Fédération exemplaire d’actionnaires autour de l’unité Biogaz de Bannalec

Infos clés fiche de cas – Maîtrise d’ouvrage territoriale publique-privée – Cogénération à partir de biogaz avec réseau de chaleur – Matières premières : 33000 tonnes/an de biodéchets – Production électrique de 1,5 MWé – Production thermique de 1,5 MW – Investissements : 10 M€ – Mise en service fin 2014.

Projet 3D de Biogaz de Bannalec dans son environnement de la ZA Loge Begoarem

Projet 3D de Biogaz de Bannalec dans son environnement de la ZA Loge Begoarem

Développé depuis 2009 par la société Naskeo Environnement, le projet Biogaz de Bannalec dans le Finistère accueille un nouvel actionnaire, Cap Vert Energie, producteur indépendant d’énergie renouvelable et qui devient devient actionnaire majoritaire. L’actionnariat est complété par Eilan (Société régionale d’investissements dédiée au développement des énergies renouvelables en Bretagne), Sede Environnement (Groupe Véolia) et Jean-Pierre Tallec (industriel agroalimentaire breton), ce qui en fait un projet exemplaire en terme de fédération des acteurs du projet au sein du capital de la société. Le projet a été mené en partenariat étroit avec la Communauté de Communes du Pays Quimperlé et la Mairie de Bannalec. Totalisant un investissement de près de 10 M€, Biogaz de Bannalec bénéficie du soutien financier de l’ADEME, de l’Agence de l’Eau Loire Bretagne et du Conseil Général du Finistère.

Située sur la Zone d’Activités de Loge Begoarem, d’une puissance d’1,5 MW électrique et d’1,5 MW thermique, l’unité de méthanisation territoriale Biogaz de Bannalec produira l’équivalent de la consommation électrique annuelle de 6000 personnes, soit 100% des habitants de la ville de Bannalec. La chaleur produite par cogénération sera quant à elle intégralement valorisée, grâce à un réseau de chaleur, à un coût très compétitif par l’usine voisine Jean-Pierre Tallec, spécialiste de la production de jambons et de pâtés préparés.

« La salaison TALLEC achète et consomme du gaz en grande quantité pour générer de l’eau chaude nécessaire à ses fabrications. » témoigne Michel Moreu, dirigeant de Jean-Pierre Tallec. « L’utilisation de calories issues du procédé de méthanisation en substitution de ce gaz va nous permettre de réaliser des économies importantes, d’éviter de subir les hausses spéculatives du marché des énergies fossiles et donc de pérenniser notre entreprise, nos emplois. »

Les digestats issus de la méthanisation, riches en éléments fertilisants contenus dans les déchets et les fumiers, seront valorisés sous forme d’engrais organiques ou d’amendements qui viendront se substituer aux engrais minéraux importés. L’unité réalisera donc à la fois une valorisation énergétique des déchets mais également une valorisation agronomique de ces derniers.

« Biogaz de Bannalec est conçu pour être une unité modèle en matière de méthanisation territoriale », ajoute Marc Bauzet, Directeur Général Délégué de Naskeo Environnement. « La production d’énergie propre à partir de biomasse est une filière en plein essor en France, à juste titre car elle offre de nombreux avantages : production stable et prévisible d’énergie renouvelable, faible coût de production et création d’emplois non délocalisables.»

L’unité de méthanisation exploitée par Sede Environnement et Cap Vert Energie traitera chaque année environ 33 000 tonnes de matière organique de différentes natures : déchets d’industries agroalimentaires, déchets verts, bio-déchets de supermarchés et d’hypermarchés et moins de 10% de fumiers. Les sous-produits proviendront en très grande majorité du Finistère afin de limiter l’impact du transport et la multiplication des camions sur la route.

Le démarrage des travaux de l’unité de méthanisation est prévu pour le 4ème trimestre 2014.

Informations de contact de Naskeo

Naskeo est cité aussi dans ces articles :
  • Première injection de gaz vert pour la centrale territoriale Dole Biogaz dans le Jura
  • La centrale biométhane Méth’Innov réconcilie agriculture et qualité de l’eau
  • Aunis Biogaz, projet territorial de production de biométhane en Charente-Maritime
  • Le Gaec Schneider resigne avec Tedom-Schnell pour la cogénération biogaz et huile de colza
  • Du fumier très pailleux en voie liquide chez Méthamaine pour produire du biométhane
  • Belle référence de méthanisation territoriale pour Naskéo au Poiré-sur-Vie
  • Inauguration de la première centrale biométhane du département de Mayenne
  • Evergaz et Meridiam acquièrent l’unité de méthanisation Biogaz du Grand Auch
  • Le groupe Keon conçoit, finance, construit et entretient des unités de méthanisation
  • L’opération de curage du digesteur de Gâtinais Biogaz
  • Tous les articles mentionnant Naskeo