Equimeth, du fumier de cheval transformé en biométhane

Le méthaniseur d'Equimeth sera alimenté à 60 % en fumier de cheval, photo Frédéric Douard

Le méthaniseur d’Equimeth sera alimenté à 60 % en fumier de cheval, photo Frédéric Douard

A Ecuelles, en Seine-et-Marne, le projet Equimeth concrétise plus de 3 ans de travail entre GrDF et Nakeo et va permettre de traiter jusqu’à 40 000 tonnes de déchets organiques par an. En pratique, dès la fin 2014, 60% de fumier de cheval seront mélangé à 40% de déchets d’origine agricole et agroalimentaire collectés localement, et seront méthanisés par Equimeth. Les produits seront transformés en biométhane qui sera injecté dans le réseau de distribution de gaz naturel. Ce gaz vert alimentera en chauffage et en eau chaude les 6 communes voisines : Ecuelles, Saint-Mammès, Champagne-sur-Seine, Thomery, Veneux-les-Sablons et Moret-sur-Loing.

Le coup d’envoi du projet a été signé le 4 décembre 2013. Equimeth est le quatrième projet d’injection de biométhane signé dans la région et soutenu par GrDF. GrDF encourage le développement de cette filière verte et estime qu’en 2050, 73% de gaz vert circulera dans le réseau de distribution.

Chiffres et dates clés

  • Déchets méthanisés : 60% fumier équin, 40% déchets verts & industries agroalimentaires
  • Estimation de la quantité de biométhane injecté : 26 GWh/an
  • Lancement des premières études : fin 2010.
  • Démarrage de l’injection prévu fin 2014.
  • Partenaires du projet : Réserve de biosphère de Fontainebleau et du Gâtinais, Les Mines de Paris, Communauté de Communes de Moret Seine et Loing.
  • Subvention de l’ADEME IDF suite à l’appel à projets annuel de l’ADEME IDF, lancé fin 2012.
1 réponse
  1. coulibaly dit :

    bonjours a tous je suis fier de votre projet je suis un abonné de magasine bioénergie et je remercie par rapport à tous ce que vous faites pour l’avenir et la protection de l’environnement, j’espère et je souhaite qu’un jours quelqu’un parmi vous pensera à réaliser ce genre de projet dans mon pays (LE MALI) un pays d’élevage et agriculture, du riz , des légumes dans les zones irriguées mais malheureusement pour nous les paysans il y a le problème de l’approvisionnement en engrais qui coûte cher et qui nous détruit la terre sans compter l’avancement du désert et la sécheresse car la seule énergie dans les zones rurales c’est le bois.
    merci et félicitations à toutes l’équipe.

Informations de contact de Naskeo

Naskeo est cité aussi dans ces articles :
  • Première injection de gaz vert pour la centrale territoriale Dole Biogaz dans le Jura
  • La centrale biométhane Méth’Innov réconcilie agriculture et qualité de l’eau
  • Aunis Biogaz, projet territorial de production de biométhane en Charente-Maritime
  • Le Gaec Schneider resigne avec Tedom-Schnell pour la cogénération biogaz et huile de colza
  • Du fumier très pailleux en voie liquide chez Méthamaine pour produire du biométhane
  • Belle référence de méthanisation territoriale pour Naskéo au Poiré-sur-Vie
  • Inauguration de la première centrale biométhane du département de Mayenne
  • Evergaz et Meridiam acquièrent l’unité de méthanisation Biogaz du Grand Auch
  • Le groupe Keon conçoit, finance, construit et entretient des unités de méthanisation
  • L’opération de curage du digesteur de Gâtinais Biogaz
  • Tous les articles mentionnant Naskeo