La centrale biénergies biométhane & photovoltaïque des Terres de Montaigu

Les démarches engagées par VOL-V Biomasse pour implanter une unité de production de gaz renouvelable sur le territoire de Montaigu-Vendée ont démarré en 2011. Elles ont rapidement permis, avec le soutien de la commune de Saint-Hilaire-de-Loulay (commune à par entière jusqu’en 2019) et des agriculteurs du territoire, de confirmer la faisabilité d’un projet.

Le territoire de Montaigu-Vendée possède en effet de nombreux atouts pour un tel projet :

  • Des industries agro-alimentaires génératrices de co-produits ou de déchets fermentescibles,
  • Une agriculture, diversifiée et tournée vers l’élevage,
  • Un engagement des élus locaux pour un développement économique durable en faveur des énergies renouvelables.

Après huit ans de développement, le projet située sur le parc d’activités des Landes de Roussais et Marches de Bretagne sur la commune nouvelle de Montaigu-Vendée a pu se concrétiser. Le chantier, attribué à 80% à des entreprises locales, a démarré en septembre 2018 pour une durée d’un an. Depuis septembre 2019, la centrale transforme des matières organiques locales en biométhane, un gaz 100% renouvelable et injecté dans le réseau GRDF.

L’entrée et le poste d’injection de la centrale biogaz des Terres de Montaigu, photo Pascal Léopold pour Vol-V Biomasse

Les caractéristiques de cette unité

La centrale, inaugurée le 14 novembre 2014, va injecter chaque année deux millions de m3 de biométhane, soit la consommation annuelle de près de 90 bus roulant au gaz ou de 1 800 foyers chauffées au gaz. L’injection de biométhane dans les réseaux de gaz permet à l’ensemble des consommateurs de gaz (industriels, consommateurs domestiques raccordés aux réseaux de distribution) d’accéder à du gaz renouvelable sans changer d’installation.

La centrale biogaz des Terres de Montaigu, photo Pascal Léopold pour Vol-V Biomasse

L’unité prévoit de valoriser annuellement environ 30 000 tonnes de substrats issus des exploitations agricoles du territoire, des sites agroalimentaires et de la collectivité (tontes de pelouse). Vingt quatre agriculteurs exploitant 2500 ha environ sont partenaires du projet, dont treize d’entre eux exploitent sur le village de Saint-Hilaire-de-Loulay.

Associés à ce projet territorial, les exploitants agricoles partenaires sont les acteurs de la transition énergétique locale en valorisant leurs effluents et résidus de cultures pour produire une énergie renouvelable locale. Par ailleurs la valorisation du digestat désodorisé sur leurs terres cultivées permet dorénavant de réduire leurs consommations d’intrants minéraux et d’amendements. Les agriculteurs engagés dans le projet participent ainsi à une économie circulaire des matières organiques et minérales, générées et valorisées sur leur territoire. Il en est de même pour les industriels du territoire qui valorisent localement leurs déchets organiques pour produire du biométhane. Chaque année, le projet permettra d’éviter l’émission d’environ 5 000 tonnes de CO2.

Les aires de stockage des solides et les digesteurs en voie liquide de la centrale biogaz des Terres de Montaigu, photo Pascal Léopold pour Vol-V Biomasse

Un outil de valorisation économique locale

Les systèmes de brassage des digesteurs, photo Pascal Léopold pour Vol-V Biomasse

Ce projet de méthanisation est un formidable levier pour produire des richesses sur le territoire. Avec la création de trois emplois directs sur le site et de d’emplois indirects, en générant de la valeur pour les agriculteurs, en optimisant la valorisation des co-produits organiques industriels, en générant des taxes locales, en faisant intervenir des entreprises régionales dans la construction et l’exploitation, c’est toute l’économie locale qui se trouve consolidée, contribuant ainsi à renforcer l’attractivité du territoire, tant au niveau environnemental, économique que financier.

La centrale en autoconsommation photovoltaïque

Une centrale photovoltaïque a été mise en place sur les bâtiments permettant de produire du biométhane encore plus vert. La production de 380 MWh par an sera directement autoconsommée et couvrira environ 20 % du besoin total en électricité de la centrale biométhane, qui est de 2000 MWh / an.

La centrale photovoltaïque de la centrale biométhane de Montaigu-Vendée, photo Pascal Léopold pour Vol-V Biomasse

Une unité qui consolide le tissu économique et social

La centrale participe à sa mesure à une meilleure valorisation des déchets organiques produits sur le territoire. Ce modèle de projet territorial vise à augmenter, à tous les stades du cycle de vie des produits, l’efficacité de l’utilisation des ressources, à diminuer le gaspillage et l’impact sur l’environnement. Il s’agit de faire plus et mieux avec moins.

Les incorporateurs d’intrants solides, photo Pascal Léopold pour Vol-V Biomasse

Les projets de production de biométhane constituent une parfaite illustration des fondements de cette économie circulaire : transformer des matières délaissées en une énergie stockable, non intermittente et d’origine renouvelable qui sera valorisée localement d’une part et d’autre part en un produit résiduel qui sera valorisé en engrais.

Cette nouvelle production, non délocalisable et créatrice de valeur, permettra aux entreprises locales partenaires d’en bénéficier directement, que ce soit les industries agroalimentaires, les exploitants agricoles, ou les entreprises de services de transport, de travaux agricoles, de maintenance industrielle, etc.

Le montage financier

L‘investissement total de l’opération s’élevant à 8,9 millions €, c’est tout un territoire et un réseau de partenaires qui ont travaillé main dans la main afin que ce projet aboutisse. L’ADEME et l’Agence de l’Eau Loire Bretagne ont participé à ce projet et ont apporté 1 351 866 € de subventions.

  • ADEME : 514 891 €
  • Agence de l’Eau des Pays de la Loire : 643 450 €

Frédéric Douard

Lire également sur Vol-V biomasse :

2 réponses
  1. MURZEAU dit :

    Bonjour
    Formidable projet !
    Nous sommes fier d avoir réalisé le process , et remercions l equipe VOL V avec qui nous avons eu de formidable echange.

  2. MURZEAU dit :

    Merci encore aux équipes vOL-V qui nous ont confié la réalisation de ce joli process.
    Atlantique industrie étant implanté localement, ne peux qu applaudir l initiative de ce projet portée par VOL V et le territoire.

Informations de contact de Atlantique Industrie

logo Atlantique Industrie
ZAC de l'aubinière
80 imp. Félix Amiot - CS 10258
F-44150 ANCENIS
+33 240 09 70 09
@ www.atlantiqueindustrie.fr accueil@atlantiqueindustrie.fr
Atlantique Industrie est cité aussi dans ces articles :
  • Ec’eau Biochop, solution d’hygiénisation des matières à méthaniser
  • Méthalys, 35 exploitations agricoles produisent du biogaz en autonomie totale
  • Atlantique Industrie équipe la production biogaz avec hygiénisation de Méthalayou
  • Atlantique Industrie équipe Bio Énergie Touraine pour l’hygiénisation d’intrants
  • Tous les articles mentionnant Atlantique Industrie