Une chaudière Herz de 1,5 MW équipe le troisième réseau de chaleur au bois d’Embrun

Article paru dans le Bioénergie International n°69 de novembre 2020

La chaufferie des Remparts à Embrun avec sa cheminée Beirens, photo Frédéric Douard

Le troisième réseau de chaleur au bois de la ville d’Embrun, long de 1400 mètres et mis en service en octobre 2019, alimente l’archevêché (logements et médiathèque), des logements sociaux et privés, des locaux communaux et ceux de l’ONF. Il constitue le dernier élément en date mis en place par la collectivité pour réaliser la transition énergétique de la ville en utilisant les ressources renouvelables locales, un chantier engagé en mars 2001 sous l’égide de Chantal Eyméoud, maire de la ville depuis cette date.

Le réseau de chaleur de la ville basse

Ce réseau, situé à l’ouest de la ville, est alimenté par la chaufferie des Remparts et complète deux autres réseaux de chaleur plus anciens au bois. L’un d’eux est situé au sud de la ville et dessert huit bâtiments communaux dans l’ancienne caserne Delaroche, plus une maison de retraite et la caserne de la gendarmerie.

Le centre ville d’Embrun, à quelques mètres de la chaufferie des remparts, photo Frédéric Douard

L’autre, le plus important, est situé au Nord à partir de la chaufferie Gare. L’objectif de long terme de la municipalité est de réaliser une boucle de chaleur renouvelable tout autour de la ville en interconnectant ces trois réseaux, un chantier prévu pour les prochaines années.

La chaufferie des remparts, est comme les autres chaufferies bois de la ville, située à quelques mètres du centre-ville historique, et devait à cet égard être esthétiquement intégrée et environnementalement irréprochable en termes d’émissions de polluants.

Les trappes du silo, la benne à cendres et le socle de la cheminée Beirens, photo Frédéric Douard

Elle est équipée d’une chaudière à bois à grille mobile de 1 500 kW, avec un appoint et secours au fioul de 2 500 kW. Un ballon tampon de 15 000 litres évite de solliciter cet appoint trop fréquemment, ce qui permet de couvrir les besoins à 97 % par le bois. Le circuit primaire de chauffage est découplé du réseau par un échangeur à plaques de manière à gérer la pression nécessaire pour compenser le dénivelé.

L’électrofiltre et le ballon tampon de la chaufferie des remparts, photo Frédéric Douard

En termes d’émissions atmosphériques, outre une combustion réalisée avec du bois de bonne qualité dans un foyer de dernière génération, régulé en permanence par une sonde lambda, les fumées sont filtrées par un électrofiltre plus imposant en volume que la chaudière elle-même ! Les émissions de particules fines sont ainsi non seulement conformes à la règlementation européenne de 2017, qui exige moins de 50 mg/Nm³ à 6 % d’O2, mais elles n’ont pas dépassé les 15 mg sur les trois chaufferies de la ville ces dernières années. Les poussières ainsi capturées sont évacuées en big-bag.

La chaufferie mi-enterrée a été aménagée pour être accessible aux véhicules aussi bien pour la livraison du bois que pour la maintenance en chaufferie, et ce même par temps de neige, notamment grâce à une voie couverte qui descend jusqu’au niveau des chaudières. L’extraction du bois se fait avec deux échelles hydrauliques et remonte par une vis sans âme verticale.

La chaufferie dispose d’un accès couvert en sous-sol pour la neige, photo Frédéric Douard

La maintenance de la chaudière consiste en un passage en chaufferie trois fois par semaine, en un nettoyage du foyer toutes les six semaines avec graissage des parties mécaniques, et en un ramonage complet deux fois par an. Les cendres de foyer sont évacuées automatiquement vers un conteneur extérieur par une vis verticale. Les livraisons de bois sont assurées par un prestataire pour le compte de la Communauté de Communes, en charge de cette compétence.

La première chaudière Herz de 1 500 kW en France

Herz est un fabricant autrichien renommé de chaudières automatiques à bois de petites et moyennes puissances. Il est fortement implanté en France depuis 2001 grâce à la société SBThermique. Ces dernières années, le constructeur a fait évoluer sa gamme fortement, aussi bien en termes de technologie que de puissance. La chaufferie des Remparts à Embrun est ainsi la première chaufferie française à accueillir un modèle de chaudière BIOFIRE de 1 500 kW.

La chaudière Herz de 1500 kW à la chaufferie des Remparts d’Embrun, photo Frédéric Douard

Le plus gros avantage de cette chaudière, désormais de puissance respectable, est de conserver comme ses petites sœurs, un échangeur vertical qui permet d’une part un ramonage automatique facile des tubes de fumées, mais qui permet aussi de s’intégrer facilement dans des chaufferies à faible hauteur sous plafond : 3 m pour 1 MW et 3,5 m pour 1,5 MW.

