Bio4Gas inaugure une unité de méthanisation à la taille de la ferme au GAEC des Trois Communes

Article publié dans le Bioénergie International n°58 de décembre 2018

Les installations de méthanisation au Gaec des Trois communes, photo Frédéric Douard

Le GAEC des Trois Communes, situé à La Chapelle-Thècle en Bresse Saônoise, à mi-chemin entre Tournus et Louhans, est constitué par Laurent et Sandrine Bièvre et par leur fils Romain qui les a rejoints le 1er juillet 2018. Ce projet de méthanisation a été réfléchi dès 2015 dans le but de diversifier et développer l’exploitation, pour pouvoir intégrer Romain dans l’activité. Plusieurs visites d’unités en fonctionnement ont convaincu Laurent et Sandrine d’installer leur propre unité à la ferme et ont confié la réalisation du projet à Bio4Gas, spécialiste des unités de méthanisation à la taille de l’exploitation. Le 30 juin 2018, les associés inauguraient leur installation mise en service en novembre 2017.

Une unité en presqu’autonomie

Créé en 1994, le GAEC est une exploitation en polyculture et production laitière. Il travaille 50 ha de prairies, 55 ha de maïs et 45 ha de colza, blé et orge. Pour la production laitière, l’exploitation compte 65 vaches sur un total de 200 bovins qui fournissent leurs déjections au digesteur.

Sandrine, Laurent et Romain Bièvre le 30 juin 2018, photo Frédéric Douard

Les intrants sont constitués de produits de l’exploitation : 1 800 tonnes de lisiers, 800 tonnes de fumier et 300 tonnes de CIVE (15 ha en ivraie et sorgho). Cette base est enrichie par 250 tonnes de marc de raisin et 250 tonnes d’issues de céréales.

Silos à plat pour intrants solides au Gaec des Trois Communes, photo Frédéric Douard

Pour le stockage des intrants, une plateforme de 240 m² a été construite pour accueillir les CIVE, sinon tout le reste existait : fumière, fosse à lisier et silos à plat affectés aux intrants extérieurs.

Une technologie astucieuse et efficace

La préfosse d’introduction des intrants, photo F. Douard

Bio4Gas a dimensionné, conçu et livré clé en main l’ensemble de l’installation. Cette start-up française, créée en 2011 par Olivier Rebaud et qui compte aujourd’hui une dizaine de salariés, en était en juillet 2018 à sa dix-septième mise en service en France.

Les intrants sont mélangés dans une préfosse de 25 m³ équipée d’un mélangeur, avant d’y être pompés, broyés et injectés dans le digesteur 5 ou 8 fois par jour selon la saison, puisqu’il existe une ration d’été et une d’hiver.

Le digesteur de 600 m³ est de technologie BERT, avec deux cuves en béton, l’une dans l’autre, et qui communiquent par des ouvertures à la base de la cuve interne. Les deux cuves créent ainsi deux chambres et le biogaz produit se stocke sous le plafond et dans un gazomètre souple sur le toit.

Schéma de principe du digesteur Bio4gas à double cuve

Le principe TGL

Au centre de chaque chambre se trouve un tube à double paroi en inox, le Termo-Gas Lift (TGL). Il assure le chauffage et le brassage continu du substrat grâce à son effet thermosiphon, un procédé simplissime utilisé par exemple dans les cafetières italiennes. Les TGL facilitent aussi la désulfurisation du substrat avec moins de 50 ppm d’H2S en sortie. Au cours de la remontée du fluide de chauffage dans la paroi du TGL, celui-ci refroidit. Il en résulte une différence de température du digestat : plus chaud en bas de la cuve qu’en haut, ce qui engendre une convection qui opère un brassage.

Le principe de la vanne Flip-Flop, source Bio4gas

Le mélange est aussi assuré par une vanne pneumatique, située sur un tuyau qui fait un pont entre le plafond des deux cuves, et qui va s’ouvrir dès lors que la différence de pression entre les cuves est supérieure à 50 mbar, assurant un rééquilibrage brutal qui va lui aussi brasser le produit. Deux agitateurs semi-immergés sont placés en haut de chaque cuve pour casser la croûte. Le temps de séjour moyen est de 50 jours.

Le toit du digesteur du Gaec des Trois Communes avec son gazomètre et la vanne flip-flop à droite, photo Frédéric Douard

Le dépannage de la partie méthanisation est fait soit par Bio4Gas lorsque très spécifique, sinon par un concessionnaire en matériel d’élevage. Bio4gas assure par ailleurs le suivi de la biologie en s’appuyant sur les analyses du laboratoire INRA de Narbonne.

