A Varces, encore une chaufferie bois avec financement et gouvernance citoyens

Article paru dans le Bioénergie International n°73 de juin 2021

La chaufferie communale bois de Varces, photo Hargassner

Varces est une commune périurbaine de 8500 habitants de la métropole grenobloise. Depuis 2018, elle anime un contrat territorial soutenu par l’Ademe et qui vise à faire émerger des installations de chaleur renouvelable utilisant moins de 1,2 GWh/an. Ce dispositif, animé par l’agence locale de l’énergie, l’Alec, et les services de Grenoble Alpes Métropole (la Métro), est très dynamique. La Métro, qui a d’ailleurs atteint ses objectifs en deux ans seulement, vient de signer un nouveau contrat avec l’Ademe. Concernant la commune de Varces, en 2016, elle avait étudié la mise en place d’un réseau de chaleur au bois pour son centre bourg, mais n’avait pu mobiliser les moyens techniques et humains pour porter ce projet. Relancée par l’Alec, elle a été séduite par la démarche « clés en mains » de la société Forestener et sa dimension citoyenne.

Forestener, société citoyenne, publique / privée

L’entreprise conçoit, réalise, finance et exploite, sur un terme de 15 à 25 ans, des chaufferies à bois avec ou sans réseau de chaleur, de 150 à 1 000 kW bois, avec une dimension locale et citoyenne. Elle a déjà réalisé trois réseaux de chaleur au bois dans la métropole grenobloise sur les communes de Quaix-en-Chartreuse et de Sassenage qui accueille deux installations. Celui de Varces est son quatrième.
Pour assurer la dimension citoyenne, Forestener travaille en partenariat avec :

  • EnergY citoyennes, société citoyenne de la métropole grenobloise qui réalise des projets énergétiques, en solaire par elle-même et en bois-énergie avec Forestener ;
  • Enercoop Aura, coopérative citoyenne de fourniture d’électricité renouvelable, qui s’intéresse également aux autres énergies renouvelables locales,
  • Energie Partagée Investissement, outil de financement citoyen national qui a déjà collecté à ce jour 27 M€ pour la réalisation de 80 projets en énergies renouvelables et citoyennes.

Ces trois structures, qui animent la mobilisation citoyenne, aux côtés des communes sur lesquelles des projets sont réalisés, sont actionnaires de Forestener, mais sont loin d’être les seules. Les autres actionnaires professionnels sont les trois concessions Hargassner de l’Est de la France (Alpes, Rhône-Savoie et Nord-Est) et le développeur Fabrik’EnR qui s’appuie sur les compétences techniques du bureau d’études éepos. Mais la plus grande partie du capital de la Sas, 65 %, est détenue par des citoyens et des collectivités. Son fonctionnement est de type coopératif sur le principe d’une voix par personne au sein du conseil de gestion.
Forestener intervient pour l’instant dans les régions Auvergne-Rhône-Alpes et Bourgogne-Franche-Comté et réalise actuellement ses sixième et septième projets sur les communes de Notre-Dame-de-l’Osier en Isère et de Membrey en Haute-Saône.

Signature de la DSP de 20 ans entre Jean Luc Corbet, maire de Varces à droite, et Eddie Chinal de Forestener

Le projet bois-énergie de Varces

Il s’agit d’un réseau de chaleur en acier pré-isolé de 640 mètres linéaires qui dessert sept bâtiments communaux sur la place centrale de la commune : un gymnase et ses vestiaires, une salle de spectacles, un centre culturel, un groupe scolaire, la Poste et un pôle de l’enfance. Soulignons que pour pouvoir raccorder le gymnase (1 000 m²) et le centre culturel (1 300 m²) au réseau, la municipalité a dû remplacer leur système de chauffage électrique par une distribution hydraulique. Une GTC a été mise en place, pour la visualisation à distance du fonctionnement et un relevé aisé des compteurs. La consommation annuelle du réseau sera de 1,1 GWh/an avec une couverture de 90 % minimum par le bois, ce qui permettra d’éviter chaque année l’émission de près de 225 tonnes de CO₂.

Vue de la GTC à Varces, image Forestener. Cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Les deux chaudières Hargassner ECO-HK de 250 kW à Varces, photo Hargassner

La production de chaleur est assurée par deux chaudières Hargassner Eco-HK de 250 kW de puissance unitaire, et en complément par la chaudière à gaz de 450 kW de la salle de spectacles qui a été conservée en état de marche pour assurer l’appoint et le secours. Les chaudières à bois sont assistées par un ballon d’hydro-accumulation de 10 m³ qui lisse les appels de puissance. Son dimensionnement a visiblement été bien fait puisque la chaufferie, qui a été mise en service en janvier 2021, n’a pas sollicité la chaudière gaz jusqu’à ce jour !

