L’hôpital de Bayonne s’équipe d’une chaudière à bois Compte R. de 2 MW

Hôpital Saint-Léon remis à neuf, photo Ville de Bayonne

Hôpital Saint-Léon remis à neuf, photo Ville de Bayonne

La chaudière Compte R. de 2 MW, photo Dalkia

La chaudière Compte R. de 2 MW, photo Dalkia

L’Hôpital de Bayonne, dit de Saint-Léon, avec une capacité de plus de 1200 lits est actuellement le seul établissement public de santé pour l’ensemble du Pays Basque français. Construit en 1866, après des extensions dans les années 70, il vient d’être remis complètement à neuf et modernisé. Cette restructuration complète du site aura duré dix ans et a mobilisé 250 M€. Les travaux ont débuté en 2003 et se sont terminé en avril 2015 avec la mise en service d’une chaufferie bois de 2 MW qui couvre 85 % des besoins en chaleur. Ce gigantesque chantier a permis, de concilier l’intérêt patrimonial de la conservation de bâtiments du XIXème siècle et les contraintes imposées par les nécessités de fonctionnement d’un hôpital du XXIème siècle. 

Le silo enterré et carrossable de 240 m3 de la chaufferie bois, photo CH Côte Basque

Le silo enterré et carrossable de 240 m3 de la chaufferie bois, photo CH Côte Basque

Le Centre Hospitalier de la Côte Basque a fait appel à la Société DALKIA pour concevoir et construire cette chaufferie bois. L’investissement de 2,7 M€HT est porté par Dalkia avec le soutien de l’ADEME (1 M€ d’aide) et s’intègre dans un contrat de performance énergétique de 16 ans intégrant la production de chauffage et d’eau chaude sanitaire, de froid, d’électricité secourue et de vapeur, ainsi que la maintenance d’équipements techniques (groupes électrogènes, onduleurs de secours, électricité haute tension, …).

Cette chaufferie, inaugurée le 11 février 2016, est désormais l’installation principale de production de chauffage et d’eau chaude du centre hospitalier. Elle dispose d’une chaudière de marque Compte R. d’une puissance de 2 MW, équipée d’un filtre à manches en sortie de fumées. La chaufferie préexistante fonctionnant au gaz n’est plus utilisée qu’en cas de maintenance ou comme équipement d’appoint.

La chaufferie biomasse de l'hôpital Saint-Léon de bayonne, photo Dalkia

La chaufferie bois de l’hôpital de Bayonne, photo Dalkia

Parfaitement intégrée dans le paysage, grâce au coup de crayon de l’architecte bayonnais Mathias Gulacsy, la chaufferie bois couvre la totalité des besoins du centre hospitalier pendant plus de 8 mois de l’année. Les 3000 tonnes de bois consommées annuellement sont composées de plaquettes forestières provenant d’une zone de moins de 100km, c’est-à-dire du Pays Basque, du Béarn et des Landes. Elles sont issues de forêts gérées durablement ce qui conforte les filières de la région créatrices d’emploi.

 

Informations de contact de Compte

Compte est cité aussi dans ces articles :
  • Une chaufferie biomasse de 5 MW entrera en service en 2022 à Sarrebourg
  • Dans le département du Gard, promouvoir le bois-énergie pour soutenir la filière forestière
  • Depuis 2014, Châteaudun se chauffe renouvelable avec le bois et la rafle de maïs
  • Le réseau de chaleur au bois de la commune du Blanc donne toute satisfaction
  • Après dix ans d’utilisation, SKF toujours satisfait de sa chaudière à bois !
  • Briançon, ville la plus haute de France, chauffée par deux chaudières bois à hautes performances
  • La chaufferie bois Compte R. à silos-conteneurs de l’Université de Gand
  • Le réseau de chaleur de la commune de Barby en Savoie est alimenté à 95% par le bois
  • Articles et reportages sur les chaudières à biomasse Compte R.
  • Le bois pour maîtriser les coûts de chauffage des serres des Jardins de Camargue
  • Tous les articles mentionnant Compte