La centrale biomasse Galion 2 va fournir 15 % de l’électricité de Martinique

Centrale et sucrerie du Galion, photo Albioma

Centrale et sucrerie du Galion, photo Albioma

La centrale Galion 2, d’une capacité de production électrique de 36,5 MWé et représentant un investissement privé de 185 millions d’euros, est le première centrale de cogénération 100 % biomasse de Martinique. Le projet porté par par Albioma Galion, filiale à 80 % d’Albioma et à 20 % de COFEPP, son partenaire historique aux Antilles, repose sur un échange avec la sucrerie du Galion, le projet visant à assurer l’avenir de la sucrerie en la rendant plus performante, consolidant en même tempts la filière canne-sucre-rhum martiniquaise (1300 emplois). Cet échange porte sur la fourniture de la bagasse de la sucrerie à la centrale de combustion. La centrale Galion 2 a vocation à fournir de l’électricité pour le réseau électrique de la Martinique ainsi que de la vapeur pour alimenter le procédé industriel de la sucrerie.

Ce projet, qui a mûri durant 10 ans, fait aujourd’hui progresser la part d’énergie renouvelable en Martinique de 7 % à 22 % et, ainsi, favorise la transition énergétique de l’île en fournissant 15 % de la consommation électrique totale de l’île. Rappelons qu’en 2011, un premier projet bagasse sur base charbon avait été prévu, et que c’est en raison de la non-acceptation par la population et les élus locaux de l’usage du charbon en Martinique que la solution biomasse s’est imposée en 2013. Cette solution 100% renouvelable, adoptée en cohérence avec le plan de la Schéma Régional Climat Air Energie (SRCAE) adopté par la Région Martinique, participe au développement de l’emploi en Martinique, en faisant travailler 34 personnes directement au fonctionnement et générant plus de 200 emplois indirects.

Convoyeur de bagasse, photo Albioma

Convoyeur de bagasse, photo Albioma

Depuis début 2015, les travaux de construction de la centrale se sont poursuivis sans discontinuer, et la mise en service de l’installation est prévue pour le quatrième trimestre 2017. Cependant, un jugement du Tribunal Administratif de Fort-de-France en date du 4 octobre 2016 avait annulé l’arrêté d’exploitation de la centrale suite à des griefs soulevés par l’Association pour la Sauvegarde du Patrimoine Martiniquais. Aujourd’hui, ces griefs ayant été levés, la Cour Administrative d’Appel de Bordeaux, dans son arrêt du 13 avril 2017, vient de confirmer la validité de l’autorisation d’exploitation qui pourra se faire comme prévu pour une durée de 30 ans.

Cette mise en service va réduire la part des énergies fossiles dans le mix énergétique martiniquais de 94% à 80%, et fera passer la part des énergies renouvelables de 6% à 20%. La réduction des émissions de C02 est la suivante :

  • 190 000 t/ an par rapport aux centrales Diesel
  • 340 000 t/an par rapport à une centrale Bagasse-Charbon

Quelle biomasse pour Galion 2 ?

La centrale Galion 2 sera alimentée, dans un premier temps, à hauteur d’environ 10 % par de la biomasse locale, constituée de 30 000 tonnes de bagasse fournie par la sucrerie du Galion ainsi que d’autres biomasses locales aujourd’hui disponibles sur l’île. L’objectif sera de porter progressivement la part de la biomasse locale à 40% à horizon 2024, grâce au développement de filières locales agricoles et forestières.

Plan d'approvisionnement de la centrale Galion 2, crédit Albioma

Plan d’approvisionnement de la centrale Galion 2, crédit Albioma

Les filières locales se concentreront sur les ressources suivantes :

  • agricoles, comme des arbres plantés en association avec de l’élevage,
  • forestières, dans le cadre d’une gestion durable de la forêt privée martiniquaise,
  • résiduelles, comme la partie ligneuse des déchets verts.

Le complément en biomasse sera constitué de granulés de bois importés d’Amérique du Nord, sur la base de 250 000 tonnes en phase de démarrage.

Pour plus d’information :

Informations de contact de Soten
logo Soten
15 boulevard Marcel Paul
Parc de l’Angevinière
Allée Bagatelle
Bâtiment A – 1er Etage
F-44800 Saint Herblain
+33 240 94 06 56
@ www.soten.fr contact@soten.fr
Soten est cité aussi dans ces articles :
  • Galion2, la première centrale 100% bagasse-biomasse mise en service en Outre-mer français
  • Bois & rafle de maïs pour la chaufferie Eco2Wacken de Strasbourg
  • Haffner Energy – Soten met en service la centrale bois Cogelan à Guipavas
  • Signature pour plus de 85% d’électricité renouvelable en Guyane en 2023
  • Le bureau d’études Soten fusionne avec Haffner Energy
  • Kiowatt, un excellent exemple de trigénération à base de bois
  • Chez Recybois, cogénération et granulés Badger Pellets à 100% durables
  • La chaufferie à déchets de bois de la plateforme chimique de Roussillon
  • Feu vert pour une centrale 100% biomasse en Martinique
  • Centrale de cogénération bois de Felletin, la pionnière abandonnée
  • Tous les articles mentionnant Soten