La cuve de stockage du digestat au Gaec des Trois Communes, photo Frédéric Douard

Les cuves en béton ont été construites par le constructeur belge Bio-Dynamics, désormais très impliqué en France avec deux agences à Besançon et Cholet, et non moins de 10 équipes de chantier engagées en France, sur les 17 qu’elle compte pour toute l’Europe !

L’unité de cogénération

C’est Fauché Énergie qui a conçu le module de cogénération Terragen 64M avec un moteur MAN permettant de générer 64 kWé et 87 kWth.
Il a fallu près d’un an d’apprentissage aux exploitants, sur la recette et la conduite, pour atteindre un régime de production nominal et stabilisé. L’électricité est vendue à 22,5 c€/kWh dans le cadre d’un contrat d’achat de 20 ans BG 16, le tarif issu de l’arrêté du 13 décembre 2016.

Le module de cogénération au Gaec des Trois Communes, photo Frédéric Douard

La chaleur produite par le module dessert les systèmes de chauffage de deux maisons grâce à un réseau de chaleur de 500 mètres, chauffe le distributeur automatique de lait pour les veaux et alimente un séchoir à plat de deux cellules de 60 m². Cette valorisation thermique, si elle n’est plus obligatoire de par le contrat de vente d’électricité, a été l’une des conditions pour l’octroi des subventions d’investissement, avec une exigence d’efficacité globale supérieure à 50 %.

Le moteur à biogaz au Gaec des Trois communes, photo Frédéric Douard

Si les vidanges du moteur sont réalisées par les exploitants, c’est Fauché qui réalise les maintenances techniques toutes les 2 000 heures, depuis son agence de Besançon. Tous les modules Terragen sont par ailleurs télé-surveillés depuis le siège de Fauché Énergie à Montauban où se situe le centre d’appel national de Fauché Maintenance, ce qui permet de régler 75 % des problèmes à distance. La société assure également une astreinte technique téléphonique 7 j/7, 24 h/24, 365 j/an, et bien sûr les interventions sur site si besoin.

Exploitation et investissement

Le temps de travail affecté à l’installation par les exploitants est un équivalent mi-temps, notamment pour l’alimentation du digesteur en intrants solides, pour la conduite des processus, le suivi des indicateurs (pH, soufre et taux de méthane) et les maintenances courantes, comme retirer les ficelles enroulées autour du mélangeur de la préfosse !

Les installations de méthanisation du Gaec des Trois Communes avec à gauche les cellules de séchage à plat, photo Frédéric Douard

L’investissement total se monte à 752 000 € HT dont 45 000 € pour le séchoir et 22 000 € pour le raccordement à la ligne électrique à haute tension. Les porteurs du projet ont été aidés à hauteur de 280 767 € à parité par l’ADEME et la Région Bourgogne-Franche-Comté.

Le filtre à charbon actif pour désulfurer le biogaz avant le moteur, photo Frédéric Douard

Contacts :

Frédéric Douard, en reportage à La Chapelle-Thècle

Le magazine Bioénergie International est disponible :

Informations de contact de Bio-dynamics

logo Bio-dynamics
Groenstraat 55
B-9800 Deinze
+32 9 210 31 60
@ www.bio-dynamics.be/ info@bio-dynamics.be
Bio-dynamics est cité aussi dans ces articles :
  • La Sarl Liévin valorise l’herbe de bord de route en méthanisation
  • La coopérative Biogaz du Haut-Geer sèche du bois pour produire des briquettes
  • Au Gaec de la Grand Vie, Bio4Gas monte en puissance de cogénération
  • Retour d’expérience sur l’unité de biométhane du GAEC du Champ-Fleury
  • Le GAEC des Trois Communes inaugure la première unité de méthanisation agricole de Saône-et-Loire
  • Eppeville accueille la plus grande unité territoriale de biométhane des Hauts-de-France
  • Un premier bilan positif pour l’unité de méthanisation Agri Flandres Energie
  • METHELEC, la plus importante unité de méthanisation agricole de France
  • Adour Méthanisation s’agrandit deux ans après son démarrage
  • L’exemple de méthanisation Agri Flandres Energie sur France 3
  • Tous les articles mentionnant Bio-dynamics
  • Informations de contact de Fauché

    logo Fauché Énergie
    Agence Fauché Énergie
    Rue André Calderon
    33213 Langon
    +33 556 76 85 85
    @ www.fauche.com ge-solutions@fauche.com
    Fauché est cité aussi dans ces articles :
  • Clottes biogaz, la méthanisation est compatible avec des fermes à taille humaine
  • Tous les articles mentionnant Fauché
  • Informations de contact de Fresenius

