Les référentiels DIN pour granulés et briquettes de bois à l’heure européenne

Article paru dans le magazine Bioénergie International n°15- Septembre-Octobre 2011

Le monde de DIN Plus, les pays avec clients certifiés en bleu, et ceux en préparation en vert

C’est en 1996 que Din Certco a lancé le projet de certification DIN des bois densifiés, au départ pour les briquettes et depuis 2003 pour les granulés de bois. Avec l’arrivée de la norme européenne EN14 961 cette année, les référentiels de certification DIN ont dû évoluer pour s’aligner sur le référentiel de la norme, tout comme les référentiels NF en France. DinCertco est l’organisme de certification du groupe TÜV Rheinland et de l’institut DIN (Deutsches Institut für Normung e.V.), des organismes actifs au niveau international.

La demande européenne croissante en biocombustibles solides a conduit à la mise en place d’une série de normes pour les biocombustibles solides regroupées au sein de la EN14961, une norme qui de fait supplante toutes les exigences de qualités nationales. La portée européenne de la norme permet de lever les barrières commerciales entre les différents pays. Parallèlement cette année, pour accélérer la disponibilité en biocombustibles normés sur le marché international, des travaux de concertation au niveau mondial ont été lancés en vue de la publication d’une norme ISO, des travaux qui s’appuient bien entendu sur la EN14 961. DIN Certco en Allemagne, tout comme le FCBA en France, participe à ces travaux.

Granulés de bois, photo Frédéric Douard

EN 14 961-2, la section granulés de bois

Le programme de certification DINplus pour les granulés de bois destinés à la combustion dans des appareils domestiques a été adapté dès avril 2010 aux exigences de la nouvelle EN14961-2.

L’activité de certification se scinde en deux parties : l’analyse du produit et la surveillance du processus de fabrication. Seuls les produits qui remplissent les exigences qualité obtiennent la certification. Dans le cadre de l’analyse des produits, un ensemble de critères est vérifié, comme la teneur en cendres, la durabilité des granulés, le taux d’humidité. Avec l’entrée en vigueur de la norme européenne des critères supplémentaires sont pris en compte dans la DIN Plus, comme le taux de fines lors de l’ensachage et la fusibilité des cendres. Ces critères ont une influence sur le fonctionnement des appareils de chauffage et donc sur la satisfaction des usagers. De plus avant l’attribution de la certification, l’origine des bois est vérifiée : ceux-ci doivent être de bonne qualité et non souillés. De la qualité des bois dépend en effet le niveau d’entretien des équipements et
le niveau d’émissions de polluants.

Enfin, une visite de contrôle annuelle sur le site de production, est le dernier élément qui caractérise la certification. En raison des nouvelles exigences européennes les contrôles portant sur la matière première et lors de la production sont plus stricts. En cas de réclamations, on peut se reporter aux échantillons collectés lors de la production, ce qui permet une résolution plus rapide des problèmes rencontrés par le client.

Une nouvelle classe DIN pour les granulés industriels

Les exigences de qualité des granulés de bois varient en fonction de leur usage. Si certains appareils domestiques nécessitent des granulés de type DINplus, l’exigence de qualité pour d’autres appareils et les installations plus importantes est moindre. Les producteurs de granulés de type industriel sont caractérisés dans la norme européenne EN 14961-2 dans la classe B. Alors que cette catégorie de granulés existait déjà dans la certification NF 444 (Bois Qualité Industrielle) dès 2008, issue elle-même de la charte ITEBE de 2000, cette catégorie n’existait pas en Allemagne. A l’occasion de la publication de la norme européenne, DIN Certco propose donc désormais également une certification de cette qualité « B » sous la dénomination DIN-„Industriepellets“. Cette catégorie B offre la possibilité aux usagers de se fournir sur le marché à meilleur prix, dans une qualité un peu moindre mais toutefois bien définie et garantie.

Notons sur ce point une restriction apportée à la norme EN 14 961-2 par la France et l’Italie, qui toutes deux ont exclus du champ de la norme les bois traités (Origines 1.2-2 bois travaillés et traités et 1.3 déchets de bois traités), alors que la norme le permet dans les autres pays.

