La chaufferie de Lucinges, une première dans le bois-énergie communal et citoyen !

Article paru dans le Bioénergie International n°58 de décembre 2018

La mairie de Lucinges chauffée par le réseau de chaleur, photo Frédréic Douard

Au départ du projet, l’objectif de la commune de Lucinges, située sur les hauteurs à l’Est de Genève, était de s’inscrire dans la politique de l’agglomération d’Annemasse-Les Voirons, pour réduire par quatre d’ici 2050 les émissions de gaz à effet de serre du territoire. La commune a pour cela fait installer un réseau de chaleur au bois citoyen au cœur du village. Cette opération, menée en délégation de service public par la société ForestEner, est le premier réseau de chaleur communal de France à avoir été ouvert à l’investissement citoyen, et en l’occurrence ici par une souscription auprès du mouvement Énergie Partagée.

La commune a ainsi demandé à raccorder le maximum de consommateurs sur le réseau de chaleur renouvelable : la mairie, l’école, le restaurant scolaire, la bibliothèque, le Manoir du Livre, la maison du Prix Renaudot de littérature Michel Butor, ainsi que trois résidences collectives totalisant 55 logements, cinq maisons individuelles, une brasserie artisanale de bière biologique et une entreprise.

Raccorder le maximum de consommateurs sur le réseau de chaleur, photo Frédéric Douard

ForestEner Lucinges distribue ainsi 1 100 MWh de chaleur chaque année, soit l’équivalent de la consommation de 110 foyers. La chaufferie bois remplace plus de 50 chaudières individuelles à fioul et à propane dont certaines très vieilles ! L’investissement total s’est monté à 1 071 500 €, dont 360 000 € apportés par Énergie Partagée et 442 000 € subventionnés par la région Auvergne-Rhône-Alpes.

L’école de Lucinges chauffée par le réseau de chaleur, photo Frédéric Douard

ForestEner, artisan d’un projet écocitoyen

ForestEner est née de la rencontre de spécialistes techniques, le bureau d’études Éepos et le fabricant de chaudières Hargassner, avec Énergie Partagée et Enercoop Rhône-Alpes, partenaires de nombreux projets énergétiques citoyens et locaux dans la région.

Le fournisseur des chaudières à bois, photo Hargassner France Rhône-Savoie

La société a été créée en 2016 pour lever les freins à la mise en place de petites chaufferies bois par les gestionnaires de patrimoine, les promoteurs ou les maîtres d’ouvrage, à savoir : des investissements élevés, une relative complexité des équipements qui implique une bonne maintenance préventive, la nécessité de se servir d’un combustible de qualité et stable, la lourdeur des démarches administratives et financières et enfin la difficulté à identifier des marges financières qui peuvent pourtant être confortables dans ces projets.

La trappe de livraison du bois à Lucinges, photo Mélodie Razaka

Ainsi, portée par des acteurs engagés depuis 25 ans dans la filière bois-énergie, la société soutient des projets citoyens de chaufferies à bois et propose une vente de chaleur « clés en main » qui s’appuie sur un financement citoyen. Elle se consacre en priorité à des projets de 150 à 1 000 kW, ancrés dans les territoires, qui fonctionnent en circuit court et avec un véritable objectif de performance. Elle s’engage notamment sur le taux de production d’énergie renouvelable, sur les rendements et sur le prix de la chaleur sur la base d’un contrat de 15 à 20 ans.

Le prix de la chaleur est basé sur un abonnement fixe annuel, au prorata de la puissance souscrite, et correspondant à la couverture des charges d’exploitation & maintenance, des charges de suivi mensuel de la performance et de l’amortissement des investissements. Il est aussi basé sur une partie proportionnelle à la consommation, mesurée en sous-station client et permettant de couvrir les achats d’énergies.

Florian Jaeger, Hargassner Rhône Savoie, avec les enfants de Lucinges, le jour de l’inauguration, photo Mélodie Razaka

À Lucinges l’engagement porte sur un taux de couverture des besoins au bois de 92 % minimum, mais ForestEner s’inscrit aussi dans une démarche :

  • ouverte où les clients pouvaient aussi être actionnaires,
  • locale où le bois provient d’un circuit court. À Lucinges, le combustible bois est fourni par une entreprise forestière implantée à moins de 15 km,
  • citoyenne avec mobilisation de l’épargne locale via Énergie Partagée et Enercoop, le tout dans une économie patiente et responsable, avec une marge mesurée (3 à 5 %) de façon à proposer un prix de la chaleur maîtrisé.

