Du haut de gamme en quantité chez Piveteaubois, premier producteur français de granulés de bois

Article paru dans le Bioénergie International n°80 de septembre 2022

Du haut de gamme en quantité chez Piveteaubois, premier producteur français de granulés de bois

L’usine de granulés de bois de la scierie Piveteau de Sainte-Florence en Vendée, image PiveteauBois

Fondée en 1948 à Sainte-Florence en Vendée, le Groupe Piveteaubois est un fabricant français de produits bois pour la construction, l’aménagement extérieur et l’énergie. De par des investissements continus dans des processus performants, le Groupe est aujourd’hui en France le premier intégrateur de bois autoclavé, le premier fabricant de piscines en bois et le premier fabricant de granulés de bois. Également producteur de bioélectricité, il se prépare à produire jusqu’à 650 000 tonnes de granulés par an à partir de 2025.

Une activité qui valorise 100 % du bois au mieux de ses qualités

Le Groupe Piveteaubois, 1400 collaborateurs dont plus de 600 en Vendée, compte trois sites de production : Piveteau à Sainte-Florence en Vendée, sur la commune nouvelle d’Essarts-en-Bocage, le site historique ; Farges à Egletons en Corrèze, acquis en 2004 ; et Sylva, site créé en 1994 à Wiele en Pologne. Ces trois sites ne transforment que du résineux : pin, douglas, épicéa et mélèze. Et comme aime à le rappeler le Groupe, le bois est une ressource trop précieuse pour être gaspillée. Alors les plus d’un million de mètres cube de bois transformés chaque année sur les trois sites, issus de forêts locales gérées durablement et certifiées PEFC ou FSC, sont valorisés à 100 %. Ils permettent de produire du bois autoclavé, du lamellé-collé, du granulé et de l’énergie. En 2021, la production de granulés est montée à plus de 400 000 tonnes dont 310 000 tonnes pour les sites français (145 000 en Vendée et 165 000 en Corrèze). L’ajout d’une sixième presse à granuler sur le site de Sainte-Florence en 2021 va permettre dès cette année 2022 à l’entreprise de réaliser quelques dizaines de milliers de tonnes de production en plus, un complément bienvenu en ces temps de très forte demande.

Hall de sciage de la scierie Piveteau de Sainte-Florence, photo Frédéric Douard

Chaque site de production valorise chaque partie de l’arbre au mieux de ses caractéristiques. À Sainte-Florence, depuis 2018, chaque grume est scannée aux rayons X pour en observer la structure et la qualité interne, afin de le découper précisément selon son potentiel économique et en tirer le meilleur. La totalité du bois non valorisé comme matériau sert à produire de l’énergie, sous forme de granulé, de chaleur ou d’électricité.

La maîtrise de l’énergie, une course permanente à l’efficacité

Le Groupe Piveteaubois poursuit le développement de ses capacités de production. Pour cela il a besoin de produire plus de chaleur et d’électricité en économie circulaire. Cette logique est une préoccupation fondamentale des dirigeants du Groupe Piveteaubois depuis plus de 30 ans sur l’ensemble de ses sites.

L’usine de granulés de bois au sein de la scierie Piveteau de Sainte-Florence en Vendée, photo Frédéric Douard

Sur le site de Sainte-Florence, l’entreprise sèche et traite ses bois en valorisant ses sous-produits, écorces, sciures et chutes, pour produire sa propre énergie thermique. Sa dernière chaudière basse pression, utilisée pour le séchage et l’autoclave, une Weiss de 4 MW, a été mise en service juste après le lancement de son activité de granulation qui avait démarré en 2005 avec les sous-produits secs de l’atelier de rabotage.

Quelques années plus tard, en 2012, le marché du granulé croissant, pour continuer à développer cette activité dans des conditions économiques satisfaisantes les dirigeants du Groupe, et notamment son président de l’époque Pierre Piveteau, ont fait le choix de mettre en place une centrale de cogénération pour produire de l’électricité en même temps que la chaleur. Ceci a permis d’augmenter la production de granulés et de sécher plus de sciages.

La centrale biomasse est le moteur de l’usine de granulés, photo Frédéric Douard

Cette installation, réalisée par l’entreprise André Technologies, représentant du constructeur autrichien Urbas, est constituée d’une chaudière à vapeur qui permet de produire 3,4 MW d’électricité et jusqu’à 11 MW de chaleur de séchage. La chaleur alimente les cellules de séchage des sciages en complément de la chaudière Weiss et un sécheur à double bande Urbas pour la matière à granuler.

