Coopédom, coopérative agricole vers l’autonomie énergétique

Article paru dans le magazine Bioénergie International n°17 de février 2012

Bandeau Copédom webLes gestionnaires de la Coopédom, coopérative agricole de déshydratation de fourrages, ont diminué de plus de 70% la consommation de charbon grâce à l’installation d’un foyer biomasse alimenté par du miscanthus et des plaquettes forestières.

Alimentation de la chaine de granulation, photo AILE

Trémie de la chaine de granulation, photo AILE

La Coopédom est une coopérative agricole basée à Domagné en Bretagne et créée en 1969 par une vingtaine d’agriculteurs. Celle-ci compte aujourd’hui 800 adhérents et réalise la déshydratation et la granulation de la récolte de 5000 ha de luzerne, maïs et graminées à l’aide d’une installation d’une capacité de 12 t/h. Dernièrement, une production de granulés de bois a été mise en place afin de satisfaire des besoins locaux en énergie renouvelable.

Afin d’anticiper la taxe carbone appliquée dès 2013, la Coopédom a entamé une réflexion pour réduire la consommation énergétique et l’empreinte carbone de son installation. Le processus nécessitait initialement 14 000 t/an de charbon pour 4 000 t/an à l’heure actuelle, soit une diminution de 70% !

Calendrier de réduction des émissions non renouvelables de la Coopédom

Calendrier de réduction des émissions non renouvelables de la Coopédom

L’économie de charbon a permis de réduire les émissions de CO2 de 64%. Cette amélioration a été réalisée en deux étapes. En 2008, la mise en place du préfanage et l’optimisation du processus de granulation ont permis de réduire de 30% la consommation de charbon. En 2010, l’installation d’un foyer biomasse de 20 MW a réduit de plus de moitié la consommation de charbon restante. Ce foyer est alimenté par un mélange de plaquettes de bois, de miscanthus et de charbon.

Le générateur d'air chaud de la Coopédom fonctionne en cocombustion charbon et biomasse, photo Frédéric Douard

Le générateur d’air chaud de la Coopédom fonctionne en cocombustion charbon et biomasse, photo Frédéric Douard

Le miscanthus utilisé dans le foyer biomasse de la Coopédom est produit par les adhérents sur une surface de 400 ha. La coopérative offre une aide financière pour la plantation et limite la surface à 7 ha par exploitation. Celle-ci achète le miscanthus sur pied et réalise la récolte et le transport par ses propres moyens.

Foyer Maguin-Promill de la Coopédom, photo Gilles Gauthier, ValBiom

Afin de poursuivre son investissement dans les énergies renouvelables, la Coopédom a participé au projet Green Pellets. Green Pellets est un programme expérimental français, soutenu par un financement européen Life, portant sur la durabilité des filières agrocombustibles, il s’est terminé en 2011.

Les granulés de produits agricoles réalisés par la Coopédom durant le projet GreenPellets, photo Aile

Granulés de produits agricoles réalisés par la Coopédom durant le projet GreenPellets, photo Aile

La Coopédom a apporté son concours au projet en produisant des granulés réalisés à l’aide de biomasse agricole d’origines diverses (cultures énergétiques, coproduits agricoles, résidus d’entretien du territoire). Ces essais ont permis de déterminer la faisabilité technique de cette production et les granulés agricoles produits ont été testés lors d’essais de combustion.

Ce projet expérimental a également permis aux exploitants de réaliser des analyses des fumées issues de leur foyer biomasse afin d’affiner le mix bois et miscanthus et d’optimiser les réglages du foyer.

Suite aux essais de production des granulés agricoles, les exploitants de la coopérative ont livré quelques enseignements. Premièrement, il semble impératif de bien connaître les caractéristiques de la matière à granuler et d’en réaliser des contrôles réguliers. Deuxièmement, l’installation de granulation doit être réglée en fonction du produit et disposer des filières adéquates. Enfin, il est conseillé de faire certifier ses granulés l’aide de la marque NF granulés biocombustibles afin de bénéficier d’une certaine crédibilité sur le marché. NF est aujourd’hui la seule certification existante dans le monde pour les granulés agricoles (catégories AGRO et AGRO+).

