Chauffer un château au bois déchiqueté avec deux chaudières Hargassner

Infos clés fiche de casHabitat collectif en maîtrise d’ouvrage privée – Combustible : 300 m3 de plaquettes forestières auto-produites par an – Deux chaudières automatiques Hargassner de 150 kW chacune – Mise en service 2008 – Article publié dans le Bioénergie International n°19 de mai 2012
Le Château du Launay avec son silo à bois sur le pignon à gauche, photo Frédéric Douard

Au cœur des terres du Launay, en centre Bretagne, le Haras du Launay se consacre à l’élevage de chevaux de sport d’exception, les pur-sang arabes shagya, pour le concours complet, l’endurance mais aussi la grande randonnée. Carole et Christophe Bogrand gèrent également, des chambres d’hôtes haut de gamme dans le cadre enchanteur du château du Launay à Ploërdut dans le nord du Morbihan.

Une insertion du silo digne des monuments historiques, photo Frédéric Douard

C’est dans un esprit d’excellence que la famille Bogrand a restauré son château, avec le souci absolu du détail et du raffinement. Et cette attention ne s’arrête pas aux apparences puisque la dimension environnementale a été intégrée dès le départ, avec pour ce qui concerne l’énergie, le chauffage solaire de la piscine et bien sûr le bois-énergie pour chauffer le château, une ressource dont la propriété ne manque pas.

Outre l’aspect philosophique du choix de l’énergie, l’aspect économique a également pesé car le chauffage d’un château ne fait particulièrement pas partie des choses faciles à assumer. Partant donc de la nécessité de maintenir un bilan économique positif, et d’une ressource bois présente et à entretenir (le domaine possède 80 ha de bois), les châtelains ont étudié la solution logique du chauffage à bois déchiqueté en autoconsommation.

Le bilan économique fut facile à dresser : le besoin annuel nécessitait, en 2008, 400 m3 apparents de plaquettes lors de la première année de chauffage, ce qui correspond à une dépense de 7000 € pour le bûcheronnage, le débardage et le déchiquetage, une partie du travail étant assurée par M. Bogrand. Trois semaines de travail sont ainsi nécessaires, toutes tâches comprises, jusqu’au stockage. La dépense de GPL, le combustible utilisé auparavant, se montait à 25 000 € /an et l’opération bois-énergie laissait alors une économie de 18 000 €/an pour financer l’investissement.

Les deux chaudières dans le sous-sol du château, photo Frédéric Douard

Côté chaudière, les châtelains ont opté pour deux chaudières de 150 kW en cascade, pour toujours fonctionner au rendement le plus élevé. Utilisées alternativement, elles gardent une durée de vie homogène. Le choix s’est porté vers des chaudières robustes, performantes mais également souples pour ce qui concerne la qualité du combustible. En effet, en autoconsommation, on est bien obligé de brûler ce qu’on a, avec des années qui ne se ressemblent pas forcément en terme de qualité du combustible, selon les contraintes rencontrées : des essences de bois variables à valoriser, des calendriers de travaux ne permettant pas forcément un séchage parfait dans les temps, ou encore le recours à des prestataires de broyage différents ne produisant pas tous la même granulométrie de plaquettes. Pour palier à ces variations attendues, le chauffagiste de la famille Bogrand, Gwen Le Bolay installé à Guidel près de Lorient, a proposé la marque Hargassner.

Les chaudières ont été placées au sous-sol du château, elles utilisent des conduits de cheminée d’époque en pierre. Le silo a été créé dans le style du bâtiment sur une aile, avec une toiture amovible en ardoises, montée sur vérins. La chaleur est distribuée, en plus du château, vers plusieurs autres bâtiments de la propriété par un réseau de chaleur de 250 m, dont plusieurs appartements et l’appoint du chauffage de la piscine découverte. Le temps de retour sur investissement de toute l’installation était de 7 ans en 2008. L’actualisation du prix du GPL raccourcit aujourd’hui encore cette durée.

Contacts :

Frédéric Douard, Bioénergie International

Randonnée à cheval sur les terres du Launay

>> Découvrir les autres reportages chez des clients Hargassner, avec un classement par région.

Informations de contact de Hargassner
logo Hargassner
Z.A. Les Persèdes
F-07170 LAVILLEDIEU
+ 33 4 75 36 78 35
@ www.hargassner.fr Ou contactez directement la concession de votre régioninfo@hargassner-france.com
Hargassner est cité aussi dans ces articles :
  • Présentation en vidéo de la concession Hargassner France Rhône-Savoie
  • Comprendre la filière du chauffage automatique au bois en vidéo
  • Le bois déchiqueté, idéal pour le chauffage des grandes demeures rurales
  • Le petit réseau de chaleur à granulé de bois de la commune de Marçon
  • Le Moulin de la Hunelle se chauffe au bois d’élagage des espaces verts
  • Hargassner célèbre sur Interclima sa 20 millième chaudière à bois livrée en France
  • La chaufferie de Lucinges, une première dans le bois-énergie communal et citoyen !
  • La commune de Wallers-en-Fagne marie chauffage bois et pierre de taille
  • La magnifique aventure citoyenne de la chaufferie bois de Lucinges
  • Le magasin Gamm vert de Beaurains est chauffé au bois déchiqueté
  • Tous les articles mentionnant Hargassner