    logo Fresenius
    Doncaster-Platz 5
    DE-45699 Herten
    +49 2366 93961-10
    @ freseniusinstruments.com info@fresenius-ut.com
    Fresenius est cité aussi dans ces articles :
  • La méthanisation, solution énergétique de plus pour la ferme bio des Charmes
  • À Bellaing, la ferme du Panier de Quintine bâtit son avenir avec la méthanisation
  • Tous les articles mentionnant Fresenius
  • Informations de contact de Green2Gas

    logo Green2Gas

    logo Bio4Gas Express
    Green2Gas
    Parc SWEN - 1 rue des Vergers Bât 6 Allée B FR-69760 LIMONEST

    Siège social : 10, rue Curie
    69006 Lyon
    +33 472 85 90 59

    @ Contactez-nous en ligne
    Ou contactez-nous par email : olivier.rebaud@g2gas.com
    Créée en 2011, notre société est née du constat qu’aucune solution n’était offerte aux porteurs de projets désireux d’installer une unité de méthanisation à l’échelle de la ferme, en autonomie. La technologie avec double cuve était adaptée à la toute petite méthanisation. Les années d’expérience et les retours sur nos premières unités en fonctionnement nous ont permis de développer une nouvelle technologie avec une fosse simple en béton pour les projets de cogénération les plus gros (puissance supérieure à 100 kWe) et les projets en injection. Green2Gas est née pour porter ce développement. La technologie Green2Gas permet aux porteurs de projet qui le souhaitent de développer un projet de méthanisation sur leur exploitation en modifiant le moins possible la conduite de celle-ci. L’expertise Green2Gas tient en la capacité à simplifier le développement du projet, l’intégration et l’exploitation de l’unité de méthanisation. Après une première installation en 2013 dans l’Ain chez un éleveur porcin, la société Green2Gas compte aujourd’hui une trentaine d’installations réalisées dans toute la France. En 2018, Green2Gas lance ses premiers projets d’injection de gaz directe dans le réseau.
    Green2Gas est cité aussi dans ces articles :
  • Le constructeur d’unités de méthanisation Bio4Gas Express devient Green2Gas
  • 9 et 10 novembre 2018, portes ouvertes méthanisation au GAEC de Grumard dans la Loire
  • Bio4gas, la petite méthanisation qui s’insert tout simplement dans l’exploitation agricole
  • Bio4gas, 4 unités de micro-méthanisation agricole autonome en service
  • Une seconde unité de méthanisation pour Bio4Gas dans l’Ain
  • La petite méthanisation pour financer la mise aux normes des élevages
  • La méthanisation, complément de revenu pour la ferme de la Richardière à Domsure
  • Tous les articles mentionnant Green2Gas
  • Informations de contact de Les-mergers

    logo Les Mergers systemes de ventilation
    7, Moirville
    F-28200 Lutz-en-Dunois
    +33 237 45 04 81
    @ www.lesmergers.fr contact@lesmergers.fr
    Les-mergers est cité aussi dans ces articles :
  • A Bréhan, son unité de méthanisation redonne le sourire à la famille Ropert
  • Complémentarité entre cogénération biogaz et séchage de bois-énergie
  • André Méthane dope son unité de méthanisation avec le Smoothie
  • Le séchage pour valoriser la chaleur de la centrale biogaz du Gaec du Boscor
  • Méthanisation et séchage de bois-énergie au Gaec Meilink dans le Calvados
  • Tous les articles mentionnant Les-mergers

  • Miro pour figurer ici avec votre logo et vos coordonnées, c'est tout simple, contactez fbornschein+annuaire@bioenergie-promotion.fr


    Vogelsang pour figurer ici avec votre logo et vos coordonnées, c'est tout simple, contactez fbornschein+annuaire@bioenergie-promotion.fr

    Vogelsang est cité aussi dans ces articles :
  • Le Gaec Limovents allie cogénération biogaz et culture de spiruline
  • Méthalys, 35 exploitations agricoles produisent du biogaz en autonomie totale
  • LIGER, la centrale territoriale multi-bioénergies phare en Bretagne
  • Méthalica s’équipe du nouveau moteur de cogénération Schnell à chambre de précombustion passive
  • Pour Agrivalor, la méthanisation agricole est un acteur structurant de son territoire
  • Électricité & spiruline, Métha Ternois créé de la richesse avec les biodéchets
  • Schnell Motoren équipe l’unité de méthanisation Agri Flandres Energie
  • L’unité de méthanisation territoriale Agrivalor à Ribeauvillé
  • Tous les articles mentionnant Vogelsang