La chaufferie bi-énergie plaquettes et granulés de bois de la commune d’Aube

Article paru dans le Bioénergie International n°52 de novembre-décembre 2017

La chaufferie-conteneur d’Aube, photo Frédéric Douard

Jean-Marie VERCRUYSSE, Maire d’Aube, photo FDCuma de Basse Normandie

Aube est un petit bourg de 1350 habitants situé dans le Pays d’Ouche, en Normandie, dans le département de l’Orne. La commune est connue notamment pour avoir eu comme résidente la célèbre Comtesse de Ségur au château des Nouettes de 1821 à 1872. Mais pour en revenir à notre chaufferie, il faut savoir que les agriculteurs et les élus ruraux de cette région sont depuis de nombreuses années très actifs pour la valorisation du bois bocager en énergie. Ainsi, en 2008 à Aube, lorsque la question s’est posée de la rénovation de la salle des fêtes, pour Jean-Marie Vercruysse, le maire et agriculteur, le bois déchiqueté s‘est imposé naturellement comme une alternative crédible aux énergies fossiles, avec en plus l’avantage de favoriser l’entretien de l’espace et de soutenir l’emploi en milieu rural. C’est ainsi, qu’après les prises de renseignements, les visites de communes déjà équipées et les études, la commune a pu mettre en service sa propre chaufferie bois le 15 février 2012.

La comtesse de Ségur a vécu à Aube de 1821 à 1872, photo Frédéric Douard

Un micro-réseau de chaleur

Pour optimiser les investissements et en faire profiter d’autres bâtiments communaux, les études ont montré qu’un petit réseau de chaleur alimentant trois bâtiments proches était économiquement viable : la salle des fêtes bien sûr, mais aussi l’école maternelle et la Maison pour tous. Les travaux à la salle des fêtes ont été réalisés en 2010 et celle-ci fut chauffée au gaz de ville jusqu’à son raccordement à la chaufferie bois.

Intégration de la chaufferie-conteneur au centre du village d’Aube, photo Frédéric Douard

Et pour alimenter cette chaufferie, dès le départ, la commune s’est rapprochée de la Fédération départementale de CUMA de Basse Normandie, très active en matière de bois-énergie bocager, de la Chambre d’Agriculture de l’Orne, de la SCIC Bois-énergie bocage et de Didier Bouvet, le Monsieur Énergie du Pays d’Ouche, collectivité également engagée sur la question.

Une chaufferie originale à trois titres

La première originalité, est que la commune fut la première de Basse-Normandie, à faire le choix d’une chaufferie en conteneur. Les arguments étaient et sont encore nombreux en faveur d’une telle solution lorsqu’une chaufferie est à créer entièrement : investissement réduit par rapport à de la maçonnerie, démarches administratives réduites, grande rapidité de mise en œuvre et potentiellement possibilité de la bouger par la suite.

L’école maternelle d’Aube principal client du réseau de chaleur au bois, photo Frédéric Douard

La deuxième originalité réside dans le choix de l’énergie de secours. Alors que la commune dispose du gaz naturel, le maire a insisté pour passer en 100 % renouvelable. C’est une solution sans grand surcoût et sans risque qui a été choisie avec l’implantation dans le conteneur d’une seconde chaudière à bois, mais cette fois à granulés. Le granulé, solution compacte et totalement automatisé, a ainsi répondu au cahier des charges tant sur l’implantation que sur la réactivité en cas de souci sur la première chaudière.

La chaudière HARGASSNER de 112 kW à bois déchiqueté, photo Frédéric Douard

Enfin, la troisième originalité est arrivée plus tard, en 2013, quand Jean-Marie Vercruysse, voyant le Conseil général faire broyer les bois d’élagage de haies en bordure de la RD 926 en pure perte, a interpellé le Conseil général en lui indiquant qu’une solution plus intelligente était désormais possible : valoriser ce bois dans les chaufferies du territoire !

Le hangar de stockage qui alimente la chaufferie d’Aube, photo Frédéric Douard

Les discussions fructueuses avec le Conseil général de l’Orne, débouchèrent le 13 janvier 2014 par la signature d’une convention entre les deux collectivités, prévoyant que le Conseil Général cédait ses bois d’élagage de haies en bords de routes dans le secteur à la commune d’Aube à raison de 2 km de linéaire par an le long de la route de L’Aigle à Argentan.

Chantier de déchiquetage avec coupeuse NOREMAT, photo Fréon Elagage

Alain Chevillon, photo FD

Ce partenariat est gagnant pour le département qui n’a plus à y entretenir ses haies et pour la commune qui récupère une matière première on ne peut plus locale.

Alain Chevillon, responsable des services technique d’Aube en charge de la chaufferie, déclare « J’ai vraiment pris plaisir à conduire ce projet très intéressant.

Il a changé la vision de l’agriculture céréalière qui arrête maintenant d’arracher ses haies et commence à en replanter ! ».

