Aber Bioénergies va produire la vapeur de la laiterie Sill de Plouvien avec du bois

Infos clés fiche de casIndustrie agroalimentaire – Production de vapeur procédé – Combustibles : 12.000 tonnes de plaquettes forestières – Chaudière bois Compte R. de 7,5 MW – Besoins : 70 GWh – Taux de couverture par le bois : 85 % – Externalisation : Aber Bioénergies – Mise en service 2013.

Fondé en 1962, le groupe agroalimentaire Sill qui dispose de cinq sites en Bretagne pour la transformation du lait et la production de potages et de jus de fruits, va équiper celui de Plouvien dans le Finistère avec une chaufferie à bois de 7,5 MW. Cette installation va permettre au groupe de réduire de 30 % ses émissions de CO2. L’installation couvrira 85 % des besoins en vapeur de la laiterie de Plouvien.

La chaufferie sera exploitée par la société Aber Bio Energies, créée conjointement en novembre 2011 par l’opérateur énergéticien breton Langa et par Sill. Pour cet équipement imposant, les partenaires ont choisi le chaudièriste auvergnat Compte R..

La chaufferie biomasse consommera 12.000 tonnes par an de plaquettes de bois. Le site Sill sera approvisionné tous les jours à raison de 3 livraisons par jour, 5 jours par semaine. Les plaquettes seront en grande majorité d’origine forestière, avec une grande proportion de rémanents (Les branchages actuellement très peu valorisés par les filières traditionnelles). Des connexes de scierie, issus de transformateurs de bois du Finistère (fabrication de cagettes, de palettes, etc), et une très faible part de bois de recyclage (broyage de palettes, etc…) compléteront l’approvisionnement.

Dessin de la future chaufferie de Plouvien

Le site de la Sill à Plouvien consomme 70 000 MWh de gaz par an, pour assurer sa production de vapeur de 80 000 tonnes par an.

Le projet qui a été présenté à l’Ademe en mai 2009 dans le cadre de l’appel à projets Biomasse Chaleur Industrie et Agriculture (BCIA) va bénéficier d’une aide du Fonds Chaleur renouvelable à hauteur de 30%. Le démarrage des travaux a eu lieu en juin 2012 et la mise en fonctionnement est prévue pour juillet 2013.

Informations de contact de Compte

Compte est cité aussi dans ces articles :
  • Une chaufferie biomasse de 5 MW entrera en service en 2022 à Sarrebourg
  • Dans le département du Gard, promouvoir le bois-énergie pour soutenir la filière forestière
  • Depuis 2014, Châteaudun se chauffe renouvelable avec le bois et la rafle de maïs
  • Le réseau de chaleur au bois de la commune du Blanc donne toute satisfaction
  • Après dix ans d’utilisation, SKF toujours satisfait de sa chaudière à bois !
  • Briançon, ville la plus haute de France, chauffée par deux chaudières bois à hautes performances
  • La chaufferie bois Compte R. à silos-conteneurs de l’Université de Gand
  • Le réseau de chaleur de la commune de Barby en Savoie est alimenté à 95% par le bois
  • Articles et reportages sur les chaudières à biomasse Compte R.
  • Le bois pour maîtriser les coûts de chauffage des serres des Jardins de Camargue
  • Tous les articles mentionnant Compte