Vidéos : la chaufferie rurale de Pervenchères valorise le bois de haies

Informations clés – Chaufferie rurale – Combustible : 60 tonnes de plaquettes bocagères par an – Chaudière Hargassner de 100 kW – Taux de couverture par le bois proche de 100% – Alimentation par bennes agricoles et trémie de transfert horizontal sous le bâtiment – Mise en service en 2008 – Article réalisé sur la base des informations du blog boisdechiquete61.wordpress.com.

Ecole et cantine de Pervenchères, photo FD Cuma de Basse-Normandie

Ecole et cantine de Pervenchères, photo FD Cuma de Basse-Normandie

En partenariat avec le Parc Naturel Régional du Perche et la SCIC Bois Bocage Énergie, la Fédération des Cuma de Basse-Normandie a réalisé trois vidéos qui présentent le fonctionnement et l’alimentation en bois déchiqueté bocager de la petite chaufferie rurale de la commune de Pervenchères dans l’Orne.

La chaudière Hargassner de 100 kW à Pervenchères, photo FD Cuma de Basse Normandie

La chaudière Hargassner de 100 kW à Pervenchères, photo FD Cuma de Basse Normandie

La première vidéo détaille les aspects techniques de la chaudière de la commune, une Hargassner de 100 kW, son fonctionnement et entretien. Cette chaudière est totalement automatique, y compris le ramonage de son échangeur et le basculement des cendres vers le cendrier. Le seul entretien régulier consiste à balayer les rebords du foyer deux fois par mois en période de chauffe, à l’occasion du passage en chaufferie lors des livraisons qui ont lieu à ce rythme. L’opération prend environ 10 minutes à chaque fois avec le vidage des deux conteneurs à cendres.

L’approvisionnement de la chaudière communale est assuré par Alexis Dupray, agriculteur sur la commune. La plaquette est calibrée à 30 mm et séchée en deçà des 25% d’humidité. Déversée dans une trémie tampon, elle est acheminée dans le silo par une vis de transfert. Un dessileur à pales souples de 5 m de diamètre entraine ensuite le combustible vers la chaudière.

Témoignage de Philippe Picq, Maire de Pervenchères

Depuis 2008, la chaudière à bois alimente le groupe scolaire, la médiathèque, la cantine, et le foyer rural (Salle des fêtes). Elle consomme 60 tonnes de plaquettes par an pour un coût de 7000 € par an. L’économie d’exploitation par rapport au fioul a permis d’amortir le surcoût d’investissement de 20 000 € en 7 ans, et même au prix très bas du fioul en 2015, la commune économise encore 4000 € par an par rapport à cette énergie non renouvelable et non locale.

Informations de contact de Hargassner

logo Hargassner
780 chemin des Persèdes
F-07170 LAVILLEDIEU
+ 33 475 367 367
@ www.hargassner.fr Ou contactez directement la concession de votre région info@hargassner-france.com
Hargassner est cité aussi dans ces articles :
  • Le constructeur de chaudières à bois HARGASSNER monte en puissance en rachetant son confrère GILLES
  • Le Centre Médical Chant’Ours à Briançon chauffé par six chaudières bois en cascade
  • Une entreprise bas carbone innovante chauffée avec une chaudière à bûches !
  • Hargassner équipe la chaufferie bois de la commune bocagère d’Ors
  • Reportages chez des utilisateurs de chaudières à bois Hargassner
  • La Ferme du Pont des Loups produit son Maroilles à l’énergie bois
  • À Lussas, encore une chaudière à bois Hargassner qui passe les 20 ans avec succès
  • Présentation en vidéo de la concession Hargassner France Rhône-Savoie
  • Comprendre la filière du chauffage automatique au bois en vidéo
  • Le bois déchiqueté, idéal pour le chauffage des grandes demeures rurales
  • Tous les articles mentionnant Hargassner