La montée en puissance du miscanthus

Article paru dans le Bioénergie International n°1 de juin 2007

Plants de miscanthus à l'exposition de Wels en Autriche en 2004, photo Frédéric Douard

Les récoltes de biomasse deviendront de plus en plus importantes si nous devons réduire notre dépendance à l’égard des combustibles fossiles et réduire ainsi le problème des gaz à effet de serre. Le Miscanthus fait partie de ces biomasses à fort intérêt écologique, agricole et énergétique grâce à sa faible demande en fertilisant, sa croissance rapide et son rendement élevé.

Le Miscanthus est une grande herbe pérenne originaire d’Asie du Sud-Est. Aussi appelé herbe à éléphant, il est maintenant reconnu comme étant une culture énergétique, même s’il peut aussi avoir d’autres débouchés. Bien qu’il y ait eu beaucoup d’essais de cultures du Miscanthus à travers l’Europe, les plantations commerciales tardent à se développer à grande échelle. Au Royaume-Uni, des études ont permis de mieux comprendre sa culture (plantation, récolte, stockage) et ses qualités énergétiques. En France, des essais de plantation, de granulation et de combustion sont en cours et donnent beaucoup de satisfactions. Les premiers granulés à base de Miscanthus seront disponibles sur le marché français en 2009, le temps de récolter les plantations de 2007 et de finaliser les essais de combustion (M. Jean KERHOAS de Bical Biomasse France).

A la première année, les rhizomes (tiges souterraines) sont plantés avec soin car c’est une étape cruciale pour la plantation qui peut tenir pendant 15 années. Bical a mis au point et construit des planteuses spécialisées pour les plantations de Miscanthus qui creusent la terre et y plantent le rhizome. Les rendements peuvent atteindre 20 t/ha. Les bottes obtenues peuvent être déchiquetées directement pour être brûlées ou transformées en briquettes ou en granulés. La qualité de combustion est fortement dépendante de la période de la moisson. Pour une meilleure valorisation énergétique, la récolte a lieu en février ­ mars lorsque les feuilles sont tombées et ont restitué l’azote au sol. Ceci a un avantage sur la combustion car il fait baisser considérablement le taux de cendres des granulés de Miscanthus.

L’addition de liant ne sera pas nécessaire même si un traitement initial avant la granulation semble s’imposer. Les granulés de Miscanthus trouvent leurs applications dans les différents systèmes de production de chaleur notamment en chauffage domestique et urbain. En effet, c’est sous forme de granulés que le Miscanthus peut au mieux remplacer le bois, sans que les systèmes de chauffage ne soient modifiés. Les granulés obtenus ont un taux d’humidité inférieur à 10% et un PCI d’environ 4 700 kWh/t, bien au dessus de celui du bois déchiqueté. Les taux de cendres actuellement mesurés sont de moins de 3% (Sodem, rapport d’essais ­juin 2006). Pour le développement futur de l’usage du Miscanthus dans le secteur de la biomasse énergie, il sera nécessaire d’optimiser les techniques et les systèmes de récolte, de granulation et de combustion.

Lamine Badji pour Bioénergie International

Le magazine Bioénergie International est disponible :

Informations de contact de Novabiom
logo NovaBiom
Ferme de Vauventriers
F-28300 Champhol
+33 237 21 47 00
@ www.novabiom.com info@novabiom.com
Novabiom est cité aussi dans ces articles :
  • Le domaine de Vauventriers chauffé écologiquement au miscanthus
  • 7 avril 2017, démonstrations de récolte, stockage et combustion de miscanthus
  • Une chaudière Heizomat à miscanthus de 400 kW à l’abbaye d’Ourscamp
  • Le marché du miscanthus-énergie en France en 2016
  • 5 novembre 2015, visite d’une chaufferie Heizomat de 400 kW 100% miscanthus
  • 2 juillet 2013, visite d’une petite chaufferie à miscanthus en Eure-et-Loir
  • La logistique, un sujet clé pour le miscanthus
  • Nouvelle méthode économique de récolte du miscanthus en un seul passage
  • Chauffage de bâtiments et séchage de maïs à la paille, les chiffres
  • Nef Capital Éthique Management entre au capital de NovaBiom
  • Tous les articles mentionnant Novabiom