20 MW de chaudières Agroforst à la chaufferie bois de Roubaix

Article paru dans le Bioénergie International n°44 de juin-juillet 2016

La chaufferie R-Energies de Roubaix, photo Frédéric Douard

La chaufferie R-Energies de Roubaix, photo Frédéric Douard

L'un des deux filtres à manches Scheuch à la chaufferie de Roubaix, photo Frédéric Douard

L’un des deux filtres à manches Scheuch à la chaufferie de Roubaix, photo Frédéric Douard

En 2011, Dalkia a mis en service une nouvelle chaufferie sur le réseau de chaleur de la ville de Roubaix, avec à la clé un contrat d’exploitation de 24 ans. En prévision, le réseau avait été étendu en 2010 de 4,2 km pour atteindre 24 km. Parmi les nouveaux raccordements notons l’hôpital Victor Provo, le mythique stade vélodrome, la piscine Thalassa ou encore le Colisée. La nouvelle puissance totale installée est donc maintenant de 88 MW dont 20 MW au bois. Avec 150 sous-stations, 43 équipements publics raccordés, ce nouveau réseau distribue entre 95 et 120 GWh par an selon les variations climatiques, pour l’équivalent de 19 000 logements.

La chaufferie à bois a été construite dans les quartiers nord sur le site de l’ancienne chaufferie de l’Alma. La combustion du bois fournit 60% des besoins totaux du réseau, le reste étant produit par des chaudières fioul ou gaz et une cogénération gaz. Ce taux de couverture des besoins en énergie renouvelable permet à l’exploitant de bénéficier du taux de TVA réduit à 5,5%. Ce taux permet d’économiser 400 000 € par an pour le calcul des redevances R1, c’est-à-dire sur le poste des charges variables ; le R2 quant à lui représente les charges fixes liées principalement aux investissements qui ont représenté ici 25 millions € (Chaufferie bois, cogénération gaz, extension de réseau et réhabilitation de la chaufferie Beaurepaire) .

La fourniture de bois

Grappin d'alimentation des silos à bois depuis la fosse de livraison ou du stockage, photo Frédéric Douard

Grappin d’alimentation des silos à bois depuis la fosse de livraison ou depuis la zone de stockage, photo Frédéric Douard

Les chaudières à bois consomment 45 000 tonnes de bois par an, réparties entre ⅔ de plaquettes forestières et ⅓ de bois de recyclage. Le bois est fourni par la société Bois Energie Nord Ouest, filiale de Dalkia. Du fait de ces deux types de bois, le fournisseur est obligé de préparer un mélange homogène sur sa plateforme de Fleurbaix située à 30 km, avant de livrer la chaufferie.

Les 15 000 tonnes de bois de recyclage respectent la réglementation actuelle française sur la valorisation des déchets de bois en chaufferie au travers de la procédure de sortie du statut de déchets. Il ne s’agit donc que de bois d’emballage ne contenant pas de polluants. Ces produits doivent néanmoins subir un certain nombre de traitements avant usage comme combustible : tri visuel pour ôter les éventuels matériaux indésirables, broyage, déferraillage et criblage pour supprimer le maximum de fines particules, source d’inconfort de travail pour les exploitants et source de particules fines à la combustion.

Le bâtiment de stockage de la chaufferie permet une autonomie de 3 jours de fonctionnement à pleine puissance, ce qui permet de passer les week-ends sans réapprovisionnement.

Les chaudières AGROFORST

Les deux chaudières à bois de marque AGROFORST, de fabrication autrichienne et fournies par les établissements VBI basés en Alsace, disposent d’un foyer briqueté, équipé de grilles mobiles et développant 12 et 8 MW.

Les chambres de gazéification sur grille des deux chaudières Agroforst de Roubaix, photo Frédéric Douard

Les chambres de gazéification sur grille des deux chaudières Agroforst de Roubaix, photo F. Douard

Ces chaudières à tubes de fumées ont été spécialement développées pour la combustion de la biomasse. Le positionnement vertical des échangeurs garantit des rendements et des intervalles de ramonage élevés.

