rond y joue un rôle. Moins dense que le bois rond, le coût de transport des plaquettes est en Finlande 20% plus élevé que celui du bois plein pour des distances de 50 à 100 km : ce surcoût varie dans ce cas de 1,5 à 2 €/MWh.

Ligne de déchiquetage Saalasti, photo Saalasti

Ligne de déchiquetage Saalasti, photo Saalasti

Comparaison des coûts de déchiquetage

Pour la comparaison entre les logistiques de déchiquetage, nous allons prendre le cas d’un site de consommation important où l’investissement dans une installation de déchiquetage stationnaire est envisageable, par exemple une centrale de cogénération qui produira entièrement ou partiellement ses plaquettes…

… pour lire la suite, consulter le Bioénergie International n°41 de janvier-février 2016

Informations de contact de Saalasti

logo Saalasti
Matti Tulkki, Fennofrance
6 Rue Victor Herault
F-37210 Vouvray
+33 6 08 27 82 60
@ www.fennofrance.com/saalasti.htm‎ info@fennofrance.fr
Saalasti est cité aussi dans ces articles :
  • À Gardanne, RBL-REI a réalisé la plus importante plateforme biomasse de France
  • Le maxi-broyeur de bois Saalasti de la centrale biomasse de Gardanne
  • La plateforme bois-énergie de Moulin TP : 250 000 tonnes de capacité par an
  • Gardanne, la centrale biomasse qui réveille la forêt méditerranéenne
  • L’expérience pionnière de UPM et Saalasti pour le broyage de souches
  • La centrale de cogénération de Lens s’alimente en bois rond
  • Une déchiqueteuse Saalasti pour produire du granulé de bois chez Biosyl
  • Biosyl, l’avenir du granulé de bois français est feuillu
  • Saalasti équipe Smurffit Kappa Comptoir du Pin pour la préparation de souches-combustibles
  • Smurfit-Kappa Biganos, la plus grande centrale de cogénération bois de France
  • Tous les articles mentionnant Saalasti