La ville d’Yssingeaux en Haute-Loire se dote d’une chaufferie bois

Photo Ville d’Yssingeaux

A l’issue d’un appel d’offres, la société Cofely vient de se voir confier par la Ville d’Yssingeaux en Haute-Loire la conception, la réalisation, le financement et l’exploitation pour une durée de 24 ans, d’une chaufferie et d’un réseau de chaleur alimenté à 90 % par du bois.

Ce projet est né d’une volonté d’agir concrètement pour le développement durable, en décidant de remplacer de nombreuses chaufferies existantes utilisant des combustibles fossiles par du bois-énergie, une énergie renouvelable permettant d’éviter l’émission de 70 800 tonnes de CO2, soit l’équivalent des émissions de la moitié du parc automobile d’Yssingeaux.

L’utilisation de 6 000 tonnes de bois déchiqueté par an dans cette chaufferie de 2,8 MW de puissance bois, permettra également de réaliser des économies, les prix du bois-énergie étant déconnectés des prix des énergies fossiles.

Par ailleurs, ce réseau représente un atout pour la filière bois locale qui fournira le combustible, composé à 50 % de plaquettes forestières, et devrait générer la création d’environ huit emplois locaux équivalent temps plein sur la filière de valorisation des plaquettes industrielles et la filière forestière, tout cela sans risque de diminution pour cette dernière en croissance continue.

Le réseau de chaleur de plus de sept kilomètres alimentera une trentaine de bâtiments consommant plus de 12 GWh : les bâtiments communaux, l’hôpital, les établissements scolaires, les logements collectifs publics et privés, ainsi que les nouveaux projets de l’agglomération Yssingelaise comme le complexe sportif de Choumouroux, les futurs logements du Clos Verdun….

Le maire d’Yssingeaux a souhaité que ce service soit également accessible aux particuliers situés à proximité du réseau, en substitution de leur chaudière pour le chauffage ou la production d’eau chaude sanitaire, afin de bénéficier au plus grand nombre.

L’investissement, supérieur à 7 millions €, sera subventionné par le Fonds Chaleur à hauteur de 55 %. Le solde sera intégralement supporté par le concessionnaire, qui souhaite confier les travaux à des entreprises locales. Les travaux débuteront en septembre 2010 pour une chaufferie et un réseau opérationnels au début de la saison de chauffe 2011.

Enfin, le projet architectural s’intégrera parfaitement dans le site en optimisant l’espace et l’ergonomie, tout en permettant le maintien du Skate Parc dans son positionnement actuel.

Cofely créera une société dédiée pour cette opération, filiale à 100 %, pour gérer le réseau : Yssingeaux Energies Sucs, faisant ainsi référence locale aux sucs, ces montagnes d’origine volcanique typique du sud de l’Auvergne.

Frédéric Douard

Informations de contact de HoSt

HoSt est cité aussi dans ces articles :
  • Condensation et cheminée anti-panache à la chaufferie biomasse de Mont-Saint-Aignan
  • HoSt, également constructeur de chaufferies et centrales à biomasses solides
  • Castelmétha, une centrale en purification membranaire revendiquée en incorporation directe et à autoconsommation presque nulle de biométhane
  • Wabico, centrale de biométhane à la pointe conçue, construite et exploitée par HoSt
  • La centrale biomasse de Strijp-Eindhoven, construite et exploitée par HoSt
  • HoSt va fournir une nouvelle unité de méthanisation en Frise occidentale
  • HoSt construit sa première unité de biométhane de la gamme Microferm+ en France
  • La centrale de cogénération biogaz de Montauban-de-Bretagne chauffe des serres
  • L’unité de méthanisation de Pipriac, une référence HoSt France
  • La STEP de Tours produit et injecte du biométhane depuis novembre 2016
  • Tous les articles mentionnant HoSt