Le processus de granulation à la Coopédom, schéma AILE - Cliquer sur le schéma pour l'agrandir. Légende : 1- La trémie de matière à sécher. 2-Le séchoir rotatif. 3-La séparation cyclonique. 4- La granulation. 6- Le stockage

Le processus de granulation à la Coopédom, schéma AILE – Cliquer sur le schéma pour l’agrandir. Légende : 1- La trémie de matière à sécher. 2-Le séchoir rotatif. 3-La séparation cyclonique. 4- La granulation. 6- Le stockage

Les essais de combustion ont mis en évidence le potentiel d’utilisation des cultures dédiées dans des chaudières polycombustibles de petite puissance sans contraintes ni pollutions excessives. Par contre, les coproduits agricoles et les résidus d’entretien du territoire, de par leurs concentrations élevées en chlore/soufre/minéraux, sont à réserver à des installations industrielles.

Les résultats issus du projet Green Pellets semblent confirmer que l’utilisation de co-produits agricoles en tant que combustible peut apporter un complément appréciable dans la production d’énergie renouvelable moyennant quelques précautions techniques.

Récolte de Miscanthus, photo Aile

Récolte de Miscanthus, photo Aile

L’équipe de ValBiom, au travers de ses démarches de promotion de la valorisation non-alimentaire de la biomasse, soutient ce type de projets en Wallonie. Nous invitons les personnes intéressées à se manifester afin que nous puissions les assister dans leurs démarches.

Contacts :

Gilles GAUTHIER, chef de projets cultures énergétiques chez ValBiom asbl

Le magazine Bioénergie International est disponible :

Informations de contact de Aile

logo AILE
73, rue de Saint-Brieuc
CS 56520
F-35065 RENNES Cedex
+33 299 54 63 23
@ www.aile.asso.fr info@aile.asso.fr
Aile est cité aussi dans ces articles :
  • 4 décembre 2020, sols vivants et bioénergie, la synergie est possible !
  • Une boîte à outils et des formations pour les opérateurs de chaufferies collectives à bois
  • Êtes-vous satisfait du fonctionnement de votre chaufferie collective à bois ?
  • Optiwood : optimiser le fonctionnement des petites chaufferies à bois
  • Caractéristiques des herbes de bord de route pour la méthanisation
  • Bilan technico-économique de neuf sites de méthanisation en cogénération
  • Bilan de fonctionnement de 61 unités de méthanisation bretonnes en 2018
  • Substituer les combustibles fossiles par des biomasses agricoles
  • La méthanisation valorise et préserve la matière organique pour les sols : le film
  • Nantes : rencontres interrégionales du biométhane le 16 novembre 2018
  • Tous les articles mentionnant Aile
  • Informations de contact de Kahl

    logo Amandus Kahl
    510 Rue Robert Estienne, B.P. 90
    F-60403 Noyon Cedex
    +33 344 44 17 92
    @ www.akahl.fr amandus-kahl.france@wanadoo.fr
    Kahl est cité aussi dans ces articles :
  • Servary, pionnier du granulé de bois dans les Landes de Gascogne
  • Ovilléo, une grande station d’épuration autonome en chaleur grâce au biogaz
  • Tous les articles mentionnant Kahl
  • Informations de contact de Promill

    logo Promill Stolz
    PROMILL
    Route Nationale 12
    F-28410 Serville
    +33 2 37 38 91 93
    @ www.promill.fr info@promill.fr
    Promill est cité aussi dans ces articles :
  • Clôtures en châtaignier et charbon de bois pour valoriser son environnement
  • LMK Energy, premier producteur français de bois torréfié et propriétaire Torspyd
  • Désia 25 prépare ses granulés avec le bois et la chaleur du réseau de Pontarlier
  • Promill Stolz et Maguin Promill deviennent Promill
  • La fabrication des granulés de bois Biosyl en vidéo et avec humour
  • Alpin Pellet fidèle à Joly & Philippe pour sa maintenance industrielle
  • Chez Glowood Pellets, les cyclones Hurricane réduisent l’émission de particules à moins de 50 mg/m3
  • Bretagne Pellets, premier producteur de granulés de bois bretons
  • Le granulé de bois et l’agriculture, les deux piliers de Grasasa
  • Montée en puissance de la seconde scierie à énergie positive Piveteau Bois
  • Tous les articles mentionnant Promill