La centrale biomasse de Strijp-Eindhoven, construite et exploitée par HoSt

Article paru dans le Bioénergie International n°64 de décembre 2019

La chaudière à biomasse de la centrale de Strijp, photo HoSt

La chaudière de la centrale de Strijp, photo Frédéric Douard

Strijp est une ancienne ville de la province du Brabant Septentrional aux Pays-Bas. En 1920, elle a été intégrée à la ville d’Eindhoven. Pour les amateurs de football, le Philips Stadion, domicile de la célèbre équipe du PSV Eindhoven, est basé à Strijp. Mais Strijp c’est surtout l’endroit où est née la multinationale Philips en 1891. C’est à Strijp, et ensuite dans tout Eindhoven, qu’ont été développées et produites les ampoules au tungstène, puis les postes de radiodiffusion, les téléviseurs, les rasoirs, les cassettes audio, les CD et toute la technologie médicale de la marque, avant que l’entreprise ne quitte progressivement la ville à partir de 1990 pour Amsterdam et pour d’autres sites dans le monde. C’est donc dans un quartier dense de la ville, où des logements ont aujourd’hui pris place dans les anciens bâtiments industriels, que se trouve la chaufferie biomasse de Strijp, symbole, avec de nombreuses nouvelles activités, du renouveau de la ville et de son objectif de neutralité carbone à 2050.

HoSt, concepteur de solutions biomasse

Trémie d’alimentation de la chaudière de Strijp, photo Frédéric Douard

La société HoSt est connue en France comme un constructeur d’usines de méthanisation et de purification de biogaz, mais dans les faits, son champ de compétences est plus large : elle conçoit, fabrique et exploite également des chaufferies et centrales de cogénération fonctionnant avec des biomasses solides. Avec une équipe technique de plus de 120 ingénieurs, elle affiche un chiffre d’affaires de 40 millions d’euros par an en Europe et dans le Monde, dont un tiers réalisé avec des projets bois. À ce jour, elle compte d’ailleurs près de 50 chaufferies ou centrales à biomasse solide en service.

L’entreprise est avant tout un bureau de conception de projets sur mesure, qui porte généralement les projets de A à Z, avec une fourniture clé en main. Pour la construction des équipements, elle fait appel aux meilleurs ateliers aux Pays-Bas, au Danemark et en Pologne pour les technologies spécifiques comme les échangeurs vapeur, et partout ailleurs en Europe pour le reste.

La chambre de combustion de la chaudière de Strijp, photo Frédéric Douard

Les technologies proposées sont des chaudières à grille de 2 à 50 MW avec combustion étagée et fluide caloporteur au choix, des unités de cogénération vapeur de 1 à 12 MWé et même des systèmes de gazéification.

Mais l’entreprise ne s’arrête pas là puisqu’elle assure également le service après-vente de ses équipements, la maintenance et parfois même le financement et l’exploitation comme c’est le cas pour la centrale de Strijp. Elle est ouverte à de nombreux types de montages de projets, des plus simples comme la fourniture d’équipements pour le projet d’un tiers jusqu’à la prise de participation dans les projets.

Conducteur de la chaufferie de Strijp, photo Frédéric Douard

HoSt dispose d’un service ouvert 24 h/24 et 7 j/7 qui assure la maintenance des unités fournies. Elle dispose à Enschede d’un magasin de pièces détachées qui alimente la majeure partie de l’Europe avec des délais d’acheminement très courts. Pour la France, elle dispose aussi d’un dépôt à Châteaubriant près de Nantes, mais le magasin d’Enschede, qui n’est pas très éloigné de la France, sert aussi à fournir le Nord et l’Est de l’Hexagone.

Les contrats de maintenance sont en général proposés en combinaison avec des garanties de disponibilité. Il existe également un contrat de maintenance de base où HoSt effectue les entretiens périodiques et exécute en concertation avec les clients le gros entretien ainsi que l’entretien correctif.

