L’Allemagne doit poursuivre sa politique modèle pour les énergies renouvelables

La loi EEG a permis la création continue de nouvelles technologies, photo Weltec

Alors que l’Allemagne s’est engagée dans des réductions significatives de subventions jusqu’en 2035, introduites en 2014 et en 2017 par des modifications de la loi EEG sur les énergies renouvelables, l’un des protagonistes de la transition énergétique allemande, le constructeur d’unités de méthanisation Weltec Bipower, défend le bilan et les apports de cette loi qui en 20 ans a propulsé l’Allemagne en modèle international de développement des énergies renouvelables.

« La loi EEG , lancée le 1er avril 2000, fut à la base du développement des énergies renouvelables en Allemagne. Deux objectifs fondamentaux y étaient spécifiés :

  • d’un côté, l’énergie renouvelable était favorisée par rapport à celle d’origine fossile ou fissile ;
  • de l’autre, en fixant les taux de rémunération pour l’offre en énergies renouvelables, le législateur garantissait la sécurité des investissements pour les acteurs du marché.

Le développement observé ces vingt dernières années en témoigne, la loi EEG est un modèle de réussite. Depuis son entrée en vigueur, la part des énergies renouvelables en Allemagne a augmentée de manière continue et est passée de 6,2 % en 2000 à 42,1 % en 2019. Côté électricité, la production annuelle représente aujourd’hui 244 TWh issus de l‘énergie solaire, éolienne, hydraulique et de la biomasse, cette dernière y contribuant à hauteur de 11 %. En ce qui concerne la production de chaleur, la part des énergies renouvelables est aujourd’hui de 39 %, dont 34 % provient de la bioénergie.

En Allemagne, les énergies renouvelables sont devenues la source d’énergie numéro un et la loi EEG est devenue l’exemple mondial d‘un instrument efficace pour un développement systématique et accepté sur le plan social. La loi et ses adaptations aux nouvelles conditions du marché ont permis la création continue de nouvelles technologies, qui sont aujourd’hui un élément indispensable à de nombreuses unités énergétiques rentables, souligne Jens Albartus, gérant de Weltec Biopower.

Les innovations, notamment, sont les moteurs du développement mondial des énergies renouvelables. Ainsi, depuis sa fondation en 2001, WELTEC a évoluée en tant que pionnier du secteur du biogaz pour devenir un acteur majeur de la transition énergétique. Grâce à ses technologies durables et à ses valeurs fondamentales, le spécialiste du biogaz connaît un succès mondial tout en contribuant à la protection de l‘environnement. Son taux d‘exportation supérieur à la moyenne du secteur est l’une des preuves de sa réussite : plus de 300 installations WELTEC ont été planifiées et réalisées dans 25 pays répartis sur les cinq continents.

Pour pouvoir poursuivre l’histoire de cette réussite tout en continuant à garantir les emplois de ce secteur, nous devons nous consacrer maintenant, en Allemagne, encore plus aux installations en place et trouver rapidement des solutions intelligentes pour celles qui, au cours des prochaines années, ne pourront plus bénéficier des subventions liées à la loi EEG. Il faut s‘engager pour cela car le biogaz est un produit indépendant du vent et du soleil et c’est donc un pilier important du mix d’énergique renouvelable. En outre, le biométhane est un important carburant neutre en CO2 et durable pour la mobilité, insiste Jens Albartus.

Déclaration du Jens Albartus, le gérant de Weltec Biopower

Frédéric Douard

1 réponse
  1. luc dit :

    En 2018, comme le montrent les stats de l’Agence internationale de l’énergie, le pétrole, le gaz, le charbon et le nucléaire ont représenté 85% de l’énergie primaire utilisée en Allemagne.

    Avec une consommation de gaz repartie à la hausse malgré l’entrée en service de centrales à cycles combinés toujours plus performantes.

    Résultat, des importation de gaz en Allemagne qui augmentent chaque année.

    Et, évidemment, importer du gaz naturel, cela coûte cher aux allemands, 23,7 milliards d’euros en 2018.

    Et en plus, en amont, cela émet beaucoup de gaz à effet de serre, à cause des fuites de méthane.

    Difficile de croire qu ‘en Allemagne, les énergies renouvelables sont devenues la source d’énergie numéro un »

Informations de contact de Weltec
logo Weltec
Zum Langenberg 2
D-49377 Vechta
+49 4441 999780
@ www.weltec-biopower.com a.priser@weltec-biopower.de contact France :
Weltec Agripower France à Carquefou – +33 228 06 05 90contact@weltec-agripower.com
Weltec est cité aussi dans ces articles :
  • Weltec Biopower construit une unité de méthanisation pour un abattoir grec
  • Une unité de méthanisation Weltec pour l’usine de Chips Bret’s de Saint-Gérand
  • L’usine de chips Brets à Saint-Gérand méthanise ses déchets de pommes de terre
  • Weltec construit une centrale qui va fournir du biométhane à 9 600 foyers britanniques
  • Un tracteur au biométhane pour des exploitations autonomes en carburant
  • Méthanisation : Agripower France s’affiche désormais sous Weltec France
  • Weltec a réalisé 22,5% des dernières unités de méthanisation d’Irlande du Nord
  • Méthalica s’équipe du nouveau moteur de cogénération Schnell à chambre de précombustion passive
  • Weltec agrandit l’unité de méthanisation d’un grand producteur de lait en Uruguay
  • Un nouveau système de rachat va encourager l’utilisation du biogaz en Irlande
  • Tous les articles mentionnant Weltec