Premier feu de la chaudière biomasse Dall Energy de la Petite Bouverie à Rouen

Jens Dall Bentzen, président de Dall Energy, devant la chaudière de la petite Bouverie le 10 décembre 2020

Le réseau de chaleur Petite Bouverie dans la Métropole de Rouen alimente une partie de la villes de Rouen ainsi que des communes de Bihorel, Bois-Guillaume et Darnétal. En 2017, la Métropole a demandé à Dalkia, a l’occasion de la reconduction de sa mission de délégataire, de verdir le réseau et de l’étendre fortement, notamment sur les villes de Darnétal et Bois-Guillaume. Dans ce cadre, il était prévu la création de deux chaufferies à biomasse sur les sites de la Petite Bouverie et de la Lombardie. L, il a été procédé au premier feu de la chaudière bois de 17 MW de la chaufferie de la Petite Bouverie.

Les réseaux de chaleur urbains sont des moyens pertinents pour réduire significativement les gaz à effet de serre et lutter efficacement contre le dérèglement climatique. Ils constituent de véritables outils d’aménagement du territoire et des leviers essentiels de la Transition Énergétique. A Rouen, le mix énergétique du réseau passe ainsi du 100 % gaz fossile à plus de 80 % d’EnR. Son extension va porter son niveau de fourniture de chaleur à 177 GWh par an, soit plus du doublement de la taille initiale.

La chaudière biomasse de 17 MW à la Petite Bouverie, photo Dall Energy

Deux innovations sur le réseau de la petite Bouverie

Schéma de principe de la chaudière Dall Energy

La première innovation concerne la chaudière de la chaufferie de la Petite Bouverie. Il s’agit de la première chaudière Dall Energy installée en France.

Sa technologie s’appuie sur un étagement important de la combustion et permet la combustion lente et maîtrisée d’un très large spectre de biocombustibles très différents :  écorces, bois secs, ans de lin, tailles de saules humides, ou encore plaquette bocagère en lien avec le monde agricole local.

Condenseur Terraosave

La deuxième innovation est que la chaudière est associée à un condenseur de fumées Terraosave qui va apporter jusqu’à 5,4 MW de plus à l’installation en récupérant la chaleur de la vapeur d’eau contenue dans les fumées de la chaudière à bois Dall Energy.

Cette seconde innovation sera également mise en oeuvre sur la chaufferie bois de 5 MW sur l’autre chaufferie biomasse de la Lombardie, afin de récupérer jusqu’à 1,25 MW supplémentaire.

Les chiffres clés du nouveau réseau de la Petite Bouverie
177 GWh de chaleur livrée
46 km de réseau avec 219 sous-stations
17 000 équivalents logements desservis
57 000 tonnes de bois-énergie par an : 50 % plaquettes forestières classiques et 50 % de biomasses singulières
27 000 tonnes de CO2 évitées chaque année, soit l’équivalent de 15 000 voitures retirées de la circulation
Création de 32 emplois sur le territoire
Une consommation d’électricité verte à partir de panneaux photovoltaïque sur le toit de la chaufferie
+ 1000 indicateurs collectés en temps réel et analysés pour un pilotage fin de la performance énergétique

Pour en savoir plus :

Frédéric Douard

2 réponses
  1. Bonjour,
    Le fournisseur de la biomasse est Biocombustibles SAS, partenaire local et normand : https://biocombustibles.fr/
    Le combustible est issu d’un périmètre d’approvisionnement de 100 km autour de la chaufferie et est issu d’une gestion raisonnée des différentes ressources en jeu sur ce projet : plaquettes forestières (45%), haies bocagères (5%), produits connexes de scierie et bois de recyclage (47%), pieds de lin (3%).
    Le plan d’approvisionnement de ces ressources est suivi dans la durée par l’ADEME qui s’assure du bon respect de ce plan et qui contrôle les approvisionnements et leurs ressources.
    Sinon, actuellement, il faut savoir qu’une grande partie des forêts françaises est sous-exploitée et que l’objectif premier de ce projet de chaufferie bois-énergie est bien de valoriser au mieux des bois à faible valeur ajoutée, qui n’auraient sinon d’autres voies de valorisation.

  2. isabelle couture dit :

    Qui est le fournisseur du combustible? Peut-on certifier que ce combustible que l’on dit local (merci de préciser le rayon) sera vertueux et suffisant.
    A ce propos je voudrai être informée et rassurée.


Dall Energy pour figurer ici avec votre logo et vos coordonnées, c'est tout simple, contactez fbornschein+annuaire@bioenergie-promotion.fr

Dall Energy est cité aussi dans ces articles :
  • Un sixième réseau de chaleur au bois pour la Métropole de Rouen Normandie
  • Tous les articles mentionnant Dall Energy
  • Informations de contact de Scheuch

    logo Scheuch
    APitec
    20, rue du Metz
    F-59000 Lille
    +33 320 31 61 52
    @ www.scheuch.com a.berkoune@wanadoo.fr
    Scheuch est cité aussi dans ces articles :
  • Depuis 2012, la laiterie Triballat de Rians fonctionne au bois-énergie
  • Boulogne-sur-Mer en ordre de bataille pour le climat avec sa chaufferie biomasse
  • La dénitrification SCR fait son entrée dans les chaufferies biomasse
  • Vertes prairies et air propre avec le constructeur de filtres Scheuch
  • La chaufferie à bois B & déchets de pulpeur de la papeterie de Venizel
  • Première mondiale de captation de CO2 sur chaudière bois pour culture sous serre
  • Dans le quartier Belle-Beille, la cinquième chaufferie bois d’Angers Loire Métropole
  • Saica inaugure la chaufferie biomasse de 42,5 MW de sa papeterie de Venizel
  • Scheuch rénove le traitement de fumées des deux centrales d’Amel à bois-déchet
  • Plongée au coeur de Biowatts, la centrale biomasse d’Angers
  • Tous les articles mentionnant Scheuch

  • Terraosave pour figurer ici avec votre logo et vos coordonnées, c'est tout simple, contactez fbornschein+annuaire@bioenergie-promotion.fr

    Terraosave est cité aussi dans ces articles :
  • Encore plus d’efficacité pour le chauffage urbain à bois de Vaulx-en-Velin
  • Tous les articles mentionnant Terraosave