Méthajade construit quatre unités de méthanisation en voie sèche

Installation de méthanisation en voie sèche discontinue Méthajade

Installation de méthanisation en voie sèche discontinue Méthajade

Depuis 2009, Méthajade, s’investit dans la conception et la construction d’unités de méthanisation en voie sèche discontinue. En 2014, le constructeur français a été repris par le bureau d’ingénierie Naskéo. Et en ce début d’année 2015, l’entreprise annonce la mise en chantier de quatre projets.

Saint-Georges Méthagri (Maine et Loire)

La SAS Saint Georges Méthagri qui réunit six exploitations agricoles à Saint Georges sur Loire traitera environ 10 000 tonnes d’intrants au printemps 2015. Accompagnée par Solagro et la Chambre d’Agriculture du Maine et Loire, la SAS Saint Georges Méthagri a opté pour la technologie de méthanisation en voie sèche discontinue (VSD).

Cette unité associée à un moteur de cogénération de 250 kW électrique traitera : des fumiers, lisiers, déchets verts, menues pailles et des ensilages d’inter-cultures.

La chaleur produite par le module de cogénération sera valorisée sur le siège de la Communauté de Communes Loire Layon et sur l’EHPAD Saint Louis ainsi que sur un séchoir multiproduits (plantes aromatiques et médicinales, bois déchiqueté).

Construction des cellules de Saint-Georges Méthagri, photo Méthajade

Construction des cellules de Saint-Georges Méthagri, photo Méthajade

Energie du Mont Lage (Doubs)

Le projet de méthanisation porté par la SAS Energie du Mont Lage regroupe treize exploitations agricoles comprises dans le territoire de l’AOP Comté et OPALE Energies Naturelles (OEN). Accompagnée par OEN (APS, étude de faisabilité, consultation des entreprises, MOE), Naskeo Méthajade a débuté ses travaux en novembre 2014 pour une mise en service prévue en juin 2015.

La SAS Energie du Mont Lage a pour objectif de transformer les fumiers de ces exploitations et les matières fermentescibles du territoire (tontes de pelouses, écarts de tri de céréales, résidus de cultures) en un digestat de qualité à épandre sur les prairies et les cultures.

Le biogaz produit est valorisé dans un moteur d’une puissance électrique de 160 kW, la chaleur récupérée sur le moteur est valorisée pour le maintien en température de bassin de production de spiruline et le séchage de céréales (maïs principalement).

Les fondations des cellules d'Energie du Mont Lage, photo Méthajade

Les fondations des cellules d’Energie du Mont Lage, photo Méthajade

Métanchottes (Haute Saône)

Les travaux ont démarré pour la SAS Métanchottes. Les associés du GAEC des Anchottes optent pour le biogaz pour diversifier leur activité. Accompagnée par EREP dans le cadre d’une étude de faisabilité suivie d’une phase de consultation des constructeurs, la SAS Metanchottes a opté pour la technologie en voie sèche discontinue proposée par Naskeo Methajade.

L’installation de méthanisation traitera chaque année environ 7 000 tonnes de gisements (fumiers, lisiers, sous produits agricoles et agro-industriels) qui alimenteront un moteur de cogénération d’une puissance électrique de 160 kW. L’électricité sera injectée sur le réseau ERDF, la chaleur permettra notamment le séchage de bois et de maïs.

Les cellules de Métanchottes en construction, photo Méthajade

Les cellules de Métanchottes en construction, photo Méthajade

 GAEC Schneider  (Côte d’Or)

Les travaux ont démarré pour le GAEC SCHNEIDER. Les associés du GAEC continuent de développer les énergies renouvelables, et optent pour le biogaz pour diversifier leur activité. Accompagnés par Naskéo Méthajade pour le développement de leur projet, les associés du GAEC ont opté pour la technologie en voie sèche discontinue.

L’installation traitera chaque année environ 7 000 tonnes de gisements (fumiers, lisiers, menues pailles) qui alimenteront un moteur de cogénération d’une puissance électrique de 170 kW. L’électricité sera injectée sur le réseau ERDF, la chaleur permettra notamment le séchage de bois plaquette qui sera consommé dans la chaudière biomasse de la SARL Agro Energie, permettant d’alimenter le centre du CEA à Valduc en chaleur.

Construction des cellules du GAEC Schneider, photo Méthajade

Construction des cellules du GAEC Schneider, photo Méthajade

Frédéric Douard

Lire également : Naskeo Environnement reprend la société Méthajade

Informations de contact de Naskeo

Naskeo est cité aussi dans ces articles :
  • La centrale biométhane Méth’Innov réconcilie agriculture et qualité de l’eau
  • Aunis Biogaz, projet territorial de production de biométhane en Charente-Maritime
  • Le Gaec Schneider resigne avec Tedom-Schnell pour la cogénération biogaz et huile de colza
  • Du fumier très pailleux en voie liquide chez Méthamaine pour produire du biométhane
  • Belle référence de méthanisation territoriale pour Naskéo au Poiré-sur-Vie
  • Inauguration de la première centrale biométhane du département de Mayenne
  • Evergaz et Meridiam acquièrent l’unité de méthanisation Biogaz du Grand Auch
  • Le groupe Keon conçoit, finance, construit et entretient des unités de méthanisation
  • L’opération de curage du digesteur de Gâtinais Biogaz
  • Le méthaniseur de la ferme bio de Pigerolles dynamise l’emploi montagnard
  • Tous les articles mentionnant Naskeo