La chaufferie bois d’Aube en quelques chiffres
Besoins : 5000 m³ à chauffer
Une chaudière à bois déchiqueté Hargassner de 110 kW couvre l’ensemble des besoins
Une chaudière à granulés Hargassner de 58 kW assure le secours a minima sur l’école maternelle
Une chaufferie en conteneur de 9 m de long contenant un silo de 40 m³ utiles rempli par le haut avec un convoyeur à vis depuis une remorque Fliegl
328 mètres linéaires de réseau de chaleur enterré
Consommation de bois : 65 tonnes de plaquettes et 1 tonne de granulés

La chaudière HARGASSNER de 58 kW à granulé pour le secours, photo F. Douard

Contacts :

  • Commune d’Aube : Alain Chevillon, responsable des services techniques – +33 233 84 11 45 – aubemairie@wanadoo.fr
  • Pays d’Argentan d’Auge et d’Ouche : Didier Bouvet, conseiller Energie – Tél. : +33 233 84 87 14 – +33 602 25 77 57 – d.bouvet@p2ao.fr – www.p2ao.fr
  • Chaudières : Hargassner Nord Ouest – Michel Enond – +33 631 18 43 10 – michel.enond@hargassner-france.com – www.hargassner.fr
  • Prestataire de déchiquetage : Fréon Elagage à Aube – +33 233 84 14 10 – jean-freon@freon-elagage.com – www.freon-elagage.com
  • Déchiqueteuses Noremat de Fréon Elagage : Christophe Mazoyer – +33 383 256 256 – c.mazoyer@noremat.fr – www.noremat.fr
  • Remorque de livraison des plaquettes : www.fliegl.com

Frédéric Douard, en reportage à Aube dans le département de l’Orne

Informations de contact de Fliegl

logo Fliegl
Bürgermeister-Boch-Str. 1
D-84453 Mühldorf a. Inn ·
Contact France :
FLIEGL France
31 Rue Chotard
44330 Le Loroux Bottereau
+33 240 54 52 22
@ www.fliegl.com/ service@fliegl-france.com
Bois : http://www.fliegl-forsttechnik.de Biogaz : http://www.fliegl-dosiertechnik.de Agricuture : http://www.fliegl-agrartechnik.de Remorques : http://www.fliegl-fahrzeugbau.de
Fliegl est cité aussi dans ces articles :
  • L’unité de méthanisation du Gaec Hulmer, référence française clé en main pour Rota Guido
  • La nouvelle déchiqueteuse de la CUMA Défis 85 pour valoriser le bocage
  • La chaufferie bois Compte R. à silos-conteneurs de l’Université de Gand
  • Du fumier très pailleux en voie liquide chez Méthamaine pour produire du biométhane
  • Ets Fichaux, entreprise de travaux forestiers portée par le bois-énergie
  • Des biodéchets pour doper l’unité de méthanisation du Gaec Lamoureux
  • Le séchage, plus-value pour la cogénération biogaz Bio-Aisnergies
  • Le lycée agricole d’Obernai enseigne la méthanisation en conditions réelles
  • Bois-énergie et biogaz, les piliers de l’usine biomasse du groupe Agri
  • Triple valorisation pour le biogaz du Haut-Pays d’Artois
  • Tous les articles mentionnant Fliegl
  • Informations de contact de Hargassner

    Hargassner est cité aussi dans ces articles :
  • L’École Nationale de l’Aviation Civile à Toulouse se chauffe au bois depuis 2014
  • Philippe Gondry passe les rênes d’Hargassner France à deux jeunes dirigeants
  • Une chaufferie modulaire Hargassner à granulés au foyer Les Cazalières de Calmont
  • Une chaudière à bois économique et écologique pour la commune landaise de Pomarez
  • Wallers-en-Fagne entretient les haies de son bocage grâce à sa chaufferie bois
  • La maison de retraite de Bizanet se chauffe au granulé de bois depuis 2012
  • À Wirwignes, on entretient et pérennise le bocage du Boulonnais en se chauffant avec
  • La SPL Bois Energie livre une chaufferie clé en main 100% granulé de bois à Bubry
  • A Varces, encore une chaufferie bois avec financement et gouvernance citoyens
  • Hargassner GmbH recherche un responsable export pour la Belgique et le Luxembourg
  • Tous les articles mentionnant Hargassner
  • Informations de contact de Noremat

    logo Noremat
    Dynapôle Ludres-Fléville
    166 rue Ampère - BP 60093
    F-54714 Ludres Cedex
    +33 383 25 69 60
    @ www.noremat.fr g.laurent@noremat.fr
    Noremat est cité aussi dans ces articles :
  • Eco-Transformation offre une seconde vie aux déchets de bois du Sud-Ouest de la France
  • Le broyeur de bois-énergie à gros débit Valormax DMC 821 sur camion de Noremat
  • Chantier vertueux de bois-énergie avec déchiquetage et transport en péniche
  • La nouvelle déchiqueteuse Noremat D841 chez Nicolas Bonnaventure en Haute-Saône
  • Le Valormax DMC 922, broyeur de bois Noremat sur camion de 1300 chevaux !
  • Christophe Mazoyer présente le DMC 922, la déchiqueteuse Noremat la plus puissante
  • Noremat, équipementier de la récolte de biomasse en France, fête ses 40 ans
  • Un cinquième camion-déchiqueteuse de bois-énergie Noremat pour les Ets Chayriguès
  • Le nouveau broyeur rapide Valormax BA916 pour le bois-énergie et la méthanisation
  • Reportage sur la nouvelle déchiqueteuse Valormax D841 à Ancier en Haute-Saône
  • Tous les articles mentionnant Noremat