Gasclean, le brûleur hybride à gaz de bois

Le brûleur Gasclean, photo Cogebio

Article paru dans le Bioénergie International n°24 de mars 2013

À l’heure de la lutte contre le changement climatique, il est d’autant plus facile d’adopter une solution alternative ou complémentaire aux énergies fossiles, qu’elle est simple d’installation, peu encombrante et qu’elle dispose d’un temps de retour brut de 3 ans en moyenne. Après 3 années de R&D, l’entreprise rhônalpine COGEBIO met sur le marché un brûleur à biomasse qui se substitue tout simplement à un brûleur à fioul, gaz naturel ou propane sur chaudière, four ou séchoir dans une gamme de 50 à 2000 kW. Ce brûleur, développé avec le soutien d’Oséo et de la Région Rhône-Alpes, permet la valorisation de déchets agricoles ou forestiers variés.

GASCLEAN est un brûleur bi-étagé avec une étape de gazéification de la matière première puis une étape de combustion du gaz produit. La gazéification convertit la totalité du solide en gaz combustible et en cendres, seul rejet de la première étape. Le syngaz sort du réacteur à 600°C avec un PCI moyen de 1 ,3 kWh/Nm3. Le rendement de conversion de la biomasse en gaz est supérieur à 90%. Le gaz ainsi généré est ensuite transféré dans la zone de combustion après passage dans un cyclone qui en élimine les particules.

Flamme du brûleur Gasclean, photo Cogebio

Le brûleur est dit hybride car il peut fonctionner indifféremment et en même temps au syngaz, au gaz naturel ou au propane. Sa conception lui confère une grande souplesse d’utilisation avec une modulation de 100% combustible fossile à 100% biomasse. Il conjugue deux flux d’air pour une combustion étagée :

  • un flux d’air primaire axial qui permet d’accrocher la flamme pour tout type de combustible gazeux : gaz naturel, propane et gaz de synthèse.
  • un flux d’air secondaire rotatif qui stabilise la flamme sans avoir recours à un équipement complémentaire sujet à l’encrassement.

Ce mode de combustion permet de faire varier l’apport relatif des différents combustibles selon la puissance recherchée et la disponibilité de ceux-ci. Le brûleur est géré par un système de contrôle-commande intégrant un automate qui rend le fonctionnement de l’ensemble entièrement automatique et qui permet de l’adapter aux besoins des différentes applications
(séchage, cuisson, chauffage, etc.).

Le système d’alimentation en biomasse est constitué d’une trémie, de deux vannes guillotine et d’une vis sans fin. La détection de niveau haut de la biomasse permet de couper l’alimentation en combustible lorsque le niveau requis est atteint dans le réacteur. L’air y est injecté en trois points stratégiques par un ventilateur surpresseur. La répartition des débits aux points d’entrée est assurée par des vannes pilotées. Le débit principal est distribué au coeur du réacteur par un ensemble de tuyères réparties sur sa périphérie. Un système de décendrage en continu par vis sans fin, muni d’une vanne d’étanchéité, permet de changer ou de vider le cendrier sans arrêt de l’installation.

Les fumées issues de la combustion respectent la réglementation en vigueur sans qu’il soit nécessaire d’adjoindre un quelconque équipement de filtration supplémentaire. Les émissions de polluants maximales à 6% d’O2 sont de 20 ppm de CO, 300 mg/Nm3 de NOx et 30 mg/Nm3 de particules.

Schéma de principe du brûleur Cogébio assemblé à une chaudière

Le brûleur hybride GASCLEAN s’adresse aux établissements qui souhaitent réduire leur facture énergétique en diminuant le recours aux combustibles fossiles : industrie, agriculture, logements collectifs, tertiaire, santé, groupes scolaires, piscines ou maisons de retraite. Il permet de remplacer un brûleur à combustible fossile sans modification du procédé. Associé à une empreinte écologique très faible, il offre une forte rentabilité économique.

>> Découvrir l’interview de Etienne Lebas, Président de Cogébio, lors du salon BOIS ENERGIE 2013 à Nantes : 


www.cogebio.com

Le magazine Bioénergie International est disponible :

2 réponses
  1. Jean-pierre Fauvet dit :

    Bonjour
    J’ai réalisé un petit alternateur tournant à 50 000t/mn destiné à être entraîné par un petit turbo compresseur qui pourrait fonctionner avec le gaz que vous produisez sans faire de vapeur.
    Êtes vous intéressé de développer une application?
    A votre disposition pour en parler.
    Jp Fauvet

  1. 7 février 2014

    […] Gasclean, le brûleur hybride à gaz de bois […]

Informations de contact de Etia

logo Etia
logo Cogebio
ETIA S.A.S
Carrefour Jean Monnet – BP 20101
60201Compiègne cedex
Cogebio : DF Centre d'affaires
24, rue de la Mouche
F-69540 Irigny
Etia : +33 3 44 86 44 20
Cogebio :+33 478 73 27 24
@ www.cogebio.com info@cogebio.com
Etia est cité aussi dans ces articles :
  • À Strasbourg, Soprema alimente sa chaudière à gaz avec du bois de recyclage
  • Suez investit dans Etia et Cogebio, spécialistes de la conversion de la biomasse
  • Une chaudière alimentée en gaz de bois renouvelable chez Soprema à Strasbourg
  • Demeter-Emertec devient n°1 du capital-investissement de la transition énergétique en Europe
  • Donnez votre avis sur le procédé de gazéification du bois Cogébio
  • L’histoire de Cogébio, solutions de valorisation du bois par gazéification
  • Guyenne Papier passe au gaz de bois avec Cogebio pour son processus vapeur
  • Brûler des gaz de bois dans une chaudière à gaz ou fioul classique
  • Cogébio lève 1 million euros pour développer sa technologie de gazéification de la biomasse
  • LRCB, unités de carbonisation made in France
  • Tous les articles mentionnant Etia