La chaufferie bois du Pays de la Roche aux Fées à Janzé

La chaufferie de Janzé, photo Communauté de Communes du Pays de la Roche aux Fées

La chaufferie de Janzé, photo Communauté de Communes du Pays de la Roche aux Fées

La chaufferie biomasse est née de la réflexion de la Communauté de communes Au Pays de la Roche aux Fées sur l’approvisionnement énergétique du futur équipement aquatique de la ville. Rapidement, il est apparu intéressant, d’élargir le périmètre d’étude au-delà du seul équipement aquatique en intégrant d’autres bâtiments proches tels que l’hôpital, le collège, les écoles publiques, la salle polyvalente, etc.

Afin de poursuivre la réflexion, la Communauté de communes a conduit des études de faisabilité en 2010 et 2011. Ces études ont confirmé l’intérêt technique, économique et environnemental du projet. L’année 2012 a été consacrée à la recherche du concessionnaire à travers la procédure de délégation de service public. L’entreprise SOGEX de Montgermont a été ainsi choisie pour mener à bien ce projet, pour la construction et l’exploitation de cet équipement pour une durée de 23 ans.

Les travaux ont commencé au début de l’été 2013 pour une mise en service le 1er mars 2014. Le réseau de chaleur fonctionne toute l’année et fourni l’eau chaude sanitaire et le chauffage. D’une capacité totale de 3 MW, la chaufferie se compose d’une chaudière bois (avec une extension possible pour une 2e chaudière bois pour raccorder de futurs abonnés) et de deux chaudières gaz d’appoint. Deux filtres (Multi-cyclone et Electrofiltre) permettent de traiter les fumées et d’éliminer la majeure partie des polluants, notamment les particules fines.

La chaudière COMPTE R de Janzé, photo ComCom du Pays de la Roche aux Fées

La chaudière COMPTE R de Janzé, photo ComCom du Pays de la Roche aux Fées

La chaufferie biomasse

  • Une chaudière COMPTE biomasse de 1,1 MW alimentée par un combustible bois constitué d’un mélange de plaquettes forestières et bocagères (rendement d’environ
    90 %).
  • Deux chaudières gaz assurent l’appoint en été et le secours.
  • 90 % de la chaleur sera fournie par le bois et 10 % par le gaz.
  • Un ballon de stockage tampon de 15 m3.
  • Un réseau de chaleur de 1,2 km et un ensemble de 12 sous-stations.

Le projet de la commune de Janzé en pratique

1083 mètres de tranchées ont été creusés pour dérouler le réseau de chaleur et ainsi raccorder neuf équipements :

  • les équipements de la Communauté de communes du Pays de la Roche aux Fées (l’équipement aquatique en cours de construction et l’école de musique),
  • les bâtiments communaux de la ville de Janzé (écoles maternelles et primaires, restaurant scolaire, halle des sports, future salle polyvalente),
  • l’hôpital et la maison de retraite la Colline de la ville de Janzé,
  • le collège public Jean Monnet géré par le Conseil départemental Ille et Vilaine.
Le réseau de chaleur de Janzé, image ComCom du Pays de la Roche aux Fées

Le réseau de chaleur de Janzé, ComCom du Pays de la Roche aux Fées

L’ensemble totalise une puissance raccordée de 2 495 kW et une consommation annuelle d’environ 4040 MWh.

Un approvisionnement local du bois

Les besoins se montent à 1 500 tonnes de bois /an. 400 tonnes sont fournies par le Collectif Bois Bocage 35, auquel la Communauté de communes apporte son soutien pour la mobilisation auprès des agriculteurs du bois issu de l’entretien des haies.

Déchiqueteuse Muss Max du Collectif Bois Bocage 35, photo CBB35

Déchiqueteuse Muss Max du Collectif Bois Bocage 35, photo CBB35

Contactwww.cc-rocheauxfees.fr

Informations de contact de Compte

Compte est cité aussi dans ces articles :
  • Dans le département du Gard, promouvoir le bois-énergie pour soutenir la filière forestière
  • Depuis 2014, Châteaudun se chauffe renouvelable avec le bois et la rafle de maïs
  • Le réseau de chaleur au bois de la commune du Blanc donne toute satisfaction
  • Après dix ans d’utilisation, SKF toujours satisfait de sa chaudière à bois !
  • Briançon, ville la plus haute de France, chauffée par deux chaudières bois à hautes performances
  • La chaufferie bois Compte R. à silos-conteneurs de l’Université de Gand
  • Le réseau de chaleur de la commune de Barby en Savoie est alimenté à 95% par le bois
  • Articles et reportages sur les chaudières à biomasse Compte R.
  • Le bois pour maîtriser les coûts de chauffage des serres des Jardins de Camargue
  • Gennevilliers investit dans une chaufferie biomasse pleine de bonnes idées
  • Tous les articles mentionnant Compte