Premiers bassins de culture de microalgues pour l’énergie en France

Le 5 avril 2012, La Compagnie du Vent et le Centre de Recherche Claude-Delorme Paris-Saclay d’Air Liquide, inauguraient les bassins d’expérimentation de culture de microalgues de Salinalgue. Mis en service en octobre 2011, ces bassins  sont destinés à produire des microalgues pour une valorisation en bioénergies (biodiesel et biométhane) et autres bioproduits (colorant, alimentation aquacole), dans le respect de l’environnement.

L’objectif de Salinalgue est de démontrer la faisabilité technico-économique de cette filière énergétique durable et innovante, à travers l’étude de la culture des microalgues sur des surfaces allant de 1 000 à 100 000 m2. En cas d’essais concluants, la mise en œuvre d’un prototype industriel pourrait intervenir à partir de 2015.

Salinalgue est développé sur le site des salines de Gruissan (Aude) par treize partenaires, pour majorité originaires des régions Languedoc-Roussillon et Provence-Alpes-Côte-d’Azur : La Compagnie du Vent, Air Liquide, l’IFREMER, le CEA, Naskeo Environnement, IDEE aquaculture, l’INRIA, l’INRA, l’université d’Avignon, Aix-Marseille université, le LISBP – INSA Toulouse, la Tour du Valat et SOMEVAL. Le projet est également labellisé par les pôles de compétitivité Capenergies, Trimatec, Pôle Mer PACA et Derbi.

Salinalgue a été sélectionné au 9ème appel à projets du Fonds Unique Interministériel (FUI) et bénéficie à ce titre d’un financement de 3,9 millions d’euros (sur un budget total de 7,5 millions d’euros) par le Ministère de l’Ecologie, du Développement durable, des Transports et du Logement, les Régions Languedoc-Roussillon et Provence-Alpes-Côte-d’Azur, OSEO et le Fonds européen de développement régional
(FEDER).

Thierry Conil, président de La Compagnie du Vent, a déclaré :

« Après avoir été pionnière dans l’énergie éolienne en France, après avoir participé à un projet de développement de l’éolien en mer et s’être diversifiée dans le solaire photovoltaïque, La Compagnie du Vent est fière d’ouvrir la voie à une nouvelle énergie durable avec le projet Salinalgue. A terme, la culture de microalgues pourrait constituer un nouveau moyen de produire de l’énergie en évitant l’émission de gaz à effet de serre.».

Dominique Gruson, directeur du Centre de Recherche Claude-Delorme Paris-Saclay d’Air Liquide, a déclaré :

« Le projet Salinalgue, auquel nous participons en collaboration avec des partenaires reconnus, ouvre la voie à une nouvelle filière différenciante qui utilisera le CO2 industriel pour produire des biocarburants de demain et des bioproduits. Ce procédé innovant, durable et respectueux de l’écosystème local, est aligné avec la volonté d’Air Liquide d’être un acteur majeur dans l’innovation face aux défis énergétiques et environnementaux à relever. »

En savoir plus : www.compagnieduvent.com

Informations de contact de Naskeo

Naskeo est cité aussi dans ces articles :
  • Première injection de gaz vert pour la centrale territoriale Dole Biogaz dans le Jura
  • La centrale biométhane Méth’Innov réconcilie agriculture et qualité de l’eau
  • Aunis Biogaz, projet territorial de production de biométhane en Charente-Maritime
  • Le Gaec Schneider resigne avec Tedom-Schnell pour la cogénération biogaz et huile de colza
  • Du fumier très pailleux en voie liquide chez Méthamaine pour produire du biométhane
  • Belle référence de méthanisation territoriale pour Naskéo au Poiré-sur-Vie
  • Inauguration de la première centrale biométhane du département de Mayenne
  • Evergaz et Meridiam acquièrent l’unité de méthanisation Biogaz du Grand Auch
  • Le groupe Keon conçoit, finance, construit et entretient des unités de méthanisation
  • L’opération de curage du digesteur de Gâtinais Biogaz
  • Tous les articles mentionnant Naskeo