Une chaufferie de 25 MW à bois de récupération pour le réseau de chaleur de Reims

La chaufferie de Croix Rouge à Reims, photo Soccram

La communauté urbaine du Grand Reims, 143 communes et 300 000 habitants, s’engage plus avant vers le bas carbone. Le 23 septembre 2021, la collectivité et ENGIE Solutions ont ainsi posé la première pierre de la nouvelle chaufferie bois qui permettra d’intégrer le bois de récupération (bois B) dans le mix énergétique du réseau de chaleur. Ceci fait suite à la signature en décembre 2020 d’un avenant au contrat de Délégation de Service Public qui court jusqu’en 2028, en faveur du verdissement du réseau de chaleur rémois.

Mix énergétique actuel du réseau de chaleur du Grand Reims

Une deuxième chaufferie bois

En 2012, la collectivité avait déjà intégré 15 000 tonnes de bois dans le mix du réseau par la construction d’une première chaufferie à bois déchiqueté d’origine forestière, sur le site de la chaufferie historique de Croix Rouge. Cette installation, équipée de deux chaudières bois Weiss de 5 MW, permet d’assurer 15% des besoins du réseau, la plus grande partie (45%) étant assurée par l’usine d’incinération des déchets ménagers Remival. La valorisation de bois de récupération permettra au réseau de chaleur du Grand Reims de passer de 60 à 90% de chaleur d’origine renouvelable et de récupération en 2022.

Pour cela, il est nécessaire d’adapter la chaufferie de Croix Rouge en notamment détruisant les installations charbon. Dans la pratique, la modification consiste à remplacer un générateur d’eau surchauffée de 40 MW à charbon par un générateur de 25 MW permettant de consommer du bois déchet dans le respect de la réglementation sur la combustion des déchets.

La nouvelle chaudière sera fournie par le constructeur Vyncke, qui dispose déjà de nombreuses références de chaufferies à bois B.

La chaudière Vyncke de 20 MW à bois B des Ets François à Virton, photo Frédéric Douard

Enfin, une collectivité qui valorise le bois B en France !

Exploité dans le cadre d’une délégation de service public par la Soccram, filiale d’ENGIE Solutions, ce réseau de chaleur fournit chauffage et eau chaude sanitaire à l’équivalent de 17 000 logements. Ce projet est d’autant plus intéressant que le bois de récupération, issu de l’ameublement et des chantiers de construction ou déconstruction, est en France encore dans sa grande majorité non valorisé, et soit mis en décharges ou exporté à prix largement négatif.

Cet apport des bois de récupération au réseau du Grand Reims va permettre de mettre définitivement fin à l’usage du charbon et réduire encore les émissions de CO2. Il permettra également à de plus en plus de Rémois de profiter d’une chaleur renouvelable à un prix maitrisé.

Pose de la première pierre de la chaufferie à bois B de Reims le 23 septembre 2021, photo ENGIE Solutions

Le calendrier des travaux est le suivant : démolition et terrassement en 2021, livraison et assemblage des générateurs biomasse début 2022, raccordement des nouveaux abonnés, et à l’automne 2022, mise en service des installations.

Chiffres clés du réseau de chaleur rémois en 2022

  • Un taux d’ENR&R qui passe à 90 %
  • Nouvel investissement de 21 M€ HT dont une extension du réseau vers le quartier des Châtillons
  • Emissions de gaz à effet de serre (CO2) : 257 g/kWh en 2011, 125 g en 2012 avec la première chaufferie biomasse (bois A) et 20 g en 2022
  • 16 km de réseau
  • 70 points de livraison
  • Près de 20 000 équivalents logements raccordés au réseau
  • 140 MW de puissance installée dont 10 MW en bois A et 25 MW en bois B
  • 65 à 75 MW de puissance appelée par -10°C extérieur
  • 165 GWh de chaleur vendus par an
  • Apport du bois B dans le mix : 35 %
  • Consommation de bois : environ 13 000 tonnes de bois A et 20 000 tonnes de bois B par an

Pour en savoir plus sur ce réseau : reims.reseau-chaleur.com

Frédéric Douard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations de contact de Vyncke

logo Vyncke
Gentsesteenweg 224
B-8530 Harelbeke
+32 56 730 669
+33 970 444 630
@ www.vyncke.com jbe@vyncke.com
Vyncke est cité aussi dans ces articles :
  • Une deuxième chaudière biomasse chez le producteur de biocarburants BioWanze
  • L’activité terre cuite de Bouyer Leroux va passer de 40 à 90% d’énergie biomasse
  • Encore plus d’efficacité pour le chauffage urbain à bois de Vaulx-en-Velin
  • PetroBio équipe les chaudières à déchets ménagers de Göteborg en biobrûleurs
  • Energies Renouvelables Des Ardennes, producteur de granulés de bois depuis 2005
  • La blanchisserie d’Alingsås produit sa vapeur au granulé de bois dans sa chaudière à gaz
  • La chaufferie biomasse de Canteleu dotée de chaudières polycombustibles
  • Une chaufferie bois aux Ulis pour un prix bas du chauffage urbain
  • À Göteborg, une chaufferie gaz de 110 MW convertie au bois pulvérisé
  • PetroBio convertit les grandes chaudières fioul et gaz à la biomasse
  • Tous les articles mentionnant Vyncke