Signature pour plus de 85% d’électricité renouvelable en Guyane en 2023

La centrale biomasse de Kourou, photo Voltalia

La centrale biomasse de Kourou (2 MWé) est à ce jour la seule en Guyane, photo Voltalia

La Programmation Pluriannuelle de l’Energie (PPE) de Guyane, signée par la Ministre de l’environnement à Cayenne le 17 mars 2017, vient d’être publiée au Journal officiel. Etablie conjointement par la Collectivité territoriale de Guyane (CTG) et l’Etat, la PPE apporte des réponses ambitieuses aux enjeux du territoire, en matière de développement des énergies renouvelables, d’investissements verts et d’électrification des communes de l’intérieur.

Ségolène Royal salue la qualité et la robustesse des objectifs de cette PPE et souligne que la transition énergétique et la croissance verte constituent une véritable perspective pour l’avenir de la Guyane, qui recèle un formidable potentiel de déploiement des énergies renouvelables.

Cette PPE ambitieuse place la Guyane sur la voie de l’autonomie énergétique en 2030, et prévoit qu’à l’horizon 2023 :

  • la part des énergies renouvelables dans la production d’électricité dépassera 85%, en s’appuyant notamment sur la valorisation des ressources hydroélectriques, et sur le développement de la filière biomasse locale (et notamment par 40 MWé à base de bois);
  • le développement des énergies renouvelables thermiques permettra d’éviter plus de 36 GWh de production électrique ;
  • les mesures d’efficacité énergétique permettront d’économiser, chaque année, environ 150 GWh d’électricité (-17%).
Les objectifs de développement de la production électrique sur le réseau électrique du littoral à partir d'énergies renouvelables en Guyane

Les objectifs de développement de la production électrique sur le réseau électrique du littoral à partir d’énergies renouvelables en Guyane

Conformément à la loi de transition énergétique, la PPE comporte un volet pour répondre aux enjeux spécifiques d’électrification des communes de l’intérieur, en mobilisant prioritairement les énergies renouvelables :

  • Le lancement d’actions d’expérimentation pour l’électrification rurale (autoconsommation, stockage, …) et d’appels d’offres pour encourager le développement de solutions locales d’électrification à partir d’énergies renouvelables à Maripasoula, Grand Santi, Régina et Papaïchton.
  • L’installation de 20 MW supplémentaires de puissance garantie dans l’Ouest d’ici 2023. Ajoutés aux 20 MW déjà installés à Saint-Laurent-du-Maroni, cela portera la capacité de production électrique à l’Ouest à 40 MW.
  • La possibilité que le gestionnaire de réseau contribue aux investissements dans les moyens de production des communes de l’intérieur sous maîtrise d’ouvrage des autorités organisatrices de la distribution d’électricité, au-delà de la part déjà financée par le fonds d’électrification rurale, dans la limite de 20 % de l’investissement total ;
  • La mise en place d’un unique syndicat mixte d’électrification en Guyane pour structurer la gestion des aides du fonds d’électrification rurale (FACE)
  • Des études sur l’extension du réseau électrique littoral à l’est jusqu’à Saint-Georges-de-l’Oyapock et sur le doublement de la ligne électrique vers Saint Laurent du Maroni.
La chaudière biomasse Vyncke de la centrale de Kourou, photo Soten

La chaudière biomasse Vyncke de la centrale de Kourou, photo Soten

Cette PPE porte sur deux périodes (2017-2018 et 2019-2023) et sera révisée d’ici la fin de l’année 2018 pour préparer la deuxième période et prolonger la programmation jusqu’à 2028.

Lire également :

Frédéric Douard

Informations de contact de Soten

logo Soten
15 boulevard Marcel Paul
Parc de l’Angevinière
Allée Bagatelle
Bâtiment A – 1er Etage
F-44800 Saint Herblain
+33 240 94 06 56
@ www.soten.fr contact@soten.fr
Soten est cité aussi dans ces articles :
  • Galion2, la première centrale 100% bagasse-biomasse mise en service en Outre-mer français
  • Bois & rafle de maïs pour la chaufferie Eco2Wacken de Strasbourg
  • Haffner Energy – Soten met en service la centrale bois Cogelan à Guipavas
  • La centrale biomasse Galion 2 va fournir 15 % de l’électricité de Martinique
  • Le bureau d’études Soten fusionne avec Haffner Energy
  • Kiowatt, un excellent exemple de trigénération à base de bois
  • Chez Recybois, cogénération et granulés Badger Pellets à 100% durables
  • La chaufferie à déchets de bois de la plateforme chimique de Roussillon
  • Feu vert pour une centrale 100% biomasse en Martinique
  • Centrale de cogénération bois de Felletin, la pionnière abandonnée
  • Tous les articles mentionnant Soten
  • Informations de contact de Vyncke

    logo Vyncke
    Gentsesteenweg 224
    B-8530 Harelbeke
    +32 56 730 669
    +33 970 444 630
    @ www.vyncke.com jbe@vyncke.com
    Vyncke est cité aussi dans ces articles :
  • La blanchisserie d’Alingsås produit sa vapeur au granulé de bois dans sa chaudière à gaz
  • La chaufferie biomasse de Canteleu dotée de chaudières polycombustibles
  • Une chaufferie bois aux Ulis pour un prix bas du chauffage urbain
  • À Göteborg, une chaufferie gaz de 110 MW convertie au bois pulvérisé
  • PetroBio convertit les grandes chaudières fioul et gaz à la biomasse
  • DWS-Hybrid Multifuel Vyncke, la grille biomasse la plus souple d’utilisation au monde
  • Première mondiale de captation de CO2 sur chaudière bois pour culture sous serre
  • Les deux chaudières bois de 8 MW qui chauffent le Val Fourré à Mantes-la-Jolie
  • Le bois, désormais énergie principale du réseau de chaleur de Calais
  • La fromagerie de Charchigné bientôt chauffée majoritairement à la biomasse
  • Tous les articles mentionnant Vyncke