Une chaudière de 600 kW à granulé de bois chauffe un écoquartier de Carrières-sous-Poissy

La chaufferie de l’ecoquartier Carrières Centralité

L’EPAMSA, établissement public d’aménagement chargé d’opérations de développement sur le nouveau territoire Grand Paris Seine & Oise (Yvelines), a inauguré le 2 décembre 2017 la chaufferie bois du réseau de chaleur de son tout nouvel écoquartier du secteur Beauregard à Carrières-sous-Poissy. Ce réseau, dont l’investissement supporté par Dalkia se monte à 1 566 800 euros, est alimenté en énergie bois à hauteur de 70%.

Un montage juridique original et souple

Ce nouveau réseau de chaleur biomasse a été conçu et réalisé par l’opérateur Dalkia, propriétaire et exploitant des installations. La chaufferie dispose d’une chaudière à bois de 600 kW alimentée par des granulés de bois de la région et de deux chaudières à gaz en appoint et secours total. Grâce à cette énergie verte, 625 tonnes de CO2 sont évitées chaque année et les abonnés bénéficient d’une TVA réduite de 5,5%. La chaufferie assure les besoins en chauffage de l’Ecole des Bords de seine et des 700 logements du secteur Beauregard, situé dans l’éco-quartier Carrières Centralité.

Ce projet a rassemblé 4 promoteurs immobiliers (Arc Promotion, Nexity, Promogim et Semiic Promotions), 7 copropriétés, 4 bailleurs sociaux et 1 groupe scolaire.

Les objectifs du projet étaient :

  • D’atteindre 70 % d’énergies renouvelables,
  • Un montage juridique fiable et rapide, sans engager la responsabilité de la collectivité,
  • Ne pas répercuter ce montage ni sur le bilan de l’aménageur et ni sur celui du promoteur, sans renchérir le cout de la calorie auprès des utilisateurs,
  • Intégrer ce réseau aux contraintes de l’aménageur, au niveau architectural,
  • Valoriser la démarche environnementale du réseau auprès des acquéreurs,
  • Faciliter l’obtention de labels constructifs BBC.

Un montage hors procédures a permis la mutualisation entre partenaires privés des moyens de production de chaleur ( chauffage et eau chaude sanitaire) sans risque financier pour les collectivités locales.

Le nouvel écoquartier de Carrières-sous-Poissy

La solution juridique retenue :

  • L’opérateur est le Maître d’ouvrage des travaux de mise en place de la chaufferie biomasse et des réseaux de distribution.
  • Il est l’investisseur et reste le propriétaire des ouvrages de production de chaleur, de transport et de distribution d’énergie.
  • L’opérateur achète le local nécessaire à la chaufferie auprès du promoteur PROMOGIM (vente en VEFA).
  • En parallèle de la réalisation du local, l’opérateur installe le matériel technique de la chaufferie, des échangeurs thermiques dans chacune des sous-stations privées.
  • Il réalise les réseaux de distribution sous les espaces qui deviendront à terme domaine public.
  • Il signe avec chaque promoteur le contrat de distribution spécifique à chaque bâtiment – ce contrat sera transféré à chaque copropriété ou bailleur social.
  • Création d’une ASL (Association syndicale libre) entre tous les utilisateurs du réseau y compris la collectivité, ayant comme unique fonction de remettre en compétition tous les 5 ans l’opérateur.

Une opération sociale et environnementale

Pour prendre en compte les enjeux esthétiques de l’éco-quartier Carrières Centralité, la chaufferie é été placée dans les sous-sols de l’un des immeubles. Cette implantation, rendue possible par la compacité de la chaudière Granul’Eco du constructeur français COMPTE R., et par la facilité d’implantation du silo enterré à granulés, respecte l’urbanisme environnemental de ce quartier, avec ses allées piétonnes arborées, ses jardins paysagers, immeubles à taille humaine et ses pistes cyclables.

La chaudière Granul’Eco de Carrières lors de sa construction à l’usine COMPTE R. de Dore-l’Eglise en Auvergne, photo Compte R.

Le coût de la chaleur (chauffage + Eau chaude + secondaire) pour un logement moyen de 70 m2 est de 672 € TTC/an, à comparer à des coûts globaux entre 1 200 et 1 650 € TTC/an/ logement moyen du parc social, en énergie fossile, hors réseau de chauffage urbain (données AMORCE).

Frédéric Douard

Informations de contact de Compte
logo Compte.R.
ZI Vaureil
F-63220 Arlanc
+ 33 4 73 95 01 91
@ www.compte-r.com
www.groupecompte-r.com
Compte est cité aussi dans ces articles :
  • Gennevilliers investit dans une chaufferie biomasse pleine de bonnes idées
  • Compte.R innove avec son récupérateur horizontal des cendres volantes
  • Dijon, 21 MW de chaudières bois Compte R. à la chaufferie des Valendons
  • Compte R. propose ses solutions de récupération de chaleur fatale
  • Un laveur-condenseur de fumées avec pompe à chaleur pour la chaufferie bois de Joué-lès-Tours
  • Le producteur de granulés LignAlpes met sa chaufferie bois aux normes
  • Les filtres à manches Compte R. garantissent le respect des normes pour longtemps
  • Articles et reportages sur les chaudières à biomasse Compte R.
  • Bouches-du-Rhône : la chaufferie bois du réseau de chaleur de Martigues
  • Compte.R s’engage très fort avec son offre COMPT’Acte Services
  • Tous les articles mentionnant Compte