Zone de combustion à gauche du foyer de la chaudière Agroforst de 8 MW et son échangeur à droite, photo Frédéric Douard

Zone de combustion à gauche du foyer de la chaudière Agroforst de 8 MW et son échangeur à droite, photo Frédéric Douard

Pour le respect des émissions atmosphériques imposées par le Plan de protection de l’air de la métropole lilloise, ces chaudières disposent chacun d’un séparateur de particules cyclonique et surtout d’un filtre à manches, une technologie qui garantit des taux de poussières très bas.

Ecran de supervision de la chaudière Agroforst de 12 MW à Roubaix, photo Frédéric Douard -Cliquer sur l'image pour l'agrandir.

Ecran de supervision de la chaudière Agroforst de 12 MW de Roubaix et de son alimentation en bois, photo Frédéric Douard – Cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Contacts :

  • Chaudières : www.agro-ft.at/fr
  • Agroforst en France : : Vincent Bleesz – 06 88 67 79 68 – Vincent.bleesz@vbi-bois.fr – www.vbi-bois.fr
  • Filtres à manches : www.scheuch.com
  • Scheuch en France : Abdelaziz Berkoune – 03 20 31 61 52 – info@apitec.fr

Frédéric Douard, en reportage à Roubaix

Informations de contact de Agroforst
logo Agro-Forst
Agro Forst & Energietechnik
Industriestraße 1
A-9470 St. Paul
Distribué en France par VBI
Vincent Bleesz
+33 388 08 06 50
vincent.bleesz@vbi-bois.fr
www.vbi-bois.fr
@ www.agro-ft.at office@agro-ft.at
Agroforst est cité aussi dans ces articles :
  • Le réseau de chauffage urbain au bois de la Commune de Val de Briey
  • La laiterie ELSA à Estavayer-le-Lac utilise le bois pour produire sa vapeur
  • Egurretik, le nouveau réseau de chaleur au bois des Hauts de Bayonne
  • Une chaudière bois Agroforst pour le réseau de chaleur de Decize
  • Enerphyt, une micro-bioraffinerie qui sèche ses matières à la biomasse
  • Le séchoir bois-solaire de Sylveo garantit des bûches et plaquettes extra sèches toute l’année
  • ACS équipe la chaufferie de la scierie de Miremont d’un filtre cyclonique à haute efficacité
  • Visite de la chaufferie biomasse de Roubaix en vidéo
  • La scierie de Miremont investit dans la production de bois-énergie de haute qualité
  • Tous les articles mentionnant Agroforst

  • Informations de contact de Scheuch
    logo Scheuch
    APitec
    20, rue du Metz
    F-59000 Lille
    +33 320 31 61 52
    @ www.scheuch.com a.berkoune@wanadoo.fr
    Scheuch est cité aussi dans ces articles :
  • Vertes prairies et air propre avec le constructeur de filtres Scheuch
  • La chaufferie à bois B & déchets de pulpeur de la papeterie de Venizel
  • Première mondiale de captation de CO2 sur chaudière bois pour culture sous serre
  • Dans le quartier Belle-Beille, la cinquième chaufferie bois d’Angers Loire Métropole
  • Saica inaugure la chaufferie biomasse de 42,5 MW de sa papeterie de Venizel
  • Scheuch rénove le traitement de fumées des deux centrales d’Amel à bois-déchet
  • Plongée au coeur de Biowatts, la centrale biomasse d’Angers
  • LIGER, la centrale territoriale multi-bioénergies phare en Bretagne
  • Ecoliane, la chaleur multi-renouvelable de Boulogne-sur-Mer
  • Test de pression réussi pour la chaudière biomasse BERTSCHenergy de Saica Paper France
  • Tous les articles mentionnant Scheuch

  • Informations de contact de VBI
    logo Vbi
    3 Allée de l’Europe Z.A. Du Muckental
    F-67140 Barr
    +33 388 08 06 50
    @ www.vbi-bois.fr vincent.bleesz@vbi-bois.fr
    VBI est cité aussi dans ces articles :
  • Celticoat, producteur de granulés de bois social, solidaire et ultra-moderne
  • Brenil Pellets, filiale de JRS, produit 50 000 tonnes par an dans le Morvan
  • Les modules de granulation préfabriqués Friedli
  • Kablitz, pionnier des chaudières biomasse dès 1901, regarde vers la France
  • Bioénergie International n°22 – Décembre 2012 – Janvier 2013
  • Tous les articles mentionnant VBI