Pour héberger les chaudières et leur silo, une chaufferie très compacte a été construite à côté de la salle de spectacles. Il s’agit d’un local carré de 64 m² sur 5,5 m de hauteur, le silo représentant 50 % de la surface. Une trémie enterrée de réception du bois, avec trappe carrossable, est placée contre le bâtiment. Le transfert des plaquettes est assuré par deux vis horizontales, puis par deux vis verticales à projection qui garantissent un bon taux de remplissage de l’espace. Chaque chaudière dispose de son propre extracteur rotatif. L’autonomie du silo est de deux semaines par grand froid.

La chaufferie est arrêtée en été. Pour la production d’eau chaude sanitaire des vestiaires et de la Poste avec ses logements, durant cette période, des ballons mixtes ont été installés.

Livraison de bois-énergie par ABSRA, photo Forestener

La fourniture du bois-énergie, 500 tonnes de plaquettes forestières à l’année, a été confiée à la société ABSRA SAS, regroupant onze coassociés-producteurs, certifiée CBQ+ et avec un engagement sur les vingt ans du contrat de concession.

La centrale photovoltaïque de 6 kWc sur le toit de la chaufferie bois de Varces, photo Forestener

On peut souligner également que la commune de Varces est particulièrement impliquée sur les projets d’énergies renouvelables citoyennes. Outre son réseau de chaleur au bois, elle accueille une centrale photovoltaïque sur le toit de l’école, qui est aussi chauffée par le réseau bois, et une ombrière solaire sur un parking relais, des projets tous deux réalisées par EnergY Citoyennes.

Le montage du projet

La trémie de livraison du bois à Varces, avec trappe carrossable, photo Forestener

La mairie avait lancé, avec le support de l’Alec et de Fanny Michel avocate, une consultation de concession portant sur le projet bois-énergie, mais aussi sur la distribution hydraulique dans les deux bâtiments chauffés à l’électricité, le tout en intégrant des critères de financement et de gouvernance citoyenne, de performance énergétique et environnementale. Forestener a été lauréat de cette consultation, avec à la clé un marché sur vingt ans.

Le coût du projet se monte à un million d’euros dont 200 000 pour le génie civil chaufferie, 320 000 pour le lot chaudières et équipements silo, 230 000 pour le réseau de chaleur, 160 000 pour les sous-stations et 90 000 pour l’ingénierie. La distribution hydraulique dans les deux bâtiments chauffés à l’électricité a coûté 195 000 euros, le tout hors taxes.

Ces investissements ont bénéficié de 452 000 € de subvention du contrat de territoire Ademe-Métro de Grenoble et de 207 000 € de la Région.

Le silo de la chaufferie bois de Varces, avant mise en service, avec les deux vis verticales de remontée du bois et l’un des deux extracteurs, photo Hargassner

Contacts :

Frédéric Douard

Voir également ce reportage de téléGrenoble : 

Informations de contact de Hargassner

logo Hargassner

Hargassner France
Z.A. Les Persèdes FR-07170 LAVILLEDIEU
+ 33 4 75 36 78 35
@ Contactez la concession de votre région
ou info@hargassner-france.com
Hargassner est cité aussi dans ces articles :
  • Philippe Gondry passe les rênes d’Hargassner France à deux jeunes dirigeants
  • Une chaufferie modulaire Hargassner à granulés au foyer Les Cazalières de Calmont
  • Une chaudière à bois économique et écologique pour la commune landaise de Pomarez
  • Wallers-en-Fagne entretient les haies de son bocage grâce à sa chaufferie bois
  • La maison de retraite de Bizanet se chauffe au granulé de bois depuis 2012
  • À Wirwignes, on entretient et pérennise le bocage du Boulonnais en se chauffant avec
  • La SPL Bois Energie livre une chaufferie clé en main 100% granulé de bois à Bubry
  • Hargassner GmbH recherche un responsable export pour la Belgique et le Luxembourg
  • Avec sa gamme Magno, Hargassner s’implante solidement sur le marché des chaudières collectives et industrielles à bois
  • Hargassner équipe la chaufferie bois du Lycée de Villefranche-de-Lauragais
  • Tous les articles mentionnant Hargassner

  • Logstor pour figurer ici avec votre logo et vos coordonnées, c'est tout simple, contactez fbornschein+annuaire@bioenergie-promotion.fr

    Logstor est cité aussi dans ces articles :
  • L’usine de méthanisation de la Chapelle-Caro chauffe un industriel voisin
  • Tous les articles mentionnant Logstor