Organom sépare ses biodéchets ménagers pour les méthaniser

Article paru dans le Bioénergie International n°44 de juin-juillet 2016

L'usine Ovade avec son gazomètre et son digesteur, photo Frédéric Douard

L’usine Ovade avec son gazomètre et son digesteur, photo Frédéric Douard

Organom, syndicat intercommunal de traitement et de valorisation des déchets ménagers dans le département de l’Ain, regroupe 196 communes qui représentent 330 000 habitants. Le syndicat a inauguré le 24 juin 2016 une usine de valorisation des ordures ménagères résiduelles à Viriat près de Bourg-en-Bresse. Créé en 2002 pour mettre en œuvre le plan départemental d’élimination des déchets ménagers, le syndicat a confié à la filiale déchets d’Edf, Tiru, le soin d’étudier, de construire et d’exploiter cette unité nommée Ovade.

Une longue maturation de la filière TMBM

Vue de l'usine Ovade depuis le haut du digesteur, photo Tiru

Vue de l’usine Ovade depuis le haut du digesteur, photo Tiru

L’évitement ou le traitement des ordures ménagères déchaînent les passions depuis des décennies. Tout le monde est aujourd’hui d’accord sur le fait qu’il vaut mieux ne pas produire de déchets. Mais comme personne ne parvient à éviter leur production, il faut quand même s’en occuper. Et là tout le monde s’accorde également aujourd’hui sur le fait qu’il faut avant tout revaloriser les matières premières en passant par un tri sévère à la source, c’est en tout cas ce que la loi exige dorénavant en France.

Après le tri à la source, il reste les OMR, les ordures ménagères résiduelles, collectées à part pour être soit incinérées avec obligatoirement production d’énergie (le cas des UVE, les unités de valorisation énergétique), soit triées en usine pour en extraire le reliquat recyclable… sauf que cette seconde solution se heurte à la difficile gestion d’une fraction importante, sale et malodorante : la matière organique.

Cette seconde voie c’est le tri mécano biologique (TMB). Et si l’histoire de cette filière a commencé en France dans les années 1980, avec deux variantes, TMB-compost et TMB-méthanisation-engrais (les UVO, les unités de valorisation organique), le chemin fut laborieux et semé d’expériences plus ou moins heureuses qui ont terni quelque peu l’image de cette filière qui se veut pourtant vertueuse.

Les deux tambours de préparation des matières Maguin chez Ovade, photo Frédéric Douard

Les deux tambours de préparation des matières Maguin chez Ovade, photo Frédéric Douard

Les deux principaux écueils rencontrés par les TMB ont été les nuisances occasionnées autour des unités (odeurs nauséabondes et mouches) et la faible pureté du compost, destiné pourtant à enrichir les terres pour la culture d’aliments.

Devant ces difficultés, devant aussi souvent l’hostilité des populations contre l’incinération qui ne fut pas non plus parfaite dans le passé, de nombreuses collectivités ont préféré continuer à pratiquer le statu quo, c’est à dire à mettre en tas sans valorisation. Or désormais, la loi sur la transition énergétique, promulguée à l’été 2015 en France, fixe une obligation de valorisation des déchets d’au moins 50% et le temps de choisir entre UVE et UVO est donc arrivé pour tout le monde.

Le biofiltre d'écorces pour purifier l'air de ventilation avant rejet, photo Frédéric Douard

Le biofiltre d’écorces pour purifier l’air de ventilation avant rejet, photo Frédéric Douard

Organom n’a quant à lui pas attendu cette obligation, car la mise en décharge présente également des inconvénients olfactifs forts pour le voisinage, outre le fait bien sûr que ce soit une méthode peu vertueuse de traiter le problème. Ainsi, dès le début des années 2000, la collectivité a cherché des alternatives à l’enfouissement et c’est notamment ce qui a conduit à la création d’Organom en 2002. Et en 2005, devant les oppositions locales à l’incinération, elle a opté pour la valorisation organique. Ovade est donc le résultat d’une démarche active de plus de 10 années…

… pour lire la suite, consulter le Bioénergie International n°44 de juin-juillet 2016

Informations de contact de ETW

logo ETW Energietechnik
Ferdinand-Zeppelin-Str. 19
D-47445 Moers
Pour la France : www.gaseo.fr
+49 2841 9990203
@ www.etw-energie.de/fr/ jende@etw-energie.de
ETW est cité aussi dans ces articles :
  • ETW installe deux moteurs de cogénération biogaz avec catalyseur SCR
  • ETW Energietechnik fournit deux unités de cogénération biogaz avec pot catalytique
  • ETW met en service sa première unité de biométhane SmartCycle® en Alsace
  • Tous les articles mentionnant ETW
  • Informations de contact de Maguin

    logo Maguin
    2 rue pierre Sémard
    F-02800 Charmes
    +33 323 56 63 00
    @ www.maguin.com environnement@maguin.com
    Maguin est cité aussi dans ces articles :
  • Brametot, la pertinence de la méthanisation des ordures ménagères
  • Tous les articles mentionnant Maguin