Maintenance sur une turbine à vapeur, photo HoSt

Le personnel de maintenance certifié et hautement qualifié est assisté à tout moment par des ingénieurs processus et mécanique, qui analysent les problèmes et proposent des solutions adaptées et personnalisées.

Une centrale de cogénération au cœur de la ville

La centrale de cogénération de Strijp a été construite par HoSt à partir d’avril 2015 et a été mise en service peu de temps après en janvier 2016. Elle fournit la base de la demande de chaleur du chauffage urbain d’Eindhoven en hiver, la totalité de la demande de chaleur l’été, plus de l’électricité verte. Mais la particularité de cette installation, c’est qu’elle est exploitée à temps plein par une équipe HoSt.

La chaufferie bois de Strijp, photo HoSt

Elle utilise comme combustible du bois déchiqueté humide en provenance d’élagage, de travaux forestiers ou d’industriels du bois. Le bois est déchargé dans une fosse à l’extérieur, puis est manipulé automatiquement par un grappin vers un silo équipé d’extracteurs à échelles hydrauliques.

Livraison de bois à la centrale de Strijp, photo HoSt

La centrale dispose d’une chaudière HoSt à vapeur de 10 MW et d’un turbo-alternateur M =M -Leroy Somer à vapeur de 1,6 MWé. En sortie de la turbine M+M, un condenseur de vapeur génère 8,4 MW de chaleur à 90 °C qui est distribuée dans le chauffage urbain. La conception du foyer et l’échangeur à tubes de fumée équipé d’un système de ramonage automatique des poussières, garantissent une forte disponibilité de l’équipement. L’encrassement de la grille est limité par des températures maîtrisées et les envolées de cendres volantes sont limitées par les basses vitesses de gaz pratiquées. Le rendement annuel d’exploitation de la chaudière est de 88 %.

La turbine de la centrale de Strijp et son alternateur, photo Frédéric Douard

L’installation dispose d’un système d’épuration des fumées à manches pour répondre aux exigences très strictes de moins de 5 mg/Nm³ de poussières émises. Les émissions d’oxydes d’azote sont elles aussi fortement réduites, en dessous de 145 mg/Nm³, par injection d’urée.

Voir une courte vidéo de la construction de la centrale en accéléré :

Contacts :

  • HoSt siège : Herman Klein Teeselink – info@host.nl / +31 534 609 080 – www.host.nl/fr/
  • HoSt France : Jean-Sébastien Tronc – info@hostfrance.fr / +33 244 055 390

Frédéric Douard, en reportage à Strijp-Eindhoven

Le magazine Bioénergie International est disponible :

1 réponse
  1. ETONDE EYIDI dit :

    Bonjour
    Je me nomme ETONDE EYIDI , je suis ingénieur de procédés et entrepreneur camerounais dans le secteur de l’énergie et de l’environnement, notamment de l’approche biomasse-énergie. Je suis très intéressé par votre technologie. Pourrais-je connaitre le coût d’une centrale biomasse à cogénération d’une capacité de production d’au -moins 5 MWe ainsi que le coût de convoyage et installation à Douala au Cameroun?

Informations de contact de HoSt

logo HoSt
La Raboisnelière
F-44110 ERBRAY
+33 244 05 53 90
@ www.hostfrance.fr info@hostfrance.fr
HoSt est cité aussi dans ces articles :
  • Wabico, centrale de biométhane à la pointe conçue, construite et exploitée par HoSt
  • HoSt va fournir une nouvelle unité de méthanisation en Frise occidentale
  • HoSt construit sa première unité de biométhane de la gamme Microferm+ en France
  • La centrale de cogénération biogaz de Montauban-de-Bretagne chauffe des serres
  • L’unité de méthanisation de Pipriac, une référence HoSt France
  • La STEP de Tours produit et injecte du biométhane depuis novembre 2016
  • Eppeville accueille la plus grande unité territoriale de biométhane des Hauts-de-France
  • 6 au 8 février 2017, visite de 5 sites de méthanisation dans les Hauts-de-France
  • Près d’Angers, HoSt démontre la viabilité de la microméthanisation avec Microferm
  • Tous les articles mentionnant HoSt