Aix-en-Provence disposera d’une chaufferie alimentée à 100% en plaquettes forestières

Infos clés fiche de casRéseau de chaleur communal – Combustibles : 23.000 tones de plaquettes forestières – Chaudières bois Compte R. de 2 x 7,5 MW – Investissement : 15 millions € – Taux de couverture par le bois : 70% – Exploitant : Cofely – Mise en service 2013.

Dans l’esprit de son engagement en faveur du développement durable, la ville de Aix-en-Provence a choisi la construction d’une chaufferie bois-énergie de 15 MW sur le site de la chaufferie d’Encagnane. A l’issue d’un appel d’offres, la ville a retenu Cofely pour exploiter pendant 12 ans les réseaux de chaleur, les développer et recourir aux énergies renouvelables pour les chaufferies. 

La nouvelle installation permettra aux utilisateurs de bénéficier d’une chaleur produite à 70 % à partir d’énergie renouvelable, leur garantissant un chauffage plus respectueux de l’environnement et plus économique : les tarifs baisseront de 10 % dès le 1er juillet 2011, puis de plus de 20 % par rapport à la situation actuelle à la mise en service de la chaufferie biomasse en octobre 2013, avec la garantie d’un prix stable dans la durée. Le recours à cette énergie locale et renouvelable permettra de réduire de 70 % les émissions de CO2 par rapport à une installation classique.
Le complément de chaleur sera récupéré sur l’installation de cogénération des Fenouillères, qui sera renovée. Le gaz naturel assurera l’appoint et le secours pour les trois chaufferies.

La chaufferie biomasse représente également un formidable atout pour la filière bois locale qui lui fournira, dès 2013, 23.000 tonnes de bois-énergie par an, composé à 72 % de plaquettes forestières produites localement.

Dans le cadre du contrat, le concessionnaire fiabilisera et modernisera le réseau de distribution de chaleur, avec notamment le passage en basse pression du réseau d’Encagnane et la création d’une liaison entre les réseaux d’Encagnane et des Fenouillères, qui permettra de développer de 30 % la taille du réseau.

Cofely porte l’investissement, supérieur à 15 millions d’euros, qui sera subventionné à hauteur de 4,7 millions d’euros par l’Ademe (Fonds chaleur), le Conseil général des Bouches-du-Rhône, la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur et le fonds européen FEDER.

La réalisation de la nouvelle chaufferie bois débutera en 2012 pour une mise en service à l’automne 2013.

Pour en savoir plus : http://aix-en-provence.reseau-chaleur.fr/

Informations de contact de Compte

Compte est cité aussi dans ces articles :
  • Dans le département du Gard, promouvoir le bois-énergie pour soutenir la filière forestière
  • Depuis 2014, Châteaudun se chauffe renouvelable avec le bois et la rafle de maïs
  • Le réseau de chaleur au bois de la commune du Blanc donne toute satisfaction
  • Après dix ans d’utilisation, SKF toujours satisfait de sa chaudière à bois !
  • Briançon, ville la plus haute de France, chauffée par deux chaudières bois à hautes performances
  • La chaufferie bois Compte R. à silos-conteneurs de l’Université de Gand
  • Le réseau de chaleur de la commune de Barby en Savoie est alimenté à 95% par le bois
  • Articles et reportages sur les chaudières à biomasse Compte R.
  • Le bois pour maîtriser les coûts de chauffage des serres des Jardins de Camargue
  • Gennevilliers investit dans une chaufferie biomasse pleine de bonnes idées
  • Tous les articles mentionnant Compte