Le Centre Hospitalier d’Alès chauffé au bois

Le Centre Hospitalier d’Alès a souhaité s’investir dans le développement durable en adoptant une démarche Haute Qualité Environnementale (HQE). Cette réglementation permet d’intégrer les principes du développement durable dans toutes les activités du bâti, de la construction au fonctionnement.

Un exemple pionnier en France, avec le soutien des fonds européens, car à ce jour il n’existe pas de référentiel HQE pour le milieu hospitalier. Le nouvel hôpital va être alimenté par un pôle énergie résolument tourné vers l’utilisation des énergies renouvelables : bois et solaire. Cette installation répond à  l’ensemble des besoins du site principal (eau, chauffage, électricité, gaz naturel) et sert à l’alimentation de tous les bâtiments de l’hôpital : maison de retraite, blanchisserie, cuisine, écoles, internat.

Un partenariat entre acteurs publics et privés pour l’utilisation d’énergies renouvelables

Après la réalisation d’une étude de faisabilité technique, juridique et financière, le Centre Hospitalier d’Alès s’est engagé dans un partenariat public privé avec la société GESPACE (DALKIA).
Afin d’optimiser la production et la gestion de l’énergie, des panneaux solaires et des moteurs électriques à vitesse variable ont été installés sur la bâtiment.

La chaufferie bois (Une chaudière Compte R. de 1600 kW) et la démarche HQE ont été soutenues par le Conseil régional, le Conseil général, l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME). Le Fonds européen de développement régional (FEDER) a investi plus de 900 000 € dans le projet, sur un coût total de 11.9 millions d’€.

Le pôle, opérationnel depuis le 1er janvier 2010, est l’un des premiers du genre en France. Avec les Fonds européens, les acteurs de la santé peuvent mettre en place des démarches innovantes pour une utilisation des énergies renouvelables.

Témoignage de M. Mourgues – Centre Hospitalier d’Alès

Pour la réalisation de ce pôle énergie le Centre Hospitalier d’Alès a fait le choix d’un Partenariat Public Privé permettant ainsi à l’hôpital de mobiliser sa capacité d’investissement pour son cœur de métier. Le partenariat avec les professionnels du marché industriel et de l’exploitation, important dans la mise en œuvre du projet, nous a permis de retenir des solutions techniques en cohérence avec notre engagement en faveur développement durable et de nous prémunir vis-à-vis des risques à venir sur  l’évolution des coûts  énergétiques. Le nouvel hôpital d’Alès devrait être le premier établissement hospitalier de France certifié HQE Etablissement de Santé.

Source : www.europe-en-france.gouv.fr

Informations de contact de Compte.R

Compte.R est cité aussi dans ces articles :
  • Compte.R. recherche des talents pour répondre à la forte demande en chaufferies biomasse
  • L’association Chaleur Bois Qualité Plus tenait son assemblée générale 2022 à Arlanc
  • Sur l’Aubrac, une chaudière bois valorise les sous-produits des Ets Gaillard-Rondino
  • La chaufferie biomasse de 5 MW du réseau de chaleur de Sarrebourg inaugurée
  • Chauffage renouvelable avec les chaufferies bois du réseau de chaleur de Saint-Étienne
  • La chaudière bois de l’hôpital d’Alès, l’une des 3000 références du constructeur Compte.R
  • Rencontre avec Edouard Marienbach, président de Compte.R, premier chaudiériste biomasse de France
  • La forêt, source d’énergie pour les deux réseaux de chaleur d’Eygurande en Corrèze
  • Articles et reportages sur les chaudières à biomasse Compte R.
  • Retour d’expérience sur la chaufferie bois & paille de Rosières-près-Troyes
  • Tous les articles mentionnant Compte.R