Le réseau de chaleur qui mesure 800 mètres a été mis en service en septembre 2018. La chaufferie a été inauguré durant toute la journée du 29 septembre en présence de tous les acteurs du projet et surtout avec la participation des élèves de l’école de Lucinges qui ont suivi et participé au projet depuis le début des travaux dès le mois de février !

Une chaufferie avec trois chaudières en cascade

La chaufferie est équipée de deux chaudières automatiques à biomasse Hargassner EcoHK de 330 et 150 kW en cascade. Elles assurent l’essentiel de la production de chaleur, l’appoint et le secours se faisant au fioul avec une chaudière de 630 kW, elle aussi en cascade.

Les deux chaudières à bois déchiqueté de la chaufferie de Lucinges, photo ForestEner

La cascade des chaudières à bois, couvrant respectivement ⅔ et ⅓ des besoins principaux, garantit une couverture optimale des besoins sur l’année. Le fait de disposer de deux chaudières permet de jouer sur l’une et l’autre, faisant que globalement elles s’usent moins vite. Doubler le nombre de générateurs divise aussi par deux le risque de rupture de service en cas de panne.

Les chaudières EcoHK Hargassner sont mixtes et permettent une certaine souplesse d’approvisionnement en biomasse dont la qualité et la nature peuvent ainsi éventuellement évoluer dans le temps. En matière d’émissions atmosphériques, elles répondent aux réglementations les plus sévères en Autriche ou en Suisse. Pour garantir ces performances, notamment 20 mg/Nm³ de poussières à 11 % d’O2 et sans filtre, elles disposent d’un foyer optimisé et d’un contrôle continu de la combustion par sonde à oxygène, le tout garantissant un rendement supérieur à 90 %.

Grille de la petite chaudière HARGASSNER de Lucinges avant mise en service, photo Frédéric Douard

Du côté maintenance, hormis le nettoyage annuel, les chaudières EcoHK se décendrent automatiquement avec leur grille rotative ; leur échangeur à trois parcours est nettoyé automatiquement par des turbulateurs verticaux. La seule intervention manuelle en exploitation est le vidage des cendriers une fois par semaine.

Les consommations de bois et d’électricité sont en permanence optimisées, car les chaudières ne fonctionnent que lorsque la demande existe. Le reste du temps elles sont éteintes et se rallument automatiquement en quelques minutes en cas de demande de chaleur.

L’alimentation du bois, 400 tonnes par an en moyenne, est effectuée à partir de deux extracteurs rotatifs placées dans un espace de plain-pied jouxtant la chaufferie. Ce silo de 80 m³ est rempli par deux vis verticales Hargassner depuis une trémie extérieure de transfert également de plain-pied, et couverte par une trappe étanche fournie par la société aveyronnaise Containergie.

Les deux vis verticales HARGASSNER pour le remplissage du silo de Lucinges, photo Mélodie Razaka

Pour en savoir plus :

Frédéric Douard, en reportage à Lucinges

Lire également sur le même sujet :

La magnifique aventure citoyenne de la chaufferie bois de Lucinges

Le magazine Bioénergie International est disponible :

Informations de contact de Containergie
Containergie est cité aussi dans ces articles :

Informations de contact de Hargassner
logo Hargassner
Z.A. Les Persèdes
F-07170 LAVILLEDIEU
+ 33 4 75 36 78 35
@ www.hargassner.fr Ou contactez directement la concession de votre régioninfo@hargassner-france.com
Hargassner est cité aussi dans ces articles :
  • La Ferme du Pont des Loups produit son Maroilles à l’énergie bois
  • À Lussas, encore une chaudière à bois Hargassner qui passe les 20 ans avec succès
  • Présentation en vidéo de la concession Hargassner France Rhône-Savoie
  • Comprendre la filière du chauffage automatique au bois en vidéo
  • Le bois déchiqueté, idéal pour le chauffage des grandes demeures rurales
  • Le petit réseau de chaleur à granulé de bois de la commune de Marçon
  • Le Moulin de la Hunelle se chauffe au bois d’élagage des espaces verts
  • Hargassner célèbre sur Interclima sa 20 millième chaudière à bois livrée en France
  • La commune de Wallers-en-Fagne marie chauffage bois et pierre de taille
  • La magnifique aventure citoyenne de la chaufferie bois de Lucinges
  • Tous les articles mentionnant Hargassner