Arcelor-Mittal Fos-sur-Mer s’équipe d’une chaudière à déchets de bois Compte R.

La chaufferie biomasse ArcelorMittal à Fos-sur-Mer, photo ArcelorMittal

ArcelorMittal, comme beaucoup de grandes entreprises, a engagé une politique interne de recherche et de développement de pratiques durables. L’entreprise, également avec le souci de rationalisation économique, a ainsi commencé à valoriser ses co-produits de fabrication de l’acier, comme le laitier des hauts-fourneaux utilisé pour produire du ciment, ou à valoriser ses déchets d’emballage comme les palettes de bois.

Sur son site de Fos-sur-Mer, l’entreprise a fait le choix de chauffer ses locaux en recyclant ses emballages usagers, en lieu et place d’une installation existante à fioul. L’activité sur site génère chaque année 660 tonnes de palettes, soit environ 55 tonnes de bois bien sec par mois.

Dès le mois d’octobre 2016, les équipes dédiées à l’énergie et à la maintenance ont travaillé avec l’ensemble des autres services de l’usine et avec le constructeur COMPTE R. pour mener à bien ce projet. L’installation a été prévue pour fonctionner environ 4000 heures par an, ce qui permet aujourd’hui d’économiser 250 000 litres de fioul domestique par an.

La chaudière à bois couvre 100% des besoins de chauffage du site, photo Compte R

D’une puissance  de 700 kW, la chaudièreCOMPTE PCE50DHP  a été dimensionnée pour couvrir 100% des besoins. Elle est secourue par une chaudière à fioul permettant de couvrir 70% du besoin. Elle peut fonctionner avec du bois à partir de 10% d’humidité et ramené à une granulométrie P63. La mise à dimension du bois est réalisée sur site et par une équipe interne. La conduite de la chaufferie est également réalisée en interne avec l’aide d’un prestataire.

La mise en service a été réalisée en janvier 2017.

Frédéric Douard

Informations de contact de Compte

Compte est cité aussi dans ces articles :
  • Une chaufferie biomasse de 5 MW entrera en service en 2022 à Sarrebourg
  • Dans le département du Gard, promouvoir le bois-énergie pour soutenir la filière forestière
  • Depuis 2014, Châteaudun se chauffe renouvelable avec le bois et la rafle de maïs
  • Le réseau de chaleur au bois de la commune du Blanc donne toute satisfaction
  • Après dix ans d’utilisation, SKF toujours satisfait de sa chaudière à bois !
  • Briançon, ville la plus haute de France, chauffée par deux chaudières bois à hautes performances
  • La chaufferie bois Compte R. à silos-conteneurs de l’Université de Gand
  • Le réseau de chaleur de la commune de Barby en Savoie est alimenté à 95% par le bois
  • Articles et reportages sur les chaudières à biomasse Compte R.
  • Le bois pour maîtriser les coûts de chauffage des serres des Jardins de Camargue
  • Tous les articles mentionnant Compte