Guide des chaudières de chauffage central à bois

Vous avez une grande maison, et peut-être même un local de chaufferie spécifique. Vous voulez un chauffage au bois performant, relié au chauffage central et éventuellement au ballon d’eau chaude sanitaire : les chaudière à bûches, à plaquettes ou à granulés vous apporteront satisfaction.

Les chaudières à bûches

Les chaudières à bûches se caractérisent par leur mode de combustion et la manière dont l’air est admis dans le foyer : c’est le tirage. Il peut être naturel ou forcé à l’aide d’un ventilateur.

Chaudière à tirage naturel inversé Morvan

Les chaudières à tirage naturel se classent en trois techniques :

  • Les chaudières à combustion montante. Elles sont simples mais de qualité médiocre. Le combustible est empilé sur la grille (la « sole ») du foyer. Toute la charge s’enflamme simultanément. La combustion est difficile à maîtriser et, en général, de médiocre qualité et incomplète. Les fumées peuvent être très chaudes.
  • Les chaudières à combustion horizontale. Elles réduisent le taux d’imbrûlés. Les phases de combustion et de séchage sont dissociées et la combustion a lieu en couches minces. Les arrivées d’air primaire et secondaire sont mieux contrôlées, donc la combustion est améliorée et le taux d’imbrûlés diminue.
  • Les chaudières à combustion inversée. Elles offrent une bonne qualité de combustion. Les flammes se développent au travers de la grille, support du combustible, ou au travers d’une tuyère. Les entrées d’air primaire et secondaire sont distinctes, ce qui améliore encore la qualité de la combustion.

Technologies de combustion des chaudières à bûches à tirage naturel

Les chaudières à tirage forcé offrent plus facilement un meilleur rendement car sont moins sujettes aux questions de tirage de la cheminée. Elles sont équipées d’une turbine qui introduit l’air de combustion ou d’un extracteur qui aspire les fumées.

Chaudière à bûches à tirage forcé

La combustion secondaire
Après la combustion primaire du bois, les fumées ont encore un potentiel énergétique important. Un nouvel apport d’air dans le foyer permet de ré-enflammer les gaz imbrûlés. Le rendement est amélioré et la pollution réduite. Les flammes qu’on voit naître spontanément au-dessus du feu sont le résultat de cette combustion secondaire.

Stockez la chaleur avec l’hydroaccumulation
La chaudière à bûches (à combustion horizontale, inversée, ou mieux, « turbo ») est associée à un grand ballon d’eau (de 1 500 à 2 000 litres pour une maison de 100 m2) qui stocke la chaleur excédentaire fournie par la chaudière. La chaleur ainsi accumulée est restituée selon les besoins, pendant 12 à 24 heures. Cette technique permet à la chaudière de fonctionner à pleine puissance, ce qui augmente sa longévité, améliore son rendement et permet une autonomie de plusieurs jours en intersaison grâce au ballon.

Chaudière automatique au bois

Tout automatique… la chaudière à plaquettes ou à granulés

Les chaudières automatiques à plaquettes ou à granulés présentent de nombreux avantages. Utilisant une énergie renouvelable, elles offrent une facilité d’utilisation similaire à celle des chaudières au fioul ou au gaz : pas besoin de les alimenter chaque matin ! L’alimentation de ces chaudières est programmée et automatique. Elle est assurée par une vis sans fin. Toutes les étapes (alimentation, combustion, décendrage, extraction des fumées, etc.) sont contrôlées et optimisées grâce à une régulation électronique.
Le rendement dépasse souvent 90 %, performance équivalente à celle des chaudières à fioul. Grâce à ces performances, ces chaudières produisent peu de cendres et émettent des fumées très propres.

Comment stocker les plaquettes et les granulés ?
Les granulés peuvent être stockés jusqu’à 15 m linéaires de la chaudière, dans un silo de 4 à 6 m2 au sol, enterré ou installé dans un local. Les plaquettes sont stockées dans un local (plus grand que pour les granulés) à proximité immédiate de la chaudière. La pièce de réserve pour plaquettes et granulés peut être maçonnée ou à ossature bois : sa conception doit assurer la bonne alimentation de la  chaudière. Le silo textile pour granulés, de 450 kg à 12 tonnes de capacité, est une solution « clé en main » souvent utilisée, rapide à mettre en place (2 heures environ).
Pour une chaudière à granulés, grâce à la compacité de ce combustible, il est possible et conseillé de prévoir une autonomie d’un an. Par exemple, un silo d’environ 4 m2 au sol permet un an  d’autonomie pour une maison bien isolée de 100 m2 avec une chaudière de 8 kW.

Poêle-chaudière d’intérieur à granulés Jolly Mec

Chaudières d’intérieur

D’autre appareil de chauffage au bois à eau chaude peuvent également alimenter un réseau de chauffage central : inserts, foyers fermés et poêles hydrauliques, cuisinières à bouilleur, à bûches ou à granulés. Ces appareils permettent de chauffer des habitations aux pièces non communicantes et sans besoin de chaufferie. Leur autonomie est plus faible que celle des chaudières en chaufferies.

Comparez les performances

Les performances des chaudières se sont beaucoup améliorées ces dernières années (chaudières à tirage forcé, chaudières automatiques). Si vous souhaitez vous équiper ou remplacer une chaudière ancienne, choisissez un modèle performant qui vous permettra de faire des économies de combustible à l’usage, polluera moins et vous donnera accès à des aides financières.

Un couple qui fonctionne : une chaudière à bois avec un chauffe-eau solaire

Le ballon d’eau chaude est équipé de 2 dispositifs de chauffage de l’eau, l’un en provenance de la chaudière à bois, l’autre de l’équipement solaire. Pendant toute la saison froide, alors que les performances du chauffe-eau solaire sont moins bonnes, la chaudière à bois assure l’essentiel de la production d’eau chaude sanitaire. En été, l’arrêt de la chaudière ne vous gêne pas puisque l’installation solaire, au mieux de sa forme, couvre vos besoins !

Montage bi-énergie chaudière bûches et solaire thermique Herz

Extrait du guide Ademe 2012 sur le chauffage domestique au bois en France >> Découvrir et télécharger ce guide ici

Informations de contact de Herz
logo SB Thermique
2, Z.A. Beptenoud Nord
F-38460 Villemoirieu
+33 4 74 90 43 08
@ www.sbthermique.com info@sbthermique.fr
Herz est cité aussi dans ces articles :
  • Les chaudières Herz BioFire 500 à 1000 kW acceptent désormais du bois jusqu’à 50% d’humidité
  • Retour d’expérience sur la chaufferie au granulé de bois du centre UCPA des Arcs
  • Retour d’expérience sur la chaufferie à granulé de bois du centre aquatique de Châtel
  • Lacaune dans le Tarn inaugure son réseau de chaleur au bois
  • Agribois, des plaquettes de qualité pour des livraisons soufflées
  • Une chaufferie bois Herz pour le Technocampus Energies des Océans
  • Avec le rachat de Binder, Herz chaudières à bois s’ouvre aux plus grandes puissances
  • Pourquoi adidas a choisi le bois pour le chauffage de ses bureaux en France
  • 2014, une bonne année pour les chaufferies bois dans les Pyrénées-Orientales
  • Le Pays Thouarsais, territoire à énergie de plus en plus positive
  • Tous les articles mentionnant Herz