La turbine utilise la vapeur de la chaudière biomasse pour produire de l’électricité verte, photo Frédéric Douard

Installation de condensation des fumées de la chaudière biomasse pour une efficacité la plus élevée possible, photo Frédéric Douard

Les productions continuant à évoluer, en 2019, après de nombreuses investigations partout en Europe pour savoir quelle serait la meilleure solution, Piveteau a fait installer par le constructeur finlandais Caligo Industria Oy, un laveur pour condenser les fumées de la chaudière Urbas de 15 MW, afin d’y récupérer l’énergie résiduelle et de générer de 20 à 25 % de puissance en plus avec la même quantité de combustible. Cet équipement, en portant son rendement de 90 à plus de 110 % sur PCI grâce à la condensation, a fait gagner à la chaudière biomasse de 2 à 3,5 MW de puissance selon la saison. Ce surplus de puissance a permis d’installer la même année un second séchoir, celui-là à très basse température (80 °C), un Dryer One, pour augmenter la production de granulés, et pour améliorer à la fois la performance énergétique de son processus et la qualité de ses granulés.

Ces investissements et ces innovations ont permis à Piveteau d’augmenter ses capacités de production tout en améliorant très sensiblement la performance économique et environnementale de ses processus de production.

La même année, toujours pour suivre la demande en granulés (nous sommes un an avant la guerre en Ukraine et la ruée vers le granulé de bois qui a suivi), le Groupe installe une sixième presse à granuler sur le site de Sainte-Florence. Dans le même temps, pour répondre à une croissance des besoins de séchage des activités matériaux, avec notamment la création de 12 cellules de séchage de 150 m³ chacune, l’entreprise a lancé le projet d’une nouvelle chaufferie, fonctionnant avec un autre combustible collecté localement, le CSR ou Combustible Solide de Récupération. Le projet porte sur une puissance thermique de 19,9 MW, également en cogénération. Cette nouvelle centrale, dont le projet a été retenu par l’ADEME dans le cadre d’un appel à projet CSR, devrait être mise en service fin 2024. Elle consommera 33 000 tonnes de CSR par an. Pour s’approvisionner, le Groupe Piveteaubois compte s’appuyer sur deux sources locales de CSR, celle d’Ecomobilier à 66 % (recyclage de meubles en fin vie, pour parvenir au « zéro déchet » pour le mobilier) et celle de Trivalis à 33 % (Déchets vendéens à forte valeur énergétique).

Le dernier séchoir basse température pour la matière à granuler à la scierie Piveteau, photo Frédéric Douard

Cette nouvelle source de chaleur permettra au site vendéen de sécher plus, donc de produire encore plus de sciages, et donc plus de granulés. Cela contribuera à répondre à la fois à la demande croissante en matériaux de construction biosourcés et à celle en combustibles renouvelables produits sur le territoire.

Dans la même logique, le site de Pologne est actuellement en travaux pour la mise en service d’une centrale de cogénération Vyncke de 22 MWth, dont 5 MWé en autoconsommation, en plus de sa chaufferie existante.

Deux des silos de stockage des granulés en vrac Privé à l’usine de granulés de bois Piveteau de Sainte-Florence, photo Frédéric Douard

Avec la mise en service de ces nouvelles centrales, l’ensemble des sites disposera de capacités de séchage augmentées. Pour l’activité granulation, cela signifie une capacité de production de 600 000 tonnes : 190 à Sainte-Florence, 220 à Egletons et 190 à Wiele.

Des granulés vertueux et très haut de gamme

Nous venons de voir comment l’approvisionnement en matière première et comment la production énergétique procurent aux granulés Piveteaubois un caractère fortement développement durable.

Le suivi de la qualité est la priorité numéro 1 chez Piveteau Bois, photo Frédéric Douard

Du côté de la qualité technique des granulés, le Groupe fait également tous les efforts pour être leader et offrir à ses clients un niveau de qualité irréprochable. Piveteau a ainsi été le premier scieur français à disposer de la certification DINplus. Le site Farges, actuellement quatrième plus gros site de production européen, et le site Sylva sont également certifiés DINplus.

Mesure en continu de la qualité du granulé, photo Frédéric Douard

Grâce à l’utilisation de ses séchoirs à très basse température, les granulés Piveteaubois affichent le plus fort pouvoir calorifique du marché à 4,95 kWh/kg et sont donc très économes. Ils présentent également un taux de cendres très bas ainsi qu’un taux de particules fines inférieur à 0,5 %, réduisant au maximum l’encrassement du poêle et le noircissement de la vitre des poêles. Enfin, plus fort encore, depuis 2019, le Groupe a développé I-Combust, un processus de production avec double tamisage qui permet de descendre le taux de particules inférieures à 3,15 mm en deçà de 0,1 %, ce sont les granulés Pellets HP+© : difficile de faire mieux !

