C’est maintenant qu’il faut sauver l’avenir de la petite cogénération en Europe

Le module de micro-cogénération fonctionnant aux déchets de bois installé à Vertou par Naoden

Les associations professionnelles représentant les acteurs clés de la transition énergétique en Europe invitent les décideurs à adopter une approche par étapes de l’intégration des petites installations de cogénération renouvelables et à haut rendement. Alors qu’en ce mois de novembre 2017 les institutions européennes négocient la refonte du règlement sur la conception des marchés de l’électricité, les signataires de la déclaration lancent la campagne « Small Is Beautiful » visant à mettre en évidence les avantages des petites installations propres et propres à évoluer progressivement vers un système énergétique décentralisé.

Les petites installations de cogénération à la biomasse et les autres énergies renouvelables permettent aux territoires, aux petites entreprises et aux consommateurs d’être autonomes. De plus ces systèmes de production sont aussi les plus grands fournisseurs d’emplois.

Ces avantages sont toutefois menacés par la proposition actuelle du Parlement européen exigeant la suppression générale de la répartition des priorités de livraison et que tous les producteurs d’électricité soient responsables de l’équilibrage du réseau.

Les installations de cogénération à petite échelle, renouvelables et à haut rendement, sont généralement gérées par des particuliers, des ménages, des communautés, des agriculteurs, des coopératives ou des PME et profitent à l’économie locale. Cependant, les marchés européens de l’électricité ne sont généralement pas encore «adaptés» aux petites installations. La suppression des exemptions de la responsabilité d’équilibrage du réseau électrique et de livraison prioritaire entraînera des coûts disproportionnés et des fardeaux techniques et administratifs.

« Maintenir les régimes de distribution et d’accès prioritaires pour les petites installations proposés par la Commission européenne est fondamental pour autonomiser les consommateurs d’énergie et stimuler les investissements dans des solutions énergétiques locales durables et efficaces », a indiqué Hans Korteweg, directeur général de COGEN Europe.

Plutôt que d’encourager la participation des consommateurs ou des PME à la transition énergétique, les mise en oeuvre des propositions actuelles du Parlement européen auraient un effet purement dissuasif.

Rémi Gruet, président d’Ocean Energy Europe, a commenté: « Pour accélérer la transition énergétique, le risque des investisseurs doit être réduit. Les exemptions à l’équilibre de la responsabilité et le maintien de la répartition des priorités permettent d’atteindre cet objectif. D’autant plus pour les projets de démonstration de technologies innovantes: plus le risque est faible, plus vite ils peuvent être mis sur le marché ».

Les signataires de la déclaration exhortent les décideurs à maintenir la répartition des priorités et l’exemption des responsabilités d’équilibrage pour les installations de cogénération à petite échelle, renouvelables et très efficaces. Une approche équilibrée est essentielle pour permettre l’avènement d’un système énergétique de plus en plus réparti, permettant aux consommateurs d’énergie et contribuant au dynamisme économique et social des communautés locales et des petites entreprises.

Donc, pour les acteurs qui plaident en faveur du développement de la petite cogénération, il est important aujourd’hui de le faire savoir au plus vite et le plus fort possible à son ministère de l’énergie, sachant que les opposants à ce développement le font déjà !

Contact à l’association européenne de la biomasse : Nathalie Hemeleers – hemeleers@aebiom.org – www.aebiom.org – Tél. : +32 23 18 41 00

Informations de contact de Naoden

logo Naoden
10 rue des usines
F-44100 NANTES
+33 285 52 43 23
@ www.naoden.com contact@naoden.com
Naoden est cité aussi dans ces articles :
  • Kerval met en service une microcentrale alimentée par des déchets
  • Nouvelle présentation ultra-compacte des micro-centrales à biomasse Naoden
  • 26 et 27 septembre 2018 à Rennes, premières assises de la pyrogazéification
  • Principe des micro-centrales de cogénération Naoden à biomasse locale
  • Les acteurs français de la gazéification de la biomasse se positionnent sur le gaz renouvelable
  • Objectif 30% de gaz renouvelable d’ici 2030 dans les Pays de la Loire
  • Visite de l’unité de gazéification des Côteaux Nantais le 7 décembre 2017
  • 3 octobre 2017, journée technique Biomasse Gazéification à Nantes
  • Les micro-centrales Naoden en levée de fonds en direct sur Wiseed le 11 juillet 2017
  • Naoden lance un petit module de cogénération par gazéification de biomasse
  • Tous les articles mentionnant Naoden