Schéma de principe de la Biofire HERZ

La nouvelle BIOFIRE apporte également deux évolutions sur l’acceptabilité en combustibles. Les versions anciennes ou classiques acceptent des bois avec une humidité maximale de 45 % (M45) et une granulométrie maximale P31S selon la norme ISO 17 225. Les nouvelles BIOFIRE proposent deux options : une version P45S & M45, et plus remarquable encore, une version P45S & M50.

Notons également d’autres évolutions technologiques :

En noir les vis sans âmes assurent le transfert vertical puis horizontal du bois et en chromé celui des cendres, photo Frédéric Douard

  • Une armoire de commande avec automate tactile communiquant en Mod bus ou via My HERZ pour la télésurveillance/Télémaintenance. Option QM pour gestion du chargement du tampon et de la puissance pour l’optimisation des cycles de fonctionnement ;
  • Les deux vis d’alimentation du foyer sont à présent en acier Hardox, très résistant à l’abrasion ;
  • Une recirculation des gaz de combustion en option.
    Quarante-deux BIOFIRE sont en service actuellement en France.

Contacts :

  • Ville d’Embrun : www.ville-embrun.fr
  • Régie Bois Energie d’Embrun :
 Véronique Buisson-Bournat
 – regiebois@ville-embrun.fr / +33 492 44 15 01
  • BET Fluides : ADRET à Embrun :
+33 465 030 829 – www.adret.net
  • La chaudière Herz : SBThermique / +33 474 904 308 – info@sbthermique.fr – www.sbthermique.com
  • Filtre électrostatique Oekosolve : 
+33 474 834 088 – contact@philtecsysteme.fr – www.philtecsysteme.com
  • La cheminée, les gaines d’échappement et les traitements acoustiques : www.beirens.fr

Dans le même dossier, lire :

Frédéric Douard, en reportage à Embrun

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations de contact de Beirens

logo Beirens
Zi Val de l'Indre F-36500 Buzançais +33 (0)2 54 38 25 52
@ www.beirens.fr infos@beirens.fr
Beirens est cité aussi dans ces articles :
  • Deux électrofiltres APF à la chaufferie biomasse Gare d’Embrun
  • Briançon, ville la plus haute de France, chauffée par deux chaudières bois à hautes performances
  • Une chaufferie paille et un nouveau sécheur pour les granulés Durepaire
  • Grammont, la plus ancienne chaufferie bois de la métropole rouennaise
  • Ugine équipe son réseau de chaleur d’une chaudière bois Weiss de 3,5 MW
  • Gros plan sur la maîtrise des émissions à la chaufferie bois de Chalon Est
  • Celticoat, producteur de granulés de bois social, solidaire et ultra-moderne
  • Avec le bois-énergie, un grand coup de vert pour le réseau de chaleur de Nevers
  • Biolandes extrait ses essences végétales avec une chaufferie à bois Urbas
  • Une chaufferie à bois Weiss pour les chasseurs alpins de Roc Noir
  • Tous les articles mentionnant Beirens
  • Informations de contact de Herz

    logo SB Thermique
    2, Z.A. Beptenoud Nord
    F-38460 Villemoirieu
    +33 4 74 90 43 08
    @ www.sbthermique.com info@sbthermique.fr
    Herz est cité aussi dans ces articles :
  • Le lycée Blaise Pascal de Segré chauffé par deux chaudières à granulés de bois
  • Une chaufferie préfabriquée à bois pour la commune des Grandes Ventes
  • Les chaudières Herz BioFire 500 à 1000 kW acceptent désormais du bois jusqu’à 50% d’humidité
  • Retour d’expérience sur la chaufferie au granulé de bois du centre UCPA des Arcs
  • Retour d’expérience sur la chaufferie à granulé de bois du centre aquatique de Châtel
  • Lacaune dans le Tarn inaugure son réseau de chaleur au bois
  • Agribois, des plaquettes de qualité pour des livraisons soufflées
  • Une chaufferie bois Herz pour le Technocampus Energies des Océans
  • Avec le rachat de Binder, Herz chaudières à bois s’ouvre aux plus grandes puissances
  • Pourquoi adidas a choisi le bois pour le chauffage de ses bureaux en France
  • Tous les articles mentionnant Herz
  • Informations de contact de Philtec

    logo Philtec Systeme
    262 chemin de Rapillard
    38890 Salagnon
    +33 474 83 40 88
    @ www.philtecsysteme.com contact@philtecsysteme.fr
    Philtec est cité aussi dans ces articles :
  • Le Centre Médical Chant’Ours à Briançon chauffé par six chaudières bois en cascade
  • 5 avril 2019, valoriser les cendres de bois et les déchets verts – Démonstrations
  • Philtec Système, des solutions pour bien gérer les poussières des chaufferies bois
  • Tous les articles mentionnant Philtec