Briquettes de bois, photo Frédéric Douard

„DINplus“ pour les briquettes – selon la norme EN 14961-3

Cela fait plus de 15 ans que DIN Certco analyse et certifie les briquettes de toutes formes. Avec la publication du troisième volet de la EN 14961, les exigences de qualité ont été ajustées aux critères européens. Cependant, une enquête de terrain menée en 2010 par DIN Certco apportait le constat qu’une classification des briquettes en 3 classes n’était pas pertinente pour le marché. DIN Certco a donc décidé de ne certifier que les briquettes selon la classe A1 de la EN 14961-3.

Briquettes de bois : „DIN-Geprüft“ disparait au profit de „DINplus“

Comme pour les granulés, les analyses des briquettes portent sur le PCI, la densité, le taux d’humidité et la pureté des matières premières. Lors de la détermination du taux de cendres, des contrôles documentaires sont réalisés. En complément des critères normés, la nouvelle certification prévoit la mesure de la durabilité des briquettes. Raison pour laquelle la dénomination sera désormais „DINplus“.

Toutes les analyses de laboratoires sont réalisées sur la base de méthodes normées. Les certificats émis pour une période de un an, sont prolongés d’une année supplémentaire si les analyses ultérieures confirment le respect des critères. Les briquettes de bois estampillées DINplus sont conditionnées à une analyse annuelle.

Le cas de la certification Pelletlogistik

En plus des contrôles de qualité lors de la production des granulés, on peut également s’assurer que cette qualité ne soit pas altérée à toutes les étapes de la chaîne logistique. C’est le rôle de la marque de qualité « Pelletlogistik » de garantir que la livraison des granulés chez le consommateur satisfait tous les critères.

Le référentiel de cette certification est le programme « Holzpellets – Qualitätssicherung in der Transport- und Lagerlogistik », qui reprend les exigences de la norme autrichienne ÖNORM M 7136 et d’autres recommandations de transposition de cette norme.

Le fournisseur doit apporter la preuve que seuls des granulés DINplus ont été livrés. Le stockage et le transport de granulés d’autres qualités doivent être fait séparément. Aux exigences générales liées au stockage, s’ajoutent des contraintes applicables aux silos tampons, aux véhicules de transport et au personnel de livraison.

La surveillance de conformité consiste en un auto-contrôle des granulés par le fournisseur. La réalité et la bonne réalisation de ces auto-contrôles fait l’objet d’une vérification annuelle par des contrôleurs assermentés par DIN Certco.

Marcus Blachnik

La certification de la chaîne logistique des granulés est la suite logique de cette surveillance exercée par des tiers. La certification des silos préfabriqués constitue le dernier maillon de cette chaîne. Cette certification devrait voir le jour encore cette année.

Contact DIN CERTCO : Marcus Blachnik / +49 (0)30 7562-1156 – marcus.blachnik@dincertco.de – www.dincertco.de

Frédéric Douard

1 réponse
  1. 7 février 2014

    […] Les référentiels DIN-biomasse à l’heure européenne […]

Informations de contact de DinPlus

DIN CERTCO Gesellschaft für Konformitätsbewertung mbH
Alboinstraße 56 DE-12103 Berlin
+49 (0)30 7562-1156
@ Contactez-nous en ligne
Ou contactez nous par email : maximilian.quietzsch@dincertco.de
DinPlus est cité aussi dans ces articles :
  • La certification DINplus durcit ses critères de qualité pour les granulés de bois
  • Pellets du Maroc, premier producteur de granulé de bois certifié DIN Plus en Afrique
  • Les premiers granulés de bois 100% feuillus certifiés en France sont vendéens
  • Le granulé de bois feuillu français tient ses promesses
  • La certification Din Plus passe à la norme internationale ISO 17225
  • Les volumes de granulés certifiés Din+ en forte progression en France
  • L’unité de granulation de bois de Mariembourg en Wallonie
  • DIN Certco, précurseur en matière de contrôle de la qualité des granulés de bois
  • 2011 : un grand choix de labels de qualité pour les granulés de bois
  • NF granulés, DINplus, ENplus, CBQ+ …comment s’y retrouver ?
  • Tous les articles mentionnant DinPlus