Le guide Orenox pour chaudières à biomasse bas-NOx

Foyer de chaudière à grille mouvante, photo Frédéric Douard

L’utilisation de biomasses dans les chaudières industrielles ou les chaufferies collectives bénéficie d’un bilan environnemental favorable, car elle contribue à limiter l’effet de serre de façon significative, compte tenu des ressources mobilisables en France et ailleurs dans le Monde. Cependant, comme pour tous les autres combustibles, elle génère des polluants atmosphériques dont il convient de limiter les émissions.

Les oxydes d’azote, les imbrûlés gazeux et les particules font partie des substances particulièrement ciblées par les Pouvoirs Publics, car les rejets actuels restent à des niveaux élevés, malgré les efforts accomplis dans plusieurs domaines (industrie, automobile, etc.) ces dernières années. Les mécanismes de formation de ces polluants sont complexes et la conception et les réglages des chaudières à biomasse s’avèrent de plus en plus ardues pour satisfaire des réglementations qui ne pourront que se durcir.

Un document publié en janvier 2013 sur les stratégies bas-NOx appliquées aux chaudières à biomasse a été rédigé par les acteurs du projet ORENOX (projet de développement de nouvelles chaudières « Bas-NOx » et « Ultra bas-NOx », initié et conduit par la société COMPTE.R). Il est destiné aux acteurs de la filière, en premier lieu les fabricants et les exploitants de chaudières. Ils doivent y trouver notamment :

  • une information simple et claire sur l’origine des oxydes d’azote et sur les liens existant entre émissions d’oxydes d’azote et émissions d’imbrûlés ;
  • une présentation des différentes stratégies pouvant être envisagées pour réduire les émissions de NOx ;
  • un comparatif technico-économique de ces différentes stratégies ;
  • un support pour la formation des nouveaux opérateurs ;

mais aussi :

  • un descriptif simplifié de la combustion dans les chaudières à biomasse ;
  • une présentation des mesures permettant de réduire les émissions d’imbrûlés ;
  • une liste de sources d’information complémentaires.

>> Télécharger le guide bas-NOx

Informations de contact de Compte

Compte est cité aussi dans ces articles :
  • Dans le département du Gard, promouvoir le bois-énergie pour soutenir la filière forestière
  • Depuis 2014, Châteaudun se chauffe renouvelable avec le bois et la rafle de maïs
  • Le réseau de chaleur au bois de la commune du Blanc donne toute satisfaction
  • Après dix ans d’utilisation, SKF toujours satisfait de sa chaudière à bois !
  • Briançon, ville la plus haute de France, chauffée par deux chaudières bois à hautes performances
  • La chaufferie bois Compte R. à silos-conteneurs de l’Université de Gand
  • Le réseau de chaleur de la commune de Barby en Savoie est alimenté à 95% par le bois
  • Articles et reportages sur les chaudières à biomasse Compte R.
  • Le bois pour maîtriser les coûts de chauffage des serres des Jardins de Camargue
  • Gennevilliers investit dans une chaufferie biomasse pleine de bonnes idées
  • Tous les articles mentionnant Compte