La STEP de Bückeburg réduit ses coûts d’exploitation en méthanisant ses boues

La STEP de Bückeburg vers un avenir plus vertueux et moins coûteux

WELTEC BIOPOWER vient d’obtenir le marché pour la mise en place d’un processus de traitement anaérobie à la station d’épuration municipale de Bückeburg en Allemagne du Nord, une station de taille intermédiaire qui traite les eaux usées de 33 000 équivalents habitants. L’entreprise va ainsi construire un épaississeur de boues, un réacteur de boues avec gazomètre intégré et une centrale de cogénération pour un montant total de 4,14 millions d’euros. La phase anaérobie sera opérationnelle dès octobre 2021.

Jusqu’à présent, le eaux usées de cette station étaient traitées en aérobie. La conversion à la stabilisation anaérobie des boues va permettre à la station d’émettre 664 tonnes de gaz à effet de serre en moins par an.

Ce type d’amélioration écologique peut aussi entraîner une réduction significative des coûts d’exploitation. D’une part la quantité de boues produite annuellement sera réduite de 2800 à 1800 tonnes. Ensuite, la production d’énergie (465 MWh/an) et l’amélioration de l’efficacité du processus permettront de réduire la facture d’électricité des deux tiers, passant de 195 000 euros à 65 000 € par an.

Les boues sont digérées dans une cuve en acier inoxydable segmenté avec un agitateur à double hélice. D’une hauteur de 6,30 mètres et d’un diamètre d’environ 19 mètres, sa capacité est de 1 823 mètres cubes. Le stockage des gaz se fait dans un toit flexible à double membrane d’un volume maximal de 562 mètres cubes. Cette conception affiche des coûts d’investissement inférieurs à ceux d’une tour de digestion classique et constitue une solution intéressante pour les petites stations d’épuration.

Le digesteur en construction à la STEP de Bückeburg, photo Weltec

Le nouvel épaississeur de boues avec agitateur immergé d’une capacité de 342 mètres cubes est également en acier inoxydable. L’unité de cogénération de 226 kWé permet de valoriser le gaz en électricité et chaleur. Une chaudière à gaz d’une capacité de 170 kW sera installé dans la salle des machines pour assurer le chauffage du digesteur lors des maintenances de l’unité de cogénération.

Parallèlement à la construction de l’étape anaérobie, un nouveau clarificateur primaire sera intégré au processus. Cela permettra d’éliminer les boues primaires des eaux usées et de réduire d’un tiers la charge de DCO. Plus cette valeur est faible, plus il est facile de clarifier l’eau. Cela permet aussi de réduire le temps d’aération dans le bassin d’aération et donc de baisser les frais énergétiques. Enfin, avec le processus anaérobie, la quantité de boue est réduite d’environ 35 % en volume après la déshydratation, ce qui réduit les coûts de transport et de traitement des boues.

Frédéric Douard

Informations de contact de Weltec

logo Weltec
Zum Langenberg 2
D-49377 Vechta
+49 4441 999780
@ www.weltec-biopower.com a.priser@weltec-biopower.de contact France :
Weltec Agripower France à Carquefou – +33 228 06 05 90contact@weltec-agripower.com
Weltec est cité aussi dans ces articles :
  • Le spécialiste de la méthanisation Weltec Biopower fête ses vingt ans
  • Weltec met en service deux unités de méthanisation agricole en région sismique
  • En Finlande, la méthanisation limite les rejets de fertilisants dans la mer et les lacs
  • Agrigaz Vire produit du biométhane avec la chaleur d’un industriel voisin
  • Un projet en Corée du Sud pour produire 7 MW de chaleur renouvelable à partir de biogaz
  • Weltec Biopower intègre son partenaire Nordmethan sous sa marque
  • Weltec Biopower construit une unité de méthanisation pour un abattoir grec
  • L’Allemagne doit poursuivre sa politique modèle pour les énergies renouvelables
  • Une unité de méthanisation Weltec pour l’usine de Chips Bret’s de Saint-Gérand
  • L’usine de chips Brets à Saint-Gérand méthanise ses déchets de pommes de terre
  • Tous les articles mentionnant Weltec