Contacts :

  • Pellets Piveteaubois : Sébastien Gautreau – pellets@piveteau.com – www.piveteaubois-pellets.fr
  • Les centrales biomasse de Piveteau et Farges : 
André Technologies – +33 388 95 44 43
 – www.andre-technologies.fr – www.urbas.at/fr/
  • Le condenseur de fumées chez Piveteau : 
Juha Järvenreuna / +358 405 745 719 – juha.jarvenreuna@caligoindustria.com – www.caligoindustria.com/fr/
  • Les silos à granulés de Piveteau et Farges : 
www.prive.fr

Frédéric Douard, en reportage à Sainte-Florence

>> Lire nos autres articles et reportages sur le Groupe PiveteauBois


Informations de contact de André-Technologies

logo Urbas
André Technologies
Parc d'activités du Rosenmeer Zone Sud
F-67560 Rosheim

Urbas Maschinenfabrik GmbH
Th.-Billroth-Strasse 7
A-9100 Völkermarkt
+33 388 95 44 43
@ www.andre-technologies.fr info@andre-technologies.fr
André-Technologies est cité aussi dans ces articles :
  • Cogénération et production de granulés très bas-carbone chez Veyrière Bois Énergie
  • Une deuxième ligne pour produire des briquettes octogonales chez Manubois
  • Une chaudière bois Urbas de 8,5 MW pour les serres du Cosquer à Plougastel
  • Biolandes extrait ses essences végétales avec une chaufferie à bois
  • Bioénergie International n°44 – Juillet – août 2016
  • Beirens se lance dans le traitement de fumée biomasse
  • KWatt Bois, producteur de granulés de bois dans les Pyrénées françaises
  • Montée en puissance de Farges, la seconde scierie à énergie positive du groupe Piveteau
  • Piveteau Sainte-Florence, troisième cogénération biomasse pour Urbas en France
  • Bioénergie International n°24 – Mars 2013
  • Tous les articles mentionnant André-Technologies
  • Informations de contact de Caligo

    logo Caligo
    Caligo Industria Oy
    Itäinen Rantakatu 72
    FI-20810 Turku
    +358 40 574 5719
    Caligo en France
    Matti Tulkki – Fennofrance
    +33 247 40 04 31
    +33 608 27 82 60
    Matti.tulkki@fennofrance.com
    www.fennofrance.fr
    @ www.caligoindustria.com juha.jarvenreuna@caligoindustria.com
    Caligo est cité aussi dans ces articles :
  • Un condenseur de fumée Caligo à la scierie Piveteau de Sainte-Florence
  • Nouveau départ au sein du groupe Addtech pour les condenseurs Caligo
  • Les condenseurs Caligo renforcent la rentabilité des chaufferies biomasse
  • Un laveur-condenseur de fumées avec pompe à chaleur pour la chaufferie bois de Joué-lès-Tours
  • La chaufferie biomasse de Kauhava est équipée d’un condenseur de fumée à PAC
  • Caligo va équiper trois scieries de laveur-condenseur de fumée de biomasse
  • Dalkia installe le premier condenseur de fumée avec pompe à chaleur en France
  • Une pompe à chaleur pour bien condenser les fumées de chaufferies biomasse
  • Caligo révolutionne la condensation en chaufferie bois avec sa pompe à chaleur
  • Bioénergie International n°42 – Mars – avril 2016
  • Tous les articles mentionnant Caligo
  • Informations de contact de Privé

    logo silos Privé SA
    98, avenue du Général Patton
    BP 536
    F-51010 CHALONS-en-CHAMPAGNE
    +33 326 68 66 66
    @ www.prive.fr contact@prive.fr
    Privé est cité aussi dans ces articles :
  • Le producteur de granulés LignAlpes met sa chaufferie bois aux normes
  • Celticoat, producteur de granulés de bois social, solidaire et ultra-moderne
  • Servary, pionnier du granulé de bois dans les Landes de Gascogne
  • Joly & Philippe réalise la maintenance industrielle d’Alpes Energie Bois
  • Bretagne Pellets, premier producteur de granulés de bois bretons
  • Les silos métalliques Privé SA pour granulés de bois
  • Savoie Energie, stocker pour bien développer le bois-énergie
  • Bioénergie International n°25 – Mai 2013
  • Alpes Energie Bois, heureux mariage granulés & cogénération
  • Tous les articles mentionnant Privé
  • Informations de contact de Urbas

    représenté en France par André Technologies
    Urbas est cité aussi dans ces articles :
  • Moulin bois-énergie, des granulés très écolos
  • Chaudières biomasse bois URBAS par André Technologies
  • Tous les articles mentionnant Urbas