Wabico, centrale de biométhane à la pointe conçue, construite et exploitée par HoSt

Article paru dans le Bioénergie International n°65 – janvier 2020

Le site de méthanisation de Wabico avec son incorporateur de produits solides, ses cuves d’intrants liquides et son digesteur historique, photo HoSt

HoSt, le spécialiste néerlandais des bioénergies, a construit une usine de méthanisation sur la commune de Waalwijk aux Pays-Bas, dans le but de produire du biométhane à partir de différentes biomasses particulières comme l’herbe de fauche de bords des routes, les déchets verts, différentes sortes de boues, de graisses de flottaison, et de biodéchets déconditionnés des supermarchés. Grâce à la combinaison de différentes techniques innovantes, c’est aujourd’hui l’une des usines de production de biométhane des plus en avance sur son temps.

Une usine toujours à la pointe du progrès

WABICO, pour COmbinaison de BIomasses de WAalwijk, est un site industriel de production à part entière et qui sert en même temps de site de recherche & développement pour le constructeur HoSt, qui pour l’occasion est aussi l’exploitant de l’usine.

Depuis sa mise en service en mai 2015, cette centrale bénéficie de toutes les meilleures technologies disponibles et figure par conséquent parmi les usines de production et de valorisation de biogaz les plus avancées au monde.

La centrale de biométhane Wabico à Waalwijk, photo HoSt

Le constructeur y teste en permanence de nouvelles techniques tant en méthanisation qu’en épuration, et y optimise en direct les technologies existantes. Le site est donc en perpétuelle évolution tout en assurant une production industrielle continue sur le réseau de gaz néerlandais.

La méthanisation

Le système d’alimentation de matières solides développé par HoSt est capable de traiter les intrants difficiles. Il est notamment équipé pour utiliser de grandes quantités d’herbe avec un incorporateur de 80 m³ disposant d’un dispositif d’avancement et de coupe des produits difficiles.

Livraisons à la centrale de méthanisation Wabico, photo Frédéric Douard

D’une capacité initiale de 50 000 tonnes/an, les équipements de digestion étaient constitués à l’origine d’un digesteur en infiniment mélangé de 3 000 m³ et d’un post-digesteur de 2 600 m³, le stockage d’intrants liquides étant assuré par six cuves verticales de 150 m³. Les biodéchets alimentaires, ici en catégorie 3 locale (risque le plus faible) sont hygiénisés durant 5 heures à 53 °C.

En 2019, un digesteur de conception nouvelle de 6 000 m³ a été ajouté aux installations pour en tester les performances en conditions réelles. La capacité opérationnelle du site est désormais de 60 000 tonnes par an, mais bénéficie d’une marge de progression confortable avec une autorisation à 125 000 tonnes par an.

La capacité de production de l’usine, qui était à l’origine de 850 Nm³/h de biogaz, est désormais passée à 1 000 Nm³/h, avec une concentration exceptionnelle de méthane comprise entre 55 et 60 %.

La purification du biogaz

Les membranes de purification du biogaz chez Wabico, photo Frédéric Douard

La purification est réalisée avec un système à membranes fourni par l’entreprise partenaire de HoSt, Bright Biomethane. La capacité de l’installation de purification de Wabico a également évolué, passant de 550 à 650 Nm³/h de biométhane depuis la construction du site. Elle permet de réaliser une concentration de méthane produit jusqu’à 97 % avec une efficacité supérieure à 99,5 %.

La purification du biogaz bénéficie ici d’un système de récupération de chaleur innovant, qui permet qu’aucun gaz n’est nécessaire pour le chauffage des digesteurs.

Le système de récupération de chaleur après la purification du biogaz chez Wabico, photo Frédéric Douard

Le kit de purification, contenu dans trois conteneurs, comprend un compresseur, des membranes, un panneau de commande, le module de récupération de chaleur, l’odorisation et l’analyse du biogaz.

Le biométhane est injecté dans le cas présent avec une concentration de 89 % de méthane, conformément au cahier des charges national de distribution qui est en gaz C.

Le biométhane produit par Wabico bénéficie enfin d’une certification ISCC qui prouve sa durabilité et les économies de gaz à effet de serre qu’il génère, à un niveau qui permet une rémunération de 0,7 €/Nm³ soit 7,8 c€/kWh PCS.

Le digestat

Le digestat sortant de l’usine de méthanisation, est déshydraté par un séparateur de phase à vis puis par centrifugation, puis le digestat liquide est traité au floculent pour le séparer par décantation.

Le système de séparation du digestat liquide par décantation avec floculent, photo Frédéric Douard

L’eau qui résulte de cette séparation est ensuite traitée par ultrafiltration, voire par osmose inverse si besoin, pour pouvoir rejoindre le milieu naturel.

L’installation de purification de l’eau par osmose inverse, photo Frédéric Douard

Le digestat solide est destiné au compostage puis est commercialisé au tarif de 20 €/tonne départ usine, avec un taux de MS de 60 %.

Un record de production

La production de biométhane de l’usine Wabico a atteint un volume de production record de 18 718 Nm³ de biométhane en 24 heures, entre les 17 avril et 18 avril 2019, soit près de 780 Nm³/h, alors que sa capacité nominale est normalement de 650 Nm³/h. C’est la première fois depuis la mise en service de l’installation que ce niveau de production de biométhane était atteint.

La centrale de biométhane Wabico à Waalwijk, photo HoSt

La récupération de CO2

La dernière nouveauté du site de Waalwijk et l’ajout d’un système de récupération de CO2 sur l’épuration du biogaz, avec liquéfaction du CO2 gazeux. Cette récupération est réalisée en qualité alimentaire, ce qui permet de valoriser ce CO2 d’origine renouvelable vers les industriels de la boisson par exemple. En 2018, le site en a produit 25 000 tonnes.

Système de récupération de CO2 à l’usine Wabico, photo HoSt

Pour en savoir plus :

  • HoSt siège : Herman Klein Teeselink – info@host.nl / +31 534 609 080
  • HoSt France : Jean-Sébastien Tronc – info@hostfrance.fr / +33 244 055 390
  • Sites internet : www.host.nl/fr/ et www.brightbiomethane.com/fr/

Frédéric Douard, en reportage à Waalwijk

Le magazine Bioénergie International est disponible :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations de contact de HoSt
logo HoSt
La Raboisnelière
F-44110 ERBRAY
+33 244 05 53 90
@ www.hostfrance.fr info@hostfrance.fr
HoSt est cité aussi dans ces articles :
  • La centrale biomasse de Strijp-Eindhoven, construite et exploitée par HoSt
  • HoSt va fournir une nouvelle unité de méthanisation en Frise occidentale
  • HoSt construit sa première unité de biométhane de la gamme Microferm+ en France
  • La centrale de cogénération biogaz de Montauban-de-Bretagne chauffe des serres
  • L’unité de méthanisation de Pipriac, une référence HoSt France
  • La STEP de Tours produit et injecte du biométhane depuis novembre 2016
  • Eppeville accueille la plus grande unité territoriale de biométhane des Hauts-de-France
  • 6 au 8 février 2017, visite de 5 sites de méthanisation dans les Hauts-de-France
  • Près d’Angers, HoSt démontre la viabilité de la microméthanisation avec Microferm
  • Tous les articles mentionnant HoSt