Le groupe Coriance affiche 61% d’énergie renouvelable dans les réseaux qu’il exploite

La chaufferie bois de Briançon, vue côté bâtiment de stockage, photo Frédéric Douard

Le Syndicat National du Chauffage Urbain et de la Climatisation Urbaine, SNCU, a publié les résultats de son enquête annuelle sur les réseaux de chaleur et de froid en France (données d’exploitation 2019). Cette année encore, le taux d’énergies renouvelables et de récupération (EnR&R) du Groupe Coriance est plus élevé que la moyenne. En effet, avec 61% d’énergies renouvelables (biomasse, géothermie et énergie de récupération) utilisées dans ses réseaux, le groupe Coriance confirme sa position d’acteur le plus vert du marché.

Convertir, verdir …toujours + d’énergies vertes en 2020

Tout au long de l’année 2020, les équipes du Groupe Coriance ont poursuivi leur mission dans toute la France pour convertir des réseaux, auparavant alimentés par des énergies fossiles, aux énergies renouvelables et les développer. Quelques exemples :

  • À Cergy-Pontoise : l’arrêt du charbon et le démantèlement de la chaufferie qui le consommait ont permis de supprimer l’émission de 21 000 tonnes de CO2/an. Le bois et les déchets, des énergies locales, l’une renouvelable et l’autre de récupération, constitueront à terme plus de 70% du mix énergétique de ce réseau.
  • Valence : Coriance a inauguré une chaufferie biomasse qui permet de convertir le réseau aux énergies renouvelables. Le réseau de chaleur de Valence, créé en 1967, était auparavant entièrement alimenté par des énergies fossiles.
  • Briançon : la nouvelle chaufferie biomasse alimente le réseau de chaleur de la Ville et permet d’éviter chaque année l’émission de 6 000 tonnes de CO2, soit l’équivalent des émissions de 5 000 véhicules.
  • Aux Mureaux : le Centre Hospitalier Intercommunal de Meulan Les Mureaux est désormais raccordé au réseau de chaleur. Les résidents et patients bénéficient d’une chaleur issue à 72% d’une énergie renouvelable, la biomasse.

Performances environnementales des réseaux Coriance. Taux d’énergies renouvelables et de récupération Coriance moyen de 61% contre 59% au niveau national et contenu en CO2 moyen des réseaux Coriance de 104 g/kWh contre 107 g/kWh.

Chaque année, le secteur du bâtiment en France émet 123 millions de tonnes équivalent CO2 par an. Les consommations de chaleur pour le chauffage et l’eau chaude sanitaire représentent plus de 80% des consommations totales du secteur avec un mix énergétique composé à seulement 18% d’EnR&R. Le développement des réseaux de chaleur alimentés par des EnR&R concourt donc efficacement à la transition énergétique et écologique des territoires. Coriance a fait de cet objectif sa mission et nous le saluons !

Frédéric Douard

Voir quelques uns de nos articles et reportages sur des chaufferies bois exploitées par Coriance :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *