Chauffage urbain à biomasse, le grand retour de Vyncke en France

Article paru dans le Bioénergie International n°28 de décembre 2013

Les deux chaudières Vyncke en cours d'installation à Mantes-la-Jolie, 2 x 8 MW, photo Vyncke

Les deux chaudières Vyncke en cours d’installation à Mantes-la-Jolie, 2 x 8 MW, photo Vyncke

Vyncke est un constructeur familial belge de chaudières industrielles à biomasse, basé à quelques km seulement de Lille. Bien qu’existant depuis 1912, il n’a mis en service sa première chaufferie urbaine à bois en France qu’en 1985 à Vitry-le-François. Ces chaudières sont d’ailleurs toujours en activité. Vyncke était cependant présent en France depuis longtemps et y avait équipé de très nombreuses industries du bois durant les décennies précédentes. Et récemment, contexte faisant en France avec le Fonds chaleur renouvelable, Vyncke fait un retour en force sur le marché français du chauffage urbain. Et durant cette année 2013, Vyncke a mis en service trois nouvelles installations à Vaulx-en-Velin (3 x 7,5 MW, eau surchauffée), Rouen-Canteleu (6 MW+ 8 MW, eau chaude) et Mantes-la-Jolie (2 x 8 MW, eau surchauffée). Et courant 2014, deux autres chaufferies urbaines seront mise en service : Calais (8 MW, eau chaude) et Bagnolet (2 x 10 MW, eau surchauffée).

La chaufferie de Rouen-Canteleu équipée de deux chaudières Vyncke 6 + 8 MW, photo Vyncke

La chaufferie de Rouen-Canteleu équipée de deux chaudières Vyncke 6 + 8 MW, photo Vyncke

L’ensemble de ces installations vient en complément ou en remplacement d’anciennes installations fonctionnant au gaz ou au fioul lourd. Il en résulte une réduction de la facture énergétique pour les utilisateurs tout en assurant une réduction des émissions de CO2.

Le choix des clients pour les chaudières Vyncke est orienté par la très longue expérience du constructeur qui garantit une disponibilité et une fiabilité de ses chaudières qui permet de limiter les interventions humaines en cours d’exploitation. Des dispositifs comme l’adaptation automatique des paramètres de fonctionnement de la chaudière à l’humidité du bois, permettent également à l’exploitant d’importantes économies sur le poste conduite. L’expérience de Vyncke garantit enfin un rendement élevé des installations, une maintenance réduite au minimum et de faibles niveaux d’émissions de polluants.

Chaufferies biomasse : pensermulti-combustibles

La durée de vie d’une chaudière à biomasse dépasse très fréquemment les 20 ans. Personne ne peut prédire que le combustible retenu et utilisé aujourd’hui sera le meilleur choix dans l’avenir. En se penchant sur le futur, il devient alors évident que la réussite d’un projet biomasse se base aussi sur la prise en compte d’une adaptabilité de l’installation à des combustibles biomasse différents de celui prévu à l’origine.

Montage de la chaufferie des Malteries Franco Suisses à Issoudun, 4 MW, photo Vyncke

Montage de la chaufferie des Malteries Franco Suisses à Issoudun, 4 MW, photo Vyncke

Et comme nous en parlions dans le Bioénergie International n°19 de mai 2013, Vyncke n’est pas seulement un spécialiste de la combustion du bois naturel, mais c’est aussi et surtout un spécialiste de la combustion de biomasses solides au sens très large. Les chaudières Vyncke disposent en effet d’un module de combustion standardisé permettant de valoriser une large gamme de biocombustibles solides.

Ces dernières années, Vyncke a ainsi mis en service, tant en France que dans le reste du monde, des installations utilisant des biocombustibles variés : Malteries Franco Suisses (rejet de malt), Monsanto (rafles de maïs), Edel (mélange de bois naturel et marc de café), Sara Lee (marc de café), Kiowatt (bois de démolition), Lesieur & Renault (grignon d’olive), Cargill (coques de tournesol), etc…

Chaque année, de nouveaux biocombustibles solides entrent dans la gamme. Les équipements de combustion Vyncke sont intégralement fabriqués dans les ateliers de l’entreprise et offrent des solutions de 1 MW à 100 MW thermiques et de 0,5 MW à 15 MW électriques en cogénération.

Contacts : www.vyncke.com et mail@vyncke.com

Frédéric Douard

1 réponse
  1. 7 février 2014

    […] Chauffage urbain à biomasse, le grand retour de Vyncke en France […]

Informations de contact de Vyncke
logo Vyncke
Gentsesteenweg 224
B-8530 Harelbeke
+32 56 730 669
+33 970 444 630
@ www.vyncke.com jbe@vyncke.com
Vyncke est cité aussi dans ces articles :
  • Une chaufferie bois aux Ulis pour un prix bas du chauffage urbain
  • À Göteborg, une chaufferie gaz de 110 MW convertie au bois pulvérisé
  • PetroBio convertit les grandes chaudières fioul et gaz à la biomasse
  • DWS-Hybrid Multifuel Vyncke, la grille biomasse la plus souple d’utilisation au monde
  • Première mondiale de captation de CO2 sur chaudière bois pour culture sous serre
  • Les deux chaudières bois de 8 MW qui chauffent le Val Fourré à Mantes-la-Jolie
  • Le bois, désormais énergie principale du réseau de chaleur de Calais
  • La fromagerie de Charchigné bientôt chauffée majoritairement à la biomasse
  • Une nouvelle chaudière à bois Vyncke pour la SNEC à Saint-Pierre-sur-Dives
  • Articles et reportages sur les chaudières à biomasse Vyncke
  • Tous les